• Le tableau du samedi : Bazille

     

     

     

     

     

     

    Deux tableaux peints peu avant le départ pour la guerre de l’artiste et sa mort à Beaune-la-Rolande le 28 novembre 1870. Bazille avait retrouvé à cette occasion l’un des modèles de La Toilette (musée Fabre) et a réalisé deux versions de ce tableau . Les couleurs sont particulièrement étudiées et permettent d’admirer des compositions chatoyantes et très réussies.

     

    Jeune femme noire aux pivoines, Bazille

     

    Jeune femme noire aux pivoines, 1870, hst, 60,3 × 75,2 cm, Frédéric Bazille, 1-musée Fabre Montpellier.

     


    Jeune femme noire aux pivoines, Frédéric Bazille

     

    Jeune femme noire aux pivoines, 1870, hst, 60 x 75 cm, Frédéric Bazille, 2-National Gallery of Art, Washington (DC).

     

     

      Avec les deux versions de la Jeune femme aux pivoines, dont les fleurs et la domestique noire évoquent certains tableaux de Manet, Bazille réunit la nature morte et la peinture de figure.
    Peintes pendant le printemps 1870, avant le dernier retour de l'artiste à Montpellier, ces toiles étonnent par leurs différences mais aussi par la grande maîtrise des moyens à laquelle est désormais parvenu Bazille.

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Avril à 08:36
    Edmée De Xhavée

    Quel charme, quelle paisble beauté, les fleurs et la domestique attentive, sérieuse, c'est un mélage parfait...

    2
    Samedi 20 Avril à 08:36

    Les deux versions sont intéressantes. J'ai une préférence pour le premier tableau.

    Merci pour la découverte.

    Bisous et bon weekend de Pâques.

    3
    Samedi 20 Avril à 08:38

    Bazille était un grand peintre, dommage que le guerre nous l'a enlevé très jeune.

    Belle journée

    4
    Samedi 20 Avril à 08:57
    LADY MARIANNE

    un grand artiste--  dommage le visage des femmes n'est pas très gai--
    une belle découverte- merci- bisous-

    5
    Samedi 20 Avril à 11:38

    Un très grand artiste mort trop tôt. Je te recommande la lecture du livre de Michel Bernard "Deux remords de Claude Monet" qui raconte ce que Monet a fait pour son ami et pour préserver et faire reconnaître ses œuvres mais aussi la quête du père de Bazille pour retrouver le corps de son fils. Je te souhaite de joyeuse fêtes de Pâques

    6
    Samedi 20 Avril à 16:21

    Coucou Gazou

    Deux magnifiques tableaux ! La tristesse de la Domestique noire en dit long sur sa condition...  Remarquable justesse des expressions.

    Merci bcp.. je vais aller voir su Google, car j'aime vraiment ces oeuvres...

    Bisous

    7
    Samedi 20 Avril à 17:32
    Yvette/

    Bazille fait partie de ma "collection" de peintres préférés. C'est la même personne qui pose pour cet artiste on dirait, la coiffure le corsage ... on a l'impression que le tableau a été fait le même jour, les fleurs sont presque les mêmes mais pas disposées de la même manière. Et pourtant on sait qu'à l'époque on mettait plus d'une journée pour faire un tableau, ce n'est plus comme maintenant et c'est ce que je déplore d'ailleurs. Je suis une classique!

    Bisous Gazou!

    8
    liedich
    Samedi 20 Avril à 18:40

    J'aime. Douce soirée Gazou. l.

    9
    Samedi 20 Avril à 20:18

    il y a dans ces peintures, la souffrance de l'esclavage face à la beauté des bouquets ...

    amitié .

    10
    Samedi 20 Avril à 20:25

    On voit bien que c'est le même modèle, et quelle profusion de fleurs !

    Les peintres, à cette époque, faisaient des croquis, des ébauches, avant de s'attaquer à la toile, c'était bien plus étudié que de nos jours et la photo n'était pas encore couramment utilisée pour aider le peintre. Je ne suis pas un bien grand peintre, mais je ne fais pas une toile en un jour, loin de là !winktongue

    11
    Samedi 20 Avril à 22:04

    J'aime beaucoup ces peintures, elles paraissent si réelles.

    Je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques.

    Bisous Gazou

    Aimée

    12
    Samedi 20 Avril à 23:44
    Bonjour,
    Joli partage.
    Le deuxième a l'air plus lumineux, l'expression du visage est frappante.
    Bon weekend Pascal.
    13
    Dimanche 21 Avril à 17:58

    J'aime beaucoup !

    Bisous Gazou et bonnes Pâques

    14
    lenez o vent
    Lundi 22 Avril à 09:38

    joli, tristesse de la dame

    Merci pour cette découverte

     

    15
    Mardi 23 Avril à 20:05

    très belle composition bien étudiée au niveau des couleurs et des formes ; la jeune femme ne semble pas heureuse et fait ce qu'on lui demande. quelle est son histoire ? Bises.

    16
    Jeudi 25 Avril à 21:27

    Bazille, je ne connaissais pas du tout. Je vais de ce pas chercher d'autres infos. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :