• Le féminin

     

     

    "Toi le féminin, ne nous délaisse pas car tout ce qui n'est pas mué en douceur ne survivra pas. 

    Toi qui survivra, relève-nous ton mystère que peut-être toi-même tu ignores, sinon le mystère ne serait pas. 

    N'est-ce pas que le printemps est empli d'oiseaux dont l'appel se perd au loin ? Que l'été nous écrase de son incandescence dont la senteur nous poigne jusqu'aux larmes ? Que l'automne nous laisse désemparé par son trop plein de couleurs, de saveurs ? Que l'ultime saison rompt le cercle, nous plongeant dans l'abîme de l'inguérissable nostalgie ?

    Mais en toi demeure le mystère que peut-être toi-même tu ignores. 

    En toi, ce qui est perdu, ce qui est à venir, au lac d'avant la pluie, aux caressants nuages, collines après l'orage aux contours frais et pleins. 

    Ne nous délaisse pas, toi le féminin, hormis ton sein, quel lieu pour renaître".   François Cheng


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Janvier à 09:07
    eMmA MessanA

    Le féminin ne se révèle que par le masculin et vice-versa...
    Je te souhaite une belle année, chère Gazou, exempte de trop de tracas, portée par l'amour et la solidarité.
    Je t'embrasse.

    2
    Samedi 2 Janvier à 10:11

    C'est merveilleusement écrit comme sait écrire François Cheng !

    3
    Samedi 2 Janvier à 11:44

    Magnifique méditation qui nous plonge dans les abîmes de la beauté intérieure...

    4
    Samedi 2 Janvier à 14:07

    les femmes ne sont pas des "victimes" ... 

    il y a les faibles et les forts, tout n'est jamais qu'un rapport de puissance selon la place qu'on se donne  ...

    et si on abandonnait cette notion de "genre" tous humains un point c'est tout !

    amitié .

    5
    liedich
    Samedi 2 Janvier à 16:51

    Bonjour Gazou. Je pense avoir tout lu de CHENG. Juste un peu de mal avec sa poésie. Sinon, quel philosophe. Je le trouve émouvant de vérité et de douceur . Un être humain, un vrai. Merci. Douceur à Toi. 

    6
    Samedi 2 Janvier à 18:40
    Andrée Galera

    Très beau poème , j'aime beaucoup François Cheng.

    Je te souhaite une belle année comblée de petites douceurs si précieuses.

    Douce soirée Gazou

    7
    khan
    Dimanche 3 Janvier à 10:54

    Vive le féminin !

    J'ai reçu l'avis d'un commentaire de toi sur mon blog

    navré, mais mon blog est bloqué et je ne peux y entrer

    je ne peux donc pas lire ton commentaire, ni  y répondre

    ne t'étonne pas

    bonne année

    8
    Dimanche 3 Janvier à 18:50

    Chère Gazou,

    Je te souhaite une bonne année.

    Surtout une bonne santé.

    J'espère que to moral est mieux.

    Quoique avec ces fêtes ???

    Amitiés et bisous

    Aimée

    9
    Dimanche 3 Janvier à 19:13

    unir le féminin et le masculin en chacun de nous. Le trouver dans les autres aussi.

    Un auteur que j'apprécie beaucoup.

    Bises et porte toi bien

    10
    Mardi 5 Janvier à 09:40

    Sans féminin, pas de masculin, et inversement. Nous avons tous une dose de l'un et l'autre en chacun de nous, et sûrement beaucoup de mystères à côté, que nous n'imaginons même pas. 

    Que ces mots sont puissants, merci François Cheng, merci à toi de nous les rappeler.

    Que 2021 te soit sereine, lumineuse, vivante, vibrante... Bises.

    Fabrice

    11
    Mardi 5 Janvier à 13:33

    La prose poétique de François Cheng vaut la peine qu'on s'y attarde. J'ai entendu ce poète à LGL voici quelques mois, quel beau parcours de vie. 

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="optionmailtoclipboardEmailCopy">Copy</button><textarea id="optionmailtoselectTextClipboard"></textarea>

    12
    Mardi 5 Janvier à 18:10

    Féminin et masculin se complètent et se retrouvent souvent d'ailleurs en chacun de nous à des degrés divers.. Nous sommes des êtres de mystère, et il est bien difficile de se connaître soi-même, alors prétendre connaître l'autre est mission impossible ! 

    J'aime bcp, Gazou... Très bon choix ! 

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :