• La forêt des heures de Jacques Coutureau

    Il y avait une belle grande forêt où on pouvait ramasser des marrons et des champignons, s'y aimer et se cacher...

    La forêt des heures

    Une histoire qui parle du temps, ce temps qui n'est pas linéaire, qui peut s'arrêter, s’accélérer ; les temps de nos enfances restés figés le long de notre route de vie, qu'il soit bonheurs ou blessures.

    En ramenant ces parts de soi dans l'instant présent, celui-ci se gonfle, s'étire, devient plus plein, plus lent. Il se prendrait presque pour l'éternité !

                                       La Forêt Des Heures - Jacques Coutureau

    J'ai aimé cette histoire  qui nous emmène dans une forêt enchantée où l'on découvre

    que celui qui danse avec le loup n'a plus peur du tout.

    Bien souvent , nous considérons que tout ce qui est inconnu nous fait peur et nous paralyse.

    Si l'on ose avancer, avec prudence quand même, nous découvrons une liberté et une joie inconnue...

    J'aurais aimé trouver le conte  dit en son entier par Jacques Coutureau son auteur, on m'a  dit qu'il était sur Internet mais je n'ai pas pu le découvrir.

    Ce soir là, il était joué et dansé par deux conteuses qui nous ont dit des extraits seulement...Elles étaient accompagnées par un joueur de vielle.

    Néanmoins ce fut une très bonne soirée.


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Février à 16:06

    merci de nous partager ce moment ; c'est vrai, il ne faut pas être téméraire mais pas non plus méfiant, et aller sereinement.

    (pas toujours simple)

    Bises et bon lundi

    2
    Lundi 12 Février à 22:41
    Toute une philosophie que je tente de faire mienne !
    Amitié .
    3
    Mardi 13 Février à 08:53
    daniel

    L'inconnu fait souvent peur......Pourtant si on osait un peu plus.......Que de découvertes !!

    4
    Mardi 13 Février à 10:58
    LADY MARIANNE

    ce qu'on ne connait pas effraie-
    merci pour ce partage- bizzz

    5
    Mardi 13 Février à 11:25
    Edmée De Xhavée

    J'aime et adore cette idée de qui danse avec le loup n'en a plus peur du tout... Il est si bon, au cours de la vie, d'éliminer des peurs, les unes après les autres, de se sentir assez fort pour compter sur soi...

    6
    Mercredi 14 Février à 12:15

    Je découvre grâce à toi.

    Il semblerait effectivement que l'on ne puisse qu'acheter le disque et non en écouter même en partie, un extrait.

    Passe une douce journée.

    7
    Hier à 13:46

    Danser avec ses peurs plutôt que de s'en éloigner. Belle philo. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :