• La femme du maire

    L'autre soir, au cours d'un repas villageois, notre voisine présente une autre dame  à la personne qui se trouve à côté d'elle
    -"C'est la femme de notre maire", lui dit-elle
    -Et cette dernière de s'insurger aussitôt et de répliquer :"Non, je ne suis pas sa femme, je suis sa compagne et la mère de ses enfants"
    Elle devait être mal lunée,  la  Marie ce jour-là , me dit ma voisine en rigolant, car, pour elle , cela n'avait pas  de sens, les deux termes étant équivalents...Je pense, moi, que pour elle, c'était très différent..Sinon, elle n'aurait pas réagi aussi vivement...Et vous, qu'en pensez-vous ?

  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 09:53
    bof franchement, je trouve un peu ridicule de dire je suis la mère de ses enfants! elle est la mère de qui elle alors et la femme de personne si je la comprends bien! elle n'est donc que l'ombre d'elle même!
    2
    Yog
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 10:02
    Dans "être la femme de", on peut y trouver la notion de propriété. Or, une compagne, c'est le choix de vouloir accompagner...durablement ou non car elle n'a pas signé. (Même si malgré tout, aujourd'hui, on divorce plus souvent).
    Bonne journée Gazou!
    3
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 13:15
    C'est jouer sur les mots.Dire la femme du maire pour elle doit vouloir dire sa chose, tandis que sa compagne ça fait plus égale.Ici maintenant les gens disent ma conjointe où ma blonde ma femme fait péjoratif.
    4
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 15:30
    Je trouve qu'elle a raison, il y a une différence. Être la compagne ou le compagnon d'une autre personne n'a rien à voir avec le mot "femme" qui porte ici un double sens. L'épouse et le sexe. Dans compagne il y a accompagner, ce qui relève d'un choix assumé. Et être la femme de quelqu'un c'est devenu péjoratif parce que c'est comme si on appartenait corps et bien à quelqu'un.
    5
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 15:57
    euhh pour moi c'est pareil !! compagne pendant 10 ans et mariée depuis 4 ans, j'ai juste un peu de mal avec le nom de famille.Le M'zelle me donnait juste une fausse impression d'indépendance et de jeunesse, mais tout ça c'est dans la tête, rires !!!
    6
    ABC
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 16:49
    Je pense que tu as pleinement raison...
    être la femme ou la compagne n'est pas du tout pareil, même si elle est la mère de ses enfants...
    Hier soir une amie nous faisait part aussi de cette réalité, elle vit avec son conjoint depuis plus de 30 ans mais n'est pas sa femme...
    7
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 20:18
    moi je suis la femme de mon homme et j'en suis très heureuse! mais je ne sais pas tordre les mots et encore moins les idées,c'est vrai!pas douée du tout pour ce genre de truc et pas pressée de l'être!
    mon mari et je suis fière de dire mon mari se retrouve à assumer les fonctions de maire avec 3 autres adjoints ( notre maire est hélas très très malade!) Il est étranger au village avec un nom breton impossible à prononcer pour la plupart des gens d'ici, alors quand on parle de lui on dit le mari de ou le gendre de et cela ne l'ennuie pas le moins du monde,nous sommes ainsi encore plus partie prenante de cette aventure ! mon mari et moi sommes deux moitiés, un tout indivisible et cela ne nous emp^che pas de vivre une vie très intense chacun de notre côté! ceux qui me connaissent savent ma liberté et mes activités! nous nous complétons tout en ayant nos propres engagements! on peut être la compagne de et être bien moins libre qu'en étant femme de!
    8
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 23:04
    Je trouve qu'elle aurait du la présenter comme "Madame untel", du nom du monsieur si elle est mariée, ou de son nom à elle si elle est sa compagne, mais ce n'est pas une condition que d'être "la femme de "... Quelque part, ça veut dire que si elle n'était pas "la femme de.." elle ne serait rien.
    Elle a une existence propre cette femme, et la désigner ainsi c'est la subordonner à la personne avec qui elle vit
    Bonne nuit Gazou, bises.
    9
    Samedi 4 Juillet 2009 à 20:29
    ben c'est pas la joie !
    ah si je pouvais partir, si j'étais plus jeune, si l'on me tendait la main !
    je souffrirais d'une telle repartie me concernant ! quoique non marié !!!
    Mouais, monde, releve toi.
    10
    Samedi 4 Juillet 2009 à 20:31
    la compagne du maire, veut dire qu'elle ne vit pas par procuration et ne veut pas tirer gloire du statut de son monsieur le maire.. elle vit pour elle-même.. elle a bien raison, mais devrait le dire sur un autre ton..
    clem
    11
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 13:04
    pourquoi dis-tu cela ?
    Tu peux partir, tu es jeune dans ton cour..il est plein de mains qui se tendent vers toi..Tu peux réaliser tes désirs..Il suffit  d'y croire et de faire comme nous dit l'Ecclesiaste et Alexandra David-Neel qui avait pris cette phrase pour devise :"Va où ton coeur te mène et selon le désir de tes yeux"
    12
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 14:56
    dans mon com, je parlais à la place de la femme du maire !!!
    je note la phrase de l'ecclésiaste....
    Merci Gazou.
    13
    Mardi 7 Juillet 2009 à 09:26
    Je crois qu'elle a raison.

    De nos jours, nous pensons que c'est pareil... mais l'est-ce vraiment ?

    La loi et les journaux répondraient que non.
    14
    Mardi 7 Juillet 2009 à 19:59
    Je pense que le terme de femme du maire l'a beaucoup énervé, a juste titre, on ne présente plus la personne pour ce qu'elle est, mais pour le titre du mari. De plus être la femme de quelqu'un... n'est-il pas aussi beau et plus symbolique de présenter les personnes comme étant compagnon ou compagne de, ou époux épouse de ? voilà mon sentiment. D'ailleurs c'est aussi à ce demander si ce maire n'a pas plusieurs femmes... puisqu'elle précise qu'elle est surtout la mère de ces enfants. Un couple bien paisible ...???
    15
    Mardi 14 Juillet 2009 à 21:40
    et bien moi je trouve qu'elle a bien raison, sa réponse laisse percer humour , saine colère , et courage ! être présentée comme la femme du maire c'est très réducteur , être sa compagne et la mère de ses enfants, c'est rétablir ce qui est réellement en partage, en commun mais c'est aussi laisser la place à sa personnalité ,à son existence propre ! sans doute en a-t-elle assez de n'être aux yeux étriqués et conventionnels de tous que la femme du maire, ce qui n'a en fait aucune importance et ne préjuge de rien en ce qui la concerne !!!!!

    bises
    chrystelyne
    16
    zilberman
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:57
    Sont-ils mariés Monsieur le Maire et Madame du Maire ? Gérard
    17
    nicole 86
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:57
    Bonjour,
    Que voulait-elle dire ? pourquoi ne sont-ils pas passés par la case mariage ? est-ce elle, est-ce lui qui le souhaite ainsi ? est ce une décision commune ? Pourquoi a-t-elle éprouvé le besoin de rectifier ?
    Quant à moi, si nous n'avions pas été mariés, Monsieur aurait eu encore moins de difficultés pour me répudier au bout de 35 ans.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :