• Lui et Elle, Elle et Lui

    Elle avait l'habitude.

    Chaque fois qu'il parlait  avec ses amis de ce qu'il avait fait, vu ou entendu,

    il disait allègrement : j'ai fait ceci, j'ai vu cela, je suis allé à Chartres ou à Nevers...

    et  elle qui était à ses côtés se demandait

    dans quel trou béant elle avait pu disparaître car, c'est ensemble qu'ils avaient fait cela, ensemble qu'ils avaient visité

    ces villes et, chaque fois, elle se sentait niée, absorbée par le néant.

    Elle essayait de comprendre :

    Etait-il gêné par sa présence? Désirait-il, au fond de lui, être seul ?

    Et ses "je" intempestifs n'était-il qu'une façon d'apaiser sa frustation?

    Ou, au contraire, éprouvait-il pour elle un amour si fusionnel que lorsqu'il disait "je", il pensait "nous" et que loin de l'oublier,

    il était incapable de se séparer d'elle, même en pensée?

    Mais cet amour fusionnel ne lui convenait pas mieux que l'indifférence ou le mépris,

    On peut être très proche de quelqu'un sans se confondre avec lui.

    Certes, le langage populaire fait bien dire à un homme ou une femme parlant de son conjoint "ma moitié"

    mais c'est souvent dit avec sourire et  humour...

    Elle avait tenté de lui expliquer ce qu'elle ressentait  en ces moments-là

    mais il n'avait pas su entendre et il continuait à dire "je" quand il eut fallu dire "nous"...

    Peut-être avait-il tout simplement mal appris la grammaire française?

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Juin 2014 à 14:47

    chez nous, il existe les voyages faits ensemble .... et ceux avant notre mariage ... avec le je au lieu du nous. Ta réflexion est intéressante. Passe un très bel après midi 

    2
    Mercredi 11 Juin 2014 à 15:05

    Aurais-je été frustrée ? Je ne peux répondre à cette question, mon mari dis toujours nous, et moi itou...

    3
    kas
    Mercredi 11 Juin 2014 à 15:10

    une fusion ou l'un des deux disparaît

    c'est une digestion

    ne reste en effet que le JE.

    L'autre n'existe plus, mais seulement le JE : roi de l'univers.

    4
    Mercredi 11 Juin 2014 à 18:01

    ce n'est pas tjs évident de bien parler certains ne connaissent pas toutes les subtilités de la langue française

    5
    Mercredi 11 Juin 2014 à 19:29

    Le genre de gars qui m'agace. 

    6
    nicole 86
    Mercredi 11 Juin 2014 à 20:14

    il me semble que le "on" supplante" le "nous" dans la conversation courante. Dans mon enfance ma mère me reprenait en disant "on pronom imbécile mis pour personne".

    bonne soirée gazou

    7
    Mercredi 11 Juin 2014 à 20:46

    Hé oui parfois on rate la grammaire

    A bientôt

    8
    Mercredi 11 Juin 2014 à 23:37
    erato:

    Tout dépend quel sens cet homme donne au mot " je " .Mais si après explication il continue de la même manière , c'est un égoiste .

    Bonne soirée Gazou

    9
    Jeudi 12 Juin 2014 à 00:44

    Moi je dirais a chaque fois, J'y étais aussi, il finirait bien par comprendre.

    10
    Jeudi 12 Juin 2014 à 09:20

    Non, juste que même ensemble vous n'aviez pas vraiment vu la même chose... :)

    Je suis désolée pour ce copier-coller, je ne fais que passer avant une pause jusqu'à lundi.
    Bisous et douce journée.

    11
    Jeudi 12 Juin 2014 à 10:17

    Qu'est ce qui l'empêche de donner sa version?

    12
    Jeudi 12 Juin 2014 à 17:15

    Lorsque l'on existe en ne prenant pas suffisamment sa place, les autres, sans méchanceté, nous la vole. C'est souvent ainsi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :