• " Et maintenant, accueillons la nouvelle année

         remplie de choses qui n'ont jamais été "      R.M.Rilke

     

     

    " J'espère que vous faites le pas, dans l'année nouvelle,

    avec une assurance raffermie et joyeuse "  R.M.Rilke

     

     

    Parce que le pire n'est pas toujours sûr, il faut espérer en la nouvelle année

    et je vous souhaite de la vivre pleinement et lucidement

    avec tous ceux qui vous sont chers.

     

    Je vous souhaite d'être des magiciens

    et que vous sachiez transformer vos chagrins et vos soucis en roses épanouies.

     


    18 commentaires
  •  L'indépendance de ce pays a été proclamé le 1e août  1960 sans effusion de sang après un siècle de présence française.

    L'hymne national du Bénin qui, auparavant s'appelait le Dahomey, a été écrit et composé par l'abbé Gilbert Jean Dagnon...

    c'est quand même mieux que les paroles de notre Marseillaise, plus favorable pour construire la paix et la fraternité.

     

     
     
    Jadis à son appel, nos aïeux, sans faiblesse
    Ont su avec courage, ardeur, pleins d’allégresse
    Livrer au prix du sang des combats éclatants
    Accourez vous aussi, bâtisseurs du présent,
    Plus forts dans l’unité, chaque jour à la tâche,
    Pour la postérité, construisez sans relâche.

     

    Refrain

    Enfants du Bénin debout !
    La liberté d’un cri sonore
    Chante aux premiers feux de l’aurore
    Enfants du Bénin, debout 
    !

     



    Quand partout souffle un vent de colère et de haine
    Béninois, sois fier, et d’une âme sereine,
    Confiant dans l’avenir, regarde ton drapeau
    Dans le vert tu liras l’espoir du renouveau ;
    De tes aïeux le rouge évoque le courage ;
    Des plus riches trésors le jaune est le présage.

     

    3

    Tes monts ensoleillés, tes palmiers, ta verdure,
    Cher Bénin, partout font ta vive parure.
    Ton sol offre à chacun la richesse des fruits.
    Bénin, désormais que tes fils tous unis,
    D’un fraternel élan partagent l’espérance.
    De te voir à jamais heureux dans l’abondance.

     


    5 commentaires
  •  Ce matin, dans Culturebox, je lis cette information et j'en suis vivement touchée:

     

     "Ce dimanche des parents d'élèves du 3e arrondissement de Lyon ont vendu gâteaux et crêpes sur le marché. L'argent récolté servira à offrir des nuits d'hôtel aux familles d'élèves sans abri. Trois enfants scolarisés dans cette école élémentaire dorment dans la rue.

      Les parents d'élèves de l'école Antoine Charial, située dans le 3e arrondissement de Lyon, se sont mobilisés pour trouver un refuge à des enfants qui dorment dans la rue.

    Cela fait maintenant deux ans qu'ils multiplient les actions, allant parfois jusqu'à héberger eux-mêmes les camarades de leurs enfants et leurs familles.grâce à eux, l'an dernier , 12 enfants ont pu quasiment passer tout l'hiver au chaud

     

     
      .

    13 commentaires
  • Rassemblement pacifiste devant la statue de Gaston Dintrat à joyeuse / © France 3

    Depuis 14 ans, après la traditionnelle cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918, à l'appel de la Libre Pensée, des citoyens se rassemblent devant le monument pacifiste de Joyeuse.

    Par Nicolas Ferro Publié le 11/11/2017 à 17:50

    Un rassemblement pour dire Non à la guerre, Non à toutes les formes de guerres. Et Non à l'horreur et à la barbarie qu'entraînent ces guerres. C'est le sens de cette manifestation qui a lieu chaque année à Joyeuse en marge de la commémoration du 11 novembre 1918. La première guerre mondiale a fait 10 millions de morts et l'Ardèche perd 14 000 hommes aux combats. Aujourd'hui en 2017, alors que les guerres sont présentes sur tous les continents, ce rassemblement se veut être un appel à la paix.

    Depuis 14 ans, ce rassemblement pacifiste est organisé par l'Association Laïque des Amis des Monuments Pacifistes et Antimilitaristes de l'Ardèche, l'Association Républicaine des Anciens Combattants et la Fédération Ardéchoise et Drômoise de la Libre Pensée
    Il a lieu devant la sculpture de Gaston Dintrat baptisée "Ce qu'il nous reste" et livrée à la ville de Joyeuse en 1925 dans cet élan pacifiste de l'après guerre. Ce fut le maire de l'époque Gustave Jallès qui l'avait commandée. La sculpture porte les noms de 82 soldats de la commune morts pour la France.

    Durant la première guerre mondiale, 2500 soldats furent condamnés à mort et 639 d'entre eux furent fusillés pour désobéissance. Parmi eux, 6 Ardéchois. Pour les descendants de ces familles de soldats fusillés pour l'exemple, ce rassemblement  est l'occasion de rappeler publiquement leur volonté de les voir réhabiliter par la République Française.

     

    Je lis cet article et cela me plaît:

    que le 11 novembre ne soit pas une justification ni une glorification de la guerre

    mais bien un appel à la paix


    10 commentaires
  • J'ai reçu ce mail et il m'a paru intéressant de vous le faire connaître

     

     

    Chère amie, cher ami

    J'ai reçu hier matin cette vidéo impressionnante, enregistrée par une mère de famille.    Vraiment, je vous invite à la regarder jusqu'au bout et la transférer immédiatement à tous vos contacts.   Il est urgent de dire la vérité sur les 11 vaccins obligatoires, contre la désinformation des lobbys pharmaceutiques.




    Bien à vous, 

    Dr Jean-Pierre Willem


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique