• Mardi poésie : Apparition

     

     

    La lune s'attristait. Des séraphins en pleurs
    Rêvant, l'archet aux doigts, dans le calme des fleurs
    Vaporeuses, tiraient de mourantes violes
    De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.
    – C'était le jour béni de ton premier baiser.
    Ma songerie aimant à me martyriser
    S'enivrait savamment du parfum de tristesse
    Que même sans regret et sans déboire laisse
    La cueillaison d'un Rêve au coeur qui l'a cueilli.
    J'errais donc, l'oeil rivé sur le pavé vieilli
    Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
    Et dans le soir, tu m'es en riant apparue
    Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
    Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant gâté
    Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
    Neiger de blancs bouquets d'étoiles parfumées.


    Stéphane Mallarmé, "Apparition", extrait du recueil Poésies.

    En vers et avec tout
     

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Avril à 18:49

    Très bel extrait de poésie, j'aime beaucoup la littérature de Stéphane Mallarmé.

    Bises et bon mardi

    2
    Lenez o vent
    Mardi 20 Avril à 19:18

      quelle belle poésie, j'aime beaucoup

    Bonne soirée, bisous

    3
    Mardi 20 Avril à 19:22

    Magnifique poème... qui rappelle Verlaine au début et Hugo par la suite... mais du beau Mallarmé, encore compréhensible !

    4
    Mardi 20 Avril à 19:26
    eMmA MessanA

    Je suis particulièrement sensible aux quatre derniers vers si évocateurs, d'une grande beauté. 

    5
    Mardi 20 Avril à 20:51

    Mallarmé n'est pas un poète que j'aime, sauf quelques poèmes qui sont ravissant comme celui que tu proposes.

    6
    Mercredi 21 Avril à 08:42
    erato:

    Un poème magnifique d'une grande douceur , j'aime beaucoup.

    Douce journée Gazou

    7
    Mercredi 21 Avril à 10:45

    nos souvenirs des heures tendres nous titillent souvent quand vient le grand âge ... que viennent alors ces rêves comme si ...  "La fée au chapeau de clarté" pouvait une fois encore passer ...

    émouvant poème 

    amitié .

    8
    Mercredi 21 Avril à 13:03

    Il arrive parfois que Mallarmé soit compréhensible…

    c'est le cas ici, alors profitons-en.

    Pour une fois qu'il n'est pas dans l'hermétisme mystique…

    sinon il y a ça :

    (...)Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx,

    Aboli bibelot d'inanité sonore,

    (Car le Maître est allé puiser des pleurs au Styx

    Avec ce seul objet dont le Néant s'honore).

    Mais proche la croisée au nord vacante, un or

    Agonise selon peut-être le décor

    Des licornes ruant du feu contre une nixe,

    (...)

    ses « purs ongles » (extrait)

     

    9
    Mercredi 21 Avril à 15:55
    daniel

    Un rythme particulier.....Presque une musique ......

    10
    Mercredi 21 Avril à 19:32

    belle musique des mots. Bises

    11
    Vendredi 23 Avril à 09:37

    J'adore ! J'étais fan de Mallarmé autrefois ! Moins maintenant quand il délire trop... Mais il faut reconnaître que l'extrait rapporté par AlainX : "Aboli bibelot d'inanité sonore", et le reste : ça en bouche un coin et c'est très musical ! Et encore, il est compréhensible, dans cet extrait, car souvent il faut aller à la pêche au verbe ou autre pour en comprendre le sens !!! he

    Merci Gazou et très bonne journée

    Bisous

    12
    Vendredi 23 Avril à 17:28

    Mallarmé, il y a longtemps que je n'avais plus lu un texte de cet auteur. 

    13
    Samedi 24 Avril à 16:30
    Renée

    merci pour ce superbe poème. Bisous doux weekend

    14
    Dimanche 25 Avril à 09:51

    Merci pour ce beau poème Gazou Bon dimanche

    15
    Dimanche 25 Avril à 17:17

    Merci pour ces mots Gazou, ils sont comme un cadeau ! Douce soirée à toi, à bientôt.    brigitte

    16
    Dimanche 25 Avril à 18:40

    Je ne connaissais pas ce poème que je trouve magnifique.

    Merci Gazou et belle fin de journée !

    17
    Mercredi 28 Avril à 06:42
    Bonheur du Jour

    Cela me plaît bien, cette correspondance entre les blogs à propos de ce poème. Il est tellement beau !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :