• Là-bas, août est un mois d'automne, de Bruno Pellegrino (1897-1971)

     

     

     Je viens de terminer ce livre qui est une biographie romancée de Gustave Roud. Gustave et sa soeur Madeleine ont vécu ensemble toute leur vie dans la maison des parents. Lorsqu'elle meurt, quatre ans avant lui, il est tout désemparé

    L'auteur nous parle de la vie qui passe et qu'il faut affronter chaque matin, il nous parle de la vie domestique dans sa simplicité et sa beauté, de la nature offrant des sensations toujours neuves....Cette vie peut paraître monotone tant elle est répétitive mais ce n'est qu'une apparence  car elle est intensément vécue et féconde.

     Maintenant, je n'ai qu'une envie : découvrir l'oeuvre de Gustave Roud, ses poèmes  et son journal...Il y a une profonde cohérence entre ce qu'il a écrit et sa vie.

     

    – "Gustave Roud  m'inspire par sa façon de mener sa vie, oui. Madeleine m’inspire tout autant. Ils me touchent dans leur façon de faire des choix, d’accepter la vie qui en découle et de la vivre le plus pleinement possible. La vie consiste bien au bout du compte à occuper chacune de ses journées. Et la manière dont Gustave et Madeleine occupaient les leurs m’émeut. Ma vie, nos vies sont d’abord faites de choses banales et sans suspens. Mais elles nous construisent, jour après jour. Il faut donc croire que ces choses apparemment anodines ont de l’importance. C’est à cela que j’ai essayé de redonner de la valeur, à travers cette façon dont Gustave et Madeleine avaient d’être intensément présents au monde." dit San Pellegrino

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Avril à 16:33
    Leur vie semble être faite de présence au monde, de contemplation , d'être dans l'instant présent....une vie dans la plénitude.
    2
    Jeudi 11 Avril à 20:52
    Durgalola
    Au lieu de chercher ' à faire ' juste être dans l'instant du jour. Bises
    3
    Jeudi 11 Avril à 21:25
    erato:

    Profiter positivement de chaque instant et apprendre à en tirer quelque bonheur .

    Je vais faire des recherches sur cet auteur.

    Merci pour ce partage.

    Bonne soirée Gazou

    4
    Jeudi 11 Avril à 21:56

    Vivre chaque instant intensément, comme si c'était le dernier.

    Pouvoir trouver son bonheur dans chaque chose.

    Merci pour ce partage Gazou

    Bisous Aimée

    5
    Jeudi 11 Avril à 22:17

    j'ai vécu "d'autres vies" mais celle à laquelle je tiens et que je vis ressemble à celle que tu décris de ce roman qui en est l'essence !

    amitié 

    6
    Vendredi 12 Avril à 09:49
    Edmée De Xhavée

    J'aime assez les vies répétitives dont on pense qu'il ne s'y passe rien parce qu'il n'y a pas déplacements ni tapages. Si elles sont vécues à fond, elles sont aussi mouvementées que les autres, ce sont juste les moyens de transport qui varient...

    7
    Vendredi 12 Avril à 11:44

    Le bonheur vient quand on aime ce que l'on a !

    8
    Vendredi 12 Avril à 13:55
    daniel

    Les vies simples peuvent être intenses. Il suffit de regarder et d'écouter. Il se passe tellement de choses autour de nous.

    9
    Samedi 13 Avril à 12:01

    J'ai connu des gens qui ne sortaient pas beaucoup mais qui avaient une vie intense, une vie d'accueil, une vie remplie de belles passions. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :