• le testament français

    Ce  livre, en grande partie autobiographique, nous amène de Paris à la Sibérie, du début jusqu'à la fin du XXe siècle.

                            Il a paru en 1997 et a reçu 3 prix : le prix Goncourt, le prix goncourt des lycéens et le prixMédicis

    .Un petit garçon écoute sa grand-mère Charlotte lui raconter ses souvenirs et ainsi faire le lien entre ces deux pays...C'est une ode magnifique à sa double culture et une quête d'identité.

    J'ai beaucoup aimé l'écriture claire, précise et poétique

     

    Résultat de recherche d'images pour "andrei makine le testament français"Le Testament français (1995)

     

     
         

     En voici quelques extraits :

    " Et puis, ce soir, je compris que ce n'étaient pas les anecdotes qu'il fallait rechercher dans mes lectures.

    Ni des mots joliment disposés sur une page. C'était quelque chose de bien plus profond et, en même temps, debien plus spontané: une pénétrante harmonie du visible qui, une fois révélée par le poète, devenait éternelle. Plus tard, j'apprendrai son nom : le Style. Et je ne pourrai jamais accepter sous ce nom des exercices vains de jongleurs de mots. . Sans savoir la nommer, c'est elle que je poursuivais d'un livre à l'autre."

    "Désormais,nous parlions pour ne rien dire. Nous vîmes s'installer entre nous l'écran de ces mots lisses, de ces reflets sonores du quotidien, de ce liquide verbal dont on se sent obligé, on ne sait pourquoi, de remplir le silence. Avec stupeur, je découvrais que parler était la meilleure façon de taire l'essentiel...."

     

    "L'indicible ! Il était mystérieusement lié, je le comprenais maintenant, à l'essentiel.

    L'essentiel était indicible. Incommunicable. Et tout ce qui, en ce monde, me torturait par sa beauté muette, tout ce qui se passait de la parole, me paraissait essentiel. L'indicible était essentiel."

     

    " La France se confondait pour nous avec sa littérature. Et la vraie littérature était cette magie dont un mot, une strophe, un verset nous transportaient dans un éternel instant de beauté"

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Janvier à 16:40

    il est des mots comme cela, qui bien qu'écrit nous font voyager en nous-même  dépassant son sens pour trouver le nôtre ... que ce voyage est précieux !

    amitié .

    2
    Mardi 31 Janvier à 16:57

    Ce livre en effet, a l'air d'être très bien, j'en retiens le titre.

    3
    Mardi 31 Janvier à 17:57
    LADY MARIANNE

    ce titre ?? il n'y a pas un film du même nom ?
    merci pour la présentation - bonne fin de journée-
    bises-

     

    4
    Mardi 31 Janvier à 17:59
    LADY MARIANNE

    non j'ai cherché pas de film !

    5
    Mardi 31 Janvier à 20:24

    j'aime beaucoup cet auteur, j'ai dévoré son dernier livre "l'archipel d'une autre vie", "une femme aimée" est aussi un récit très singulier

    bonne soirée

    6
    Mardi 31 Janvier à 21:11

    En effet, voici des propos qui me séduisent... Merci Gazou, pour la découverte.

    7
    Mercredi 1er Février à 12:20

    Je ne l'ai pas lu, mais j'aimerais. Je note. :)

    Merci pour cette envie de lecture.

    Passe une douce journée.

    8
    Mercredi 1er Février à 20:52
    Durgalola
    Tant de livres à lire. C'est bon de se les partager. Bises et bonne soirée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :