• La saveur des ramen de Eric Khoo

     

    Je suis allée récemment à une soirée japonaise...Cela se passait dans un cinéma...Deux films japonais étaient au programme et entre les deux, nous pouvions déguster un petit repas du pays, ce qui était fort agréable, surtout après avoir vu le premier film:"La saveur des ramen"  que j'ai beaucoup apprécié

     

     

     

    image cover
    La Saveur des ramen

    Sortie le 03 octobre 2018
     

     

     

     

    d'après  Jacques Morice

    A la mort de son père, un grand chef japonais, le cuisinier Masato part à Singapour sur les traces de sa mère. Une délicate invitation au voyageDe Tampopo (1986) aux Délices de Tokyo (2015), on ne compte plus les films faisant honneur à l’art culinaire nippon.

    Eric Khoo, cinéaste éclectique (Be with me, Hôtel Singapura), vient compléter le tableau, en y ajoutant une touche de Singapour, son pays d’origine. Jeune cuisinier orphelin de mère, Masato travaille au Japon avec son père, un grand chef de ramen (bouillon typique de porc ou de poisson, avec des nouilles), dans un petit restaurant très couru. Le père meurt brutalement. Le fils décide alors de partir à Singapour pour retrouver le goût de certains plats liés à la mémoire de sa mère et de sa grand-mère. Ce périple initiatique l’amène à retrouver un oncle et à réveiller une part sombre et enfouie de l’histoire familial.

    Sur la spécificité culturelle du Japon et de Singapour, sur leurs liens tendus ou étroits, le film est instructif et sensible, chacun des personnages apportant une pièce au puzzle familial que reconstitue peu à peu Masato.  

    La préparation en cuisine et la dégustation autour de la table et les mets sont décrits et célébrés comme un langage à part entière, un moyen de découverte, de partage et de réconciliation. On goûte et on commente toutes sortes de saveurs, celle des ramen mais aussi du chili de crabe ou du bak kut teh, soupe très populaire de Singapour. Le tout ouvre grand l’appétit. —

     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 14:05
    LADY MARIANNE

    une charmante soirée- une dégustation en plus-
    ils apportent beaucoup de soin à la présentation- à la confection- tout un art-
    un art de vivre et manger différent du nôtre-
    merci pour ton billet sympa- bises-

    2
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 14:09
    eMmA MessanA

    Ce devait être fort intéressant, quelle bonne dée !
    Ma prochaine lecture : "Le restaurant de l'amour retrouvé" de Ito Ogawa. Il est commandé et j'ai hâte de le lire.

    3
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 14:39

    Je déteste déjà leurs fameux sushis autant que le surimi, je ne dégusterai surement avec plaisir un repas japonnais... mais par contre j'adore l'art japonnais et leur littérature

    4
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 15:49
    Edmée De Xhavée

    Oh ça m'aurait plu , une telle soirée, cinéma et gastronomie. J'adore, contrairement à Liviaaugustae, les Sashimis et sushis (préférence pour le sashimi, mais beurk aussi pour les surimi de chez nous en tout cas...) et la soupe ramen... bof, il y a mieux et il y a pire :)

    5
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 16:13

    j'ai encore TOUT à apprendre de cette culture ... me faudra m'y mettre !

    amitié .

    6
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 16:32

    Je ne suis pas du tout poisson cru. J'ai lu et vu "Les délices de Tokyo" et je me suis passablement ennuyée peut-être "la saveur du ramen" est-il plus dynamique, plus varié et sans doute plus tentant gustativement que les raviolis à la purée de haricots!

    7
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 18:30

    Si tu veux VRAIMENT manger japonais, dans une ambiance inoubliable et magique, je te conseille le restaurant dédié de l'hôtel Okura à Amsterdam.

    L'idéal évidemment c'est d'être invité comme je le fus, car disons que c'est pas donné ! Sinon, oublie pas ta carte bancaire et d'approvisionner ton compte !

    Quoi qu'il en soit je pense qu'il faut réserver plusieurs semaines à l'avance.

     

    :-)

     

    8
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 19:21

    Coucou Gazou

    Je raffole de certains plats ... Nous avons un petit resto qui fait fureur en saison dans notre village et je m'y régale... 

    Merci de ce sympathique partage Gazou

    Très bonnes Fêtes et tous mes meilleurs voeux pour 2019...

    Nous prenons la route courant semaine prochaine chez les enfants... 

    Bisous

    9
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 20:41

    ce devait être une belle soirée. Une année à la médiathèque, une association avait animé un bout d'après midi et offert aussi quelques mets japonais. 

    Bises 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Lundi 17 Décembre 2018 à 11:20

    C'est toujours agréable.

    Merci pour le partage, Gazou.

    Bisous et douce journée.

    11
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 16:28
    daniel

    J'ai toujours pensé que la cuisine pouvait être un acte d'amour. C'est un don et un partage !

    12
    Samedi 22 Décembre 2018 à 20:14

    Je découvre quant à moi la littérature japonaise. 

    13
    lenez o vent
    Dimanche 23 Décembre 2018 à 18:14

    tu sembles ravie par ce moment japonais

    Merci pour ton partage

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :