• Le tableau du samedi : Gérard Zilberman

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Gérard Zilberman


    Que me dit ce regard?
    Est-ce l'effroi,
    Est-ce l'extase ?
    Par quoi ou par qui 
    est-il captivé?
    Chacun l'a coloré de ses pensées...
    Certains ont dit: il me fait peur
    D'autres ont dit : il est émerveillé...

    Attiré et terrifié tout à la fois
    par cet invisible qui le fascine.

    "Qu'est-ce que je ne vois pas dans ce que je vois ? Cette question devrait accompagner chacun de nos regards"
                                                                               Bernard Noël

    "Dehors la lumière éblouit l'invisible
    Que se disent les deux figures?
    -Jusqu'où s'étend le bleu du doute?
    demande le philosophe
    -Jusqu'au parloir de l'orage?
    répond le poète.
    Dehors la lumière éblouit l'invisible."
                      Jean Lacarrière (d'après les tableaux de Chirico)

    Mais je trouve que cette interrogation va bien aussi pour ces deux tableaux-là


  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Mars à 06:54

    il y a tant à prendre dans la vie, il y aurait tant à voir si le bleu du doute se laissait éblouir par la lumière ...

    oui, ces deux interrogations me conviennent aussi à propos de ces deux expressions picturales !

    que serait ma connaissance artistique sans toi ?

    amitié .

    2
    Samedi 23 Mars à 07:15

    Je suis d'accord avec toi.

    Et j'aime aussi l'idée qu'il faut s'interroger sur ce qu'on ne voit pas.

    Merci pour cette page Gazou.

    Passe une douce journée.

    3
    Samedi 23 Mars à 08:38

    C'est si compliqué que parfois toute une vie n'y suffit pas surtout quand on s'aperçoit que l'on n'a été qu'une erreur d'aiguillage et qu'il faut finir ses jours avec cette douleur au cœur, alors on a beau chercher ce que l'on n'a pas vu en l'autre mais à quoi bon quand on est rejeté de la sorte

    4
    Samedi 23 Mars à 08:56
    Edmée De Xhavée

    Je suppose qu'on voit aussi au travers de ce qu'on est. Moi par exemple, les tableaux de Hopper, je les vois comme l'éloge d'une solitude délicieuse, recherchée, savourée. Le plaisir d'être seul à seul avec soi... D'autres les trouvent si tristes...

     

    Bon week-end Gazou

    5
    Samedi 23 Mars à 09:55
    LADY MARIANNE

    deux toiles différentes mais qui expriment quelque chose--  surprise-étonnement ?
    merci pour ta participation-
    bisous et bon samedi-

    6
    Samedi 23 Mars à 10:45
    eMmA MessanA

    J'aime chercher les correspondances entre les oeuvres d'art.
    Cela mérite (pour ma part) une longue réflexion...

    Quel plaisir de retrouver ta rubrique tous les samedis !
    Bonne fin de semaine.

    7
    Samedi 23 Mars à 17:44

    Deux interprétations différentes pour un même autoportrait, c'est original et fait qu'on se questionne. Le visage de l'artiste, un peu masqué par les couleurs sur le premier portrait apparaît dépouillé sur le second. C'est mystérieux.

    8
    Samedi 23 Mars à 17:57
    covix

    Bonsoir, 

    Deux belles toiles qui nous poussent à s'interroger, à interroger ces regards, ces expressions et que la surprise est caché dans le petit tableau.

    Bonne soirée

    Bises

    9
    lenez o vent
    Samedi 23 Mars à 19:46

    j'apprécie cette page, et surtout la question du regard

    Merci, bisous

    10
    Samedi 23 Mars à 20:45

    Bien les deux une bonne soirée à toi bisous

    11
    Samedi 23 Mars à 20:48

    j'ai vu que ce Monsieur est décédé ; il avait l'air très sympathique ; bises.

    12
    Dimanche 24 Mars à 15:03
    daniel

    Le tableau de droite m'a toujours impressionné. Je ressens tellement de choses dans ce regard: la peur, la souffrance, la curiosité, de l'amour.

    13
    Dimanche 24 Mars à 18:40

    Le 2e est très expressif. J'aime moins le 1er

    Bizzz

    14
    Mercredi 27 Mars à 09:06

    Une pensée qui demande à être méditée, celle de Bernard Noël. Que nous dissimule le voile de notre imagination?

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :