• Le chagrin des origines de Laurence Nobécourt

    C'est ainsi que commence le livre de Laurence Nobécourt : "Le chagrin des origines"

    Et je sens que c'est bien le livre que j'ai besoin de lire en ce moment.

     

                        "Je suis née du verbe sans rituel ni sermon. Je suis née de ces après-midi blanches où, retirée à ma table, au centre du temps, j'écris ce qui ne peut se dire ni se taire. Les yeux fermés, habitée de mots, je descends dans les profondeurs de moi-même, à l'écoute de ce qui, aux confins de la chair, tente de s'articuler par l'esprit .

       Mes pensées se roulent en boule tels des petits renards sauvages, ou  s'éloignent à la manière des hérons qui traversent le ciel et disparaissent comme des lignes d'encre dans un ciel diffus. Elles s'en vont loin. Je les perds, je me perds avec elles. Et ainsi je m'absente jusqu'à naître dans un autre monde, une réalité différente où surgissent d'autres pensées que je ne savais pas m'appartenir. Les mots me protègent en même temps qu'ils m'exposent. A cause des mots et, grâce à eux, je me sépare et je m'unis. Ils me séparent de l'arbre et me ramènent, par le mot "arbre" dans la solitude de ma chambre, à tous les arbres que j'ai connus; à celui-là même que j'ai aimé plus qu'aucun autre,aujourd'hui détruit et qui, pourtant, se montre tout à coup à ma table.

    Car l'écriture rend visible l'indicible, elle découvre le double fond, traque le secret, débusque le non-dit, dévoile cet outre-monde qui nous regarde par les fenêtres de la nuit. Par elle surgit tout ce qui fut perdu. Elle est miracle et je lui dois la vie."

                                         Laurence  Nobécourt


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mars à 14:31

    Quand les branches de nos arbres généalogiques nous offrent leurs secrets de famille...

    2
    Mercredi 11 Mars à 14:59

    J'aime beaucoup ce qu'elle dit de l'écriture...

    Semprun disait "l'écriture ou la vie"...

    Je crois qu'écrire permet aussi d'accepter de vivre.

    Merci pour tout, Gazou.

    Bises et douce journée.

    3
    Mercredi 11 Mars à 15:07

    j'aime son écriture poétique, sa spiritualité  ; j'ai lu l'an passé, la clôture des merveilles (Hildegarde de Bingen) ; vivant jardin. 

    Je t'embrasse et te souhaite de pouvoir profiter du printemps qui arrive. Bises 

    4
    Mercredi 11 Mars à 15:10

    livre réservé à la médiathèque ; juste à attendre qu'il soit disponible. Bises

    5
    Mercredi 11 Mars à 15:53

    Heureusement que l'écriture n'est pas aussi prégnante pour tous les écrivains, je me sentirai seule et j'étoufferai avec ce genre de pensées, par contre Hildegarde de Bingen est très positive et appelle à la vie.

    6
    Filo Filo
    Mercredi 11 Mars à 16:04

    En relisant le commentaire dans mon cahier, je relève : "Poignant, profond, mais rayonnant.

    Un récit à recommander aux amoureux des mots".  Bel après-midi, Gazou,

    Filo Filo

    7
    Mercredi 11 Mars à 21:25
    erato:

    J'ai le même ressenti, merci pour ce partage .

    Bonne soirée Gazou

    8
    Jeudi 12 Mars à 09:21
    daniel

    Une bien belle écriture profonde et poétique !

    9
    Jeudi 12 Mars à 18:26

    C'est profond et superbe ! waouhhh ! merci Gazou
    J'espère que tu vas mieux ? 

    10
    Jeudi 12 Mars à 18:59

    Des pensées et une écriture qui va au plus profond de son : moi.

    J'aime !!

    En espérant que tu vas bien Gazou

    Bisous Aimée

    11
    Vendredi 13 Mars à 05:54

    je prends note !

    les mots que tu en dis conviennent aussi au questionnement actuel de la vie du moment ... une porte qui se ferme sur un passé connu et qui s'ouvre sur un jour nouveau avec ce besoin perpétuel d'exister !

    amitié .

    12
    Vendredi 13 Mars à 17:41
    Edmée De Xhavée

    Je ne la connais pas, mais cet extrait m'interpelle, j'avoue. J'espère que depuis que tu t'y es plongée.. tu trouves un joli chemin! Beau week-end!

    13
    Vendredi 13 Mars à 20:13

    Beau profond et plein d'espoir...

    14
    Dimanche 15 Mars à 15:41

    Un bel extrait qui donne envie de lire ce livre Bon dimanche

    15
    Dimanche 15 Mars à 15:55

    Magnifique introduction, elle sait mettre en valeur l'esprit des mots, c'est beau !

    Merci Gazou et beau dimanche.

    16
    Dimanche 15 Mars à 16:18

    Merci Gazou, c'est noté, très envie de lire ce livre !

    Bon dimanche ! bonne soirée

    17
    Dimanche 15 Mars à 16:42
    Renée

    Ce genre d'écrit m’oppresse j'évite donc même si indéniablement c'est superbement écrit. Bisous douce semaine a venir

    18
    Mercredi 18 Mars à 16:21

    Ce texte est merveilleux ! Ce que tu dis confirme ce que j'ai toujours pensé : ce dont nous avons besoin profondément nous est toujours proposé dans l'instant. Et tu sais entendre les voix qui te guident. Le recueillement permet de faire grandir l'essentiel en soi, comme la sève qui ouvre les bourgeons. Belle fin de journée, Gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :