• Le tableau du samedi : les vendanges

     

     J'aime cette petite vendangeuse, elle a l'air bien songeuse et bien seule...

     

     

     

    Qui a peint  La petite vendangeuse  ?

                                                                        la petite vendangeuse

     

     

    William Bouguereau (1825-1905)est le fils d'un négociant en vins de Bordeaux .

    Il apprend le dessin à l'école municipale de dessins et de peintures de Bordeaux. En 1846, il entre aux Beaux-arts de Paris .

    Il remporte le Premier Prix de Rome en 1850 avec Zénobie retrouvée par les bergers sur les bords de l'Araxe.

    En 1866, le marchand de tableaux Paul Durand-Ruel s'occupe de sa carrière et permet à l'artiste de vendre plusieurs toiles à des clients privés. Il a ainsi énormément de succès auprès des acheteurs américains.

     
    Professeur en 1888 à l'École des beaux-arts de Paris et à l’Académie Julian, ses peintures de genre, réalistes ou sur des thèmes mythologiques sont exposées annuellement au Salon de Paris pendant toute la durée de sa carrière. Il travaille aussi à de grands travaux de décoration, notamment pour l'hôtel de Jean-François Bartholoni, et fait aussi le plafond du Grand-Théâtre de Bordeaux.

    En 1876, il devient membre de l'Académie des beaux-arts, mais l'année suivante est marquée par des deuils successifs, d'abord deux de ses enfants et ensuite son épouse décèdent.

    En 1885, il est élu président de la Fondation Taylor, fonction qu'il occupera jusqu'à la fin de sa vie. Il obtient la médaille d'honneur au Salon4.

    À un âge assez avancé, Bouguereau épouse, en deuxièmes noces, une de ses élèves, la peintre Elizabeth Jane Gardner. Le peintre use également de son influence pour permettre l'accès des femmes à beaucoup d'institutions artistiques en France.

    Il meurt en 1905 à La Rochelle, laissant une fille unique (de sa première femme), qui épousa un M. Vincens.


  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Septembre à 12:45
    eMmA MessanA

    Elle semble aussi bien fatiguée...

    2
    liedich
    Samedi 14 Septembre à 14:01

    Pour moi, l'un des meilleurs sinon LE MEILLEUR... Bonjour Gazou.

    3
    Samedi 14 Septembre à 15:00

    Quel beau tableau Gazou. Merci pour les précisions concernant ce peintre que je découvre.

    Bises et bon weekend

     

    4
    Samedi 14 Septembre à 15:50

    peintre académique - grande précision dans ses traits - bon, il permit l'accès aux femmes dans beaucoup d'institutions artistiques en France. 

    Merci de tes présentations d'artistes très divers.

    Bises et très bon dimanche

    5
    Samedi 14 Septembre à 15:54

    La petite fille songeuse rêve sans doute d'être ailleurs...à l'école peut être pour pouvoir s'émanciper de cette vie de labeur

    6
    Samedi 14 Septembre à 17:02
    Edmée De Xhavée

    On dirait qu'il aimait les peaux laiteuses et les visages au bel ovale, que l'on retrouve dans bien de ses tableaux, ainsi que les vrais regards... Je l'aime assez bien...

    7
    Samedi 14 Septembre à 17:02

    j'en découvre des choses grâce à toi, il y a dans ce tableau toute la nostalgie de l'enfance besogneuse ... 

    amitié .

    8
    Samedi 14 Septembre à 17:57
    LADY MARIANNE

    une belle toile-  la petite à l'air fatiguée-- ou triste-
    j'aime beaucoup-
    merci pour ce beau partage-
    bon samedi- bisous-

    9
    Samedi 14 Septembre à 18:49

    J'adore William Bouguereau et sa petite vendangeuse est charmante

    10
    Samedi 14 Septembre à 20:29

    Coucou Gazou,

    Songeuse et triste, mais belle

    Beau résumé de la biographie de ce peintre.

    Bisous et bon week-end

    Aimée

    11
    Samedi 14 Septembre à 21:17

    En effet, elle est si jolie et songeuse... Quelle tendresse dans ces peintures ! En fait on est ému par ses petits pieds nus qui doivent souffrir du froid et des cailloux ; et puis on voit bien que ce visage perdu est aussi dû à la fatigue : son panier est plein et les vendanges, surtout à son âge, ne sont pas chose facile.

    12
    Dimanche 15 Septembre à 06:31

    J'aime beaucoup ce genre de tableau qui représente des gens simples.

    Bon dimanche.

    13
    Dimanche 15 Septembre à 10:38

    Oui, elle semble bien fatiguée, mais le tableau est charmant.

    14
    Dimanche 15 Septembre à 15:19
    Evelyne

    Magnifique bonne fin de journée à toi bisous

    15
    Lundi 16 Septembre à 11:20

    Elle semble porter une profonde tristesse. Un pesant "corps de souffrance" pourrait dire E. Tolle.

    Amitiés

    16
    Mercredi 18 Septembre à 17:34
    yvette/

    Les vendanges étaient un moment de joie pour les adultes comme pour les enfants mais c'était pénible. On la voit très fatiguée la petiote!

    Chez mes beaux-parents il y avait une petite vigne, toute la famille s'y mettait, et cela ne demandait que la matinée. Moi je faisais la popote, je préférais.

    Bonne soirée à toi, ici ciel bleu mais vent!

    17
    Mardi 1er Octobre à 10:16

    C'est un très joli tableau, j'aime beaucoup.

    Merci pour cette découverte.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :