• Les 16 voeux de l'ordre zen des "peacemakers"(les artisans de la paix)

    Je découvre ce texte et je me dis que c'est une bonne suite aux réflexions sur la beauté que j'ai recueillies dans l'article précédent  car si nous agissions tous  ainsi, si nous tentions du moins d'agir ainsi, ce serait une belle façon de créer de la beauté...car la beauté, évidemment, n'est pas uniquement dans un beau tableau, un bel objet, un bel écrit ou une belle musique..elle est aussi dans la vie de tous les jours, dans les liens que nous créons avec les autres...

     

    L'ordre zen des" peacemakers" a été fondé par Bernie Glassman, moine bouddhiste américain qui a écrit "L'art de la paix" chez Albin Michel et moi, j'ai trouvé ce texte dans "Vivre en paix" de Thierry  Janssen dans la collection Marabout à  3euros 55

     

     

    Je prends refuge en l'Unité,

    la nature éveillée de tous les êtres.

     

    Je prends refuge en la diversité,

    l'océan de sagesse et de compassion.

     

    Je prends refuge en l'Harmonie,

    l'interdépendance de toutes les créations.

     

    Je fais le voeu de vivre ma vie

    en m'ouvrant à l'inconnu,renonçant ainsi à toute

    idée préconçue sur moi-même et le monde.

     

    Je fais le voeu de vivre ma vie en portant témoignage

    de la joie et de la souffrance du monde.

     

    Je fais le voeu de vivre ma vie en me guérissant

    moi-même et en guérissant autrui.

     

    N'étant pas séparé de tout ce qui est,

    je fais le voeu de ne pas tuer.

     

    Etant satisfait de ce que j'ai,

    je fais le voeu de ne pas voler.

     

    Abordant toutes les existences avec respect et dignité,

    je fais le voeu de suivre une conduite chaste.

     

    Ecoutant et parlant du fond du coeur,

    je fais le voeu de ne pas mentir;

     

    Cultivant un esprit clair,

    je fais le voeu de ne pas me livrer à l'ignorance.

     

    acceptant sans condition ce que m'offre chaque instant,

    je fais le voeu de ne pas médire d'autrui.

     

    Exprimant ce que je crois être vrai

    sans culpabilité ni blâme, je fais le voeu

    de ne pas me faire valoir

    et de ne pas rabaisser les autres.

     

    Utilisant tous les ingrédients de ma vie,

    je fais le voeu de ne pas être avare.

     

    Transformant la souffrance en sagesse,

    je fais le voeu de ne pas me livrer à la colère.

     

    Je fais le voeu de respecter ma vie

    en l'utilisant comme un instrument de paix.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    MARCEL
    Jeudi 12 Janvier à 17:21

    Comme je l'ai écrit, je cherche ce qui est beau dans la vie.

    Mais je veux me garder le droit à la colère contre ce qui enlaidit la vie!

    2
    Jeudi 12 Janvier à 17:26
    eMmA MessanA

    16 ? Encore plus difficile à tenir que les 10 commandements...

    Trève de plaisanterie, voilà un credo qui me rappelle aussi, en partie, les sages accords toltèques.

    Tentons de nous en approcher, sans culpabilité si nous nous trébuchons parfois (ou même souvent, car la faiblesse fait aussi partie de nos vies).

    Bonne soirée, Gazou.

     

    3
    Jeudi 12 Janvier à 17:31

    si tous les hommes étaient capables de faire ce voeu ... il se pourrait qu'émerge la beauté ... il en est qui le font et cela nous réjouit !

    amitié .

    4
    Jeudi 12 Janvier à 17:50
    LADY MARIANNE

    un texte digne d'un saint !
    pas facile à tenir tout ces engagements- mais on peu en tenir pas mal -
    bisous-

    5
    Jeudi 12 Janvier à 17:52

    Quelle merveilleuse profession de foi ! J'aimerais l'apprendre par coeur... Merci Gazou de nous l'offrir.

    6
    Jeudi 12 Janvier à 21:25

    merci pour ce très beau texte ; aimons, donnons, recevons ! et la beauté jaillira. Bises

    7
    Jeudi 12 Janvier à 21:44

    il y a tellement de choses à parfaire en nous qu'à moins d'être un saint une seule vie n'y suffirait pas

    8
    Vendredi 13 Janvier à 10:18
    Edmée De Xhavée

    Ce sont de très bons voeux, paisibles et pacificateurs. Mais ils demandent une forme de conscience que tout le monde n'a pas. Il suffit de voir les déchirements qui arrivent souvent lors d'une succession familiale. Et ce n'est qu'un exemple. La famille a beau avoir son sentiment d'unité, de clan, ça s'effondre bien vite sous la poussée de la jalousie, de l'avidité, du mensonge... 

    Mais bien entendu ce n'est pas une raison pour abandonner de tels voeux de tels objectifs, car sans ceux qui les épousent, le "mal" étendrait son domaine partout, alors que ceci a une barrière qui peut sembler bien légère et basse, mais elle est faite de lumière et de force, et depuis toujours suffit à éviter le chaos complet...

    9
    Zilberman
    Vendredi 13 Janvier à 12:24

    Parmi toutes les belles pensées, celle que je retiens, c'est celle qui contient le mot "Harmonie", harmonie entrant dans la définition de la beauté. Et c'est bien l'harmonie dans le monde des humains qu'on tue !

    PS : à chaque fois que c'est possible enlevons le mot "homme", à remplacer par le mot "Humain : le monde des humains. cela me paraît plus juste !

    10
    Vendredi 13 Janvier à 17:00
    Daniel

    Une belle philosophie de vie. Puisse le plus grand nombre s'en inspirer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :