• La beauté, c'est quoi?

    Voilà une réponse de Christian Bobin

     

     

    " La beauté est là au-dehors : à l'envers des châtaignes sur les chemins,

    à l'angle d'une fenêtre, sur le fruit sombre des ronces,

    sur la poussière des routes et dans le vert des rivières, partout;

    La beauté, c'est-à-dire la vie. La vie massive et ténue, la vie sans entrailles.

    La vie sans fard...Disposant un nuage dans le ciel, une orange sur l'assiette,

    les peintres éclairent ce qui reste de jour dans le soir,

    inventent la juste distance qui permet à l'espace de s'ouvrir,

    et à l'amour de danser. La leçon de peinture est une leçon de bonté;

    l'amour se reconnaît ainsi, dans ce goût du détail, dans ce souci de l'infime,

    dans cet égard pour ce qui nous est confié et que l'avidité d'une prise anéantirait,

    comme un moineau tenu dans un poing trop serré.

    C'est à une fête infinie que nous invitent les plus humbles choses

    - les fruits comme les pierres, les herbes comme les astres

    - et il nous faut, pour en jouir, apprendre ce toucher immédiat de l'esprit

    dont les peintres ont le privilège."

                    Christian Bobin (le huitième jour de la semaine)

     

    Selon l'heure, selon le temps , selon les personnes et ce qu'elles viennent de vivre, les réponses sont diverses et contiennent chacune une part de vérité...Et vous, qu'en diriez-vous?

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Novembre à 18:19

    Ah là, je colle totalement à son ressenti ! Bien sûr, la Beauté c'est la nature même de la Vie. C'est un tel miracle, comment ne pas s'ébahir de tout et ne pas dire "c'est beau" ? Qui a dit que la laideur existait ? Ni Baudelaire, ni l'auteur d'Elephant man... Il n'existe que la beauté. Bien sûr, pas une beauté soumise à des normes d'appréciation et à des jugements critiques, une beauté sauvage et vierge sans cesse renaissante !

    2
    Mercredi 1er Novembre à 18:27
    eMmA MessanA

    Je dirais que la beauté se retrouve immanquablement dans les yeux d'un enfant dont tout l'émerveille, ainsi que dans ceux du vieillard qui a tout vu...

    3
    Mercredi 1er Novembre à 18:28
    J"aime beaucoup Christian Bobin.
    Ce texte est très juste...je rajouterai que les poètes tout comme les peintres savent si bien révéler ces "riens somptueux .
    4
    Mercredi 1er Novembre à 18:46

    J'aime beaucoup le commentaire d'eMmA...

    En ce qui me concerne, j'ai un peu l'esprit en marmelade en ce moment. Donc, je ne vais rien ajouter, mais le texte est très beau, comme souvent ceux que tu m'as fait connaître de Christian Bobin.

    Merci pour celui-ci.

    Passe une douce soirée.

    5
    Mercredi 1er Novembre à 18:58
    C'est tellement vrai que si il est une chose que je veux transmettre à mes petits enfants, c'est ce regard sur la vie dans sa nature la plus pure mais aussi la plus dense ...
    Amitié
    6
    Mercredi 1er Novembre à 19:00

    magnifique texte que tu nous proposes ; chacun a ses mots pour décrire la beauté, sachons les goûter tous.

    Quand cela va mal, la petite pâquerette, le moineau, l'herbe minuscule nous aident à vivre, à sourire même un instant.

    Chez lui, j'aime la délicatesse, l'air qui passe entre les mots.

    Je suis en train de lire le livre de Kessel, et plus j'avance, plus je ressens cette pression infernale du monde nazi et lui qui continue à aider les autres, à soigner aussi son malade. Quand Boris Cyrulnik parle de la vérité dictature, il pense au nazisme et était prêt à soigner le diable nazi. Kersten l'a fait et a sauvé tant de personnes.

    Bises et bonne fin de journée. 

    7
    Mercredi 1er Novembre à 19:03

    C'est un très beau passage que tu nous as offert de Christian Bobin dont je suis une inconditionnelle.

    Tout concourt à la vie mais il faut savoir chercher et regarder!

    8
    Jeudi 2 Novembre à 09:13
    Edmée De Xhavée

    On peut en dire tant de choses et demain je pourrais la décrire autrement qu'aujourd'hui, mais aujourd'hui je ressens que la beauté c'est la respiration gourmande et heureuse devant toute cette vie à déguster. Car derrière chaque épreuve, larme, drame, il y a une clé du bonheur à dénicher aussi, qui prévient... de la laideur!

    9
    Vendredi 3 Novembre à 11:11

    Une belle réponse de Bobin ! Tout est beau, oui, dans la mesure où ce qui  blesse notre regard met en valeur ce qui est à côté, alors on peut dire que tout est bien, souvent on ne s'en rend compte que plus tard... Beau week end Gazou, à bientôt.  brigitte

    10
    Dimanche 5 Novembre à 19:28

    Il m'apparaît impossible de vraiment définir la laideur et la beauté.

    Pour ne prendre qu'un exemple la beauté ou la laideur (physique, j'entends) d'une femme ou d'un homme n'existe que dans le regard des autres.

    Pour ma part je croise tous les jours en marchant des femmes que je trouve bien plus jolies et naturelles que celles que l'on trouve dans les magazines dont la plupart des photos sont retouchées.

    Ce que l'on trouve beau ou laid vient aussi de l'état dans lequel on est soi même à un moment donné.

    Bonne soirée Gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :