• La tempête

     

     Une amie m'a envoyé ce  poème pour me dire où elle en était...

    Je me retrouve tout à fait dans ce qu'elle a écrit...

    Et vous?

     

     

    La tempête

     

    "Sur l’océan en tempête, petite barque fragile, je suis bousculée, submergée par des vagues violentes,emportée par un courant trop fort pour la frêle embarcation que je suis. Je vais me noyer. Je ne peux plus résister

    .- À l’aide, je prends l’eau de toutes parts... Qui viendra écoper pour m’empêcher de couler, qui viendra se mettre à la barre pour m’emmener vers des zones plus tranquilles?

     Le peintre Hokusai avait été prévoyant, lui. Il avait installé plusieurs rameurs dans sa barque pour affronter l’énorme vague menaçante qui avait surgi devant elle.Moi, je suis toute seule dans cette immensité hostile, terrifiante.

    - Hokusai, viens à mon secours!

    - Sois confiante. Tu sais bien que tu ne crains aucun mal quand tu traverses les ravins de la mort.Tu n’es pas que cet esquif fragile. Tu es aussi la vague qui te porte, la vague qui se laisse porter par l’océan.

     Alors, moi, la vague, je suis passée sous la barque. Nous avons commencé à jouer à cache-cache. Puis le vent a fait alliance avec nous, à moins que ce soit nous qui ayons fait alliance avec lui... et nous avons, tourbillonné, glissé, sauté, dansé. Une mouette est venue se poser sur moi. Elle riait chaque fois qu’elle me voyait trembler de peur. Alors, elle écartait ses ailes, elle les plaquait contre moi en une caresse douce et rassurante.

     La tempête s’est calmée. Moi, petite barque fragile, je me suis laissée apaiser,vivifier par la grande respiration de l’océan, j’ai retrouvé mon souffle, ma légèreté, ma stabilité.

     Je continue mon voyage, accompagnée par la mouette et ses amies, par le vent, les vagues.."

    .                                                                   Josette

                                                                       4 juillet 2020


  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Juillet à 19:01
    Heureusement qu'il y a la mouette. J'aime beaucoup la toile d'Hokusaï.
    Cette immensité frondeuse est terrifiante. Bises
    2
    Mardi 28 Juillet à 19:11

     

    Un grand merci à Josette pour son texte.

    Je m'y retrouve tout à fait d'autant que, comme beaucoup, je traverse quelques tempêtes, et un tel texte d'espérance faite beaucoup de bien.

    Il nous ramène vers de l'essentiel et ravive le courage d'affronter.

    Donc, encore merci, et merci à toi de le relayer.

     

    3
    Mardi 28 Juillet à 21:02
    erato:

    Un texte magnifique , certains moments , nous sommes au creux de la vague , et il est bon de savoir qu'il y a une mouette protectrice pour nous donner du courage et confiance. Merci pour ce beau partage.

    Douce soirée Gazou

    4
    Mardi 28 Juillet à 21:53

    un tout beau texte qui décrit bien la force optimiste qui nous tient debout même en pleine tempête  ... "ce qui ne nous tue pas, nous rend fort" Nietzsche .

    cette philosophie s'est faite mienne 

    amitié .

    5
    Mardi 28 Juillet à 22:14

    C'est une belle histoire. Et en plus, elle est vraie ! Bravo Josette.

    6
    Jeudi 30 Juillet à 09:50
    daniel

    Quel beau texte !! malgré la tempête il faut essayer de garder le cap! Après la pluie, le beau temps!!

    7
    Dimanche 2 Août à 15:02
    Renée

    le beau temps revient toujours dis-t-on il faut affronter pour mieux apprécier l'après. Bisous

    8
    Mardi 4 Août à 10:38

    Ce texte est très beau et si vrai quand on vit des tempêtes. On ne sait de quoi sera fait demain, il nous faut faire confiance et nous sentir accompagné(e)s, nous le sommes et cette confiance lorsqu'elle est présente, nous aide à nous orienter vers des chemins de lumière. Courage Gazou, nous te tenons la main.   brigitte

    9
    lenez o vent
    Mercredi 5 Août à 09:23

    Merci pour le partage de cette lettre optimiste

    bonne journée, bisous

    10
    Dimanche 16 Août à 10:44

    J'aime beaucoup.

    Bravo à Josette, et merci à toi pour ce partage.

    Les tempêtes ne sont pas toujours faciles à surmonter, mais il faut éviter de se laisser noyer...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :