• Le tableau du samedi : Hélène Schjerfbeck (1862- 1946)

     

     

     

     

     

     

     Une jeune fille met ses chaussons de danse ( 1882)

     

     C'est en lisant  le dernier journal de Charles Juliet  " gratitude" que j'entends pour la première fois parler de cette artiste finlandaise qui a fait de nombreux portraits et celui de cette jeune danseuse m'a séduit...

     

     

     

    4538-schjerfbeck2_550px-jpg" un visage tragique où se lit la progression de la décrépitude"

                                                                                                          

     Helene Schjerfbeck à son chevalet chez elle à Tammisaari (1937).Photo: H. Holmström FNG/CAA, collection Gösta Stenman

    " Même si la vie de la Finlandaise ne fut pas aussi tragique que celle de Frida Kahlo, elle connut elle aussi un parcours accidenté. Après s’être fracturée la hanche dans un accident alors qu’elle était enfant, Schjerfbeck se retrouva à boiter et s’enfonça dans la réclusion, passant la plus grande partie de sa vie à lutter contre différentes maladies. Elle ne se maria jamais, malgré des fiançailles et une amitié amoureuse qui la lia longtemps à un homme dont les sentiments n’étaient pas réciproques, préférant veiller pendant de longues années sur sa mère malade ; celle-ci servait par ailleurs de modèle principal à sa fille, compte non tenu des nombreux tableaux où l’artiste se représenta elle-même.

    Schjerfbeck est plus particulièrement connue pour ses autoportraits, présentés au Musée EKTA à travers une série de 36 reproductions d’œuvres datées de 1878 à 1945. « Maintenant que j’ai si rarement la force de peindre, j’ai commencé un autoportrait », écrivait-elle à un ami en 1921. « De cette façon, le modèle est toujours disponible, même si ça n’a vraiment rien d’agréable de se voir. »

    Alors que ses premiers portraits se rattachent au naturalisme, les derniers tableaux qu’elle ait produits se résument à quelques coups de pinceau stylisés. Egalement, d’autres de ses portraits insistent sur un regard baissé ou détourné, ce qui peut paradoxalement en dire long sur ce que ressent en profondeur le sujet.

    « Elle voulait saisir l’être intérieur, et non pas seulement son apparence », commente Kiljo."

    Par Wif Stenger, juin 2012


  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Novembre à 08:38

    C'est vraiment fascinant cette façon de faire émerger tant de présence en quelques coups de pinceaux!

    2
    Samedi 24 Novembre à 11:06

    Une jolie découverte.

    3
    Samedi 24 Novembre à 11:33

    Ce que tu écris est si beau et si profond qu'il n'a pas besoin de rire, il est dans l'équilibre de la paix. Par contre tout excès appelle son contraire, et c'est pourquoi un excès de tragédie mérite d'être compensé par une bonne dose d'humour. J'espère que tu en as trouvé pour te réconforter ma chère Gazou. Je t'ai mis des liens vers ce qui m'avait amusée jeudi soir, mais cela n'aura pas forcément le même effet sur toi. sarcastic. Bonne journée en tous cas.

    4
    Samedi 24 Novembre à 15:40

    je suis allée voir ses autres tableaux sur google ; j'apprécie beaucoup sa peinture. Il y a beaucoup d'intensité et aussi d'intimité. Bises et merci

    5
    Samedi 24 Novembre à 19:54
    covix

    Bonsoir, 

    Merci pour cette découverte, une belle toile et de visiter son oeuvre est intéressante.

    bonne soirée

    Bises

    6
    Samedi 24 Novembre à 20:16

    Le premier tableau est vraiment de toute beauté.... On devine de suite que cette enfant est peinte par une femme.... J'aime !!! L'auto-portrait me glace ! 

    Je vais aller sur Google voir d'autres tableaux

    Merci Gazou pour cette belle découverte

    Bisous

    7
    Samedi 24 Novembre à 21:18

    je suis séduite par cette jeune fille qui se chausse pour la danse !

    amitié .

    8
    Samedi 24 Novembre à 21:24

    Bonsoir Gazou,

    J'aime beaucoup cette oeuvre si bien exécutée.

    Assez tragique la vie de cette artiste.

    Bisous Gazou et douce soirée

    Aimée

    9
    Lundi 26 Novembre à 16:07

    Très bon choix Gazou !!

    Bisous

    10
    lenez o vent
    Mardi 27 Novembre à 08:29

    quel  réalisme

    c'est très beau

    Merci Gazou

    bonne journée

    11
    Mardi 27 Novembre à 09:49

    Magnifique tableau !

    J'adore !

    12
    Mardi 27 Novembre à 16:33
    daniel

    J'aime beaucoup ce tableau. Quelle sensibilité !!

    13
    Mercredi 28 Novembre à 14:58

    Cette photo m'a toujours bouleversée.

    14
    Mercredi 28 Novembre à 17:19

    Une très grande artiste dont j'ai découvert l'existence il y a quelques années. Au fur et à mesure de son avancement en âge elle faisait des auto-portraits de plus en plus minimaliste, et de plus en plus expressifs.

    J'aime beaucoup cette petite jeune fille aux chaussures blanches yes

    15
    Jeudi 29 Novembre à 10:49
    Yvette/

    Etonnante son oeuvre, j'ai fait un tour sur le net. Certains tableaux sont très ressemblants à la photo, une belle réussite mais la maladie, la vieillesse transparaissent dans les autres!

    Bonne journée Gazou!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :