• L'éternité n'est pas de trop

     

     

    L'éternité n'est pas de trop
     
    Je viens de terminer ce livre que j'ai beaucoup aimé
     
    François Cheng est né en 1929 dans la province de Shandong, non loin du yang Tsé et des brumes du Mont Lu.
    Il vit en France depuis 1949. Universitaire, poète, calligraphe, traducteur en chinois de Baudelaire, Rimbaud, René Char, des surréalistes etc., auteur d'essais remarquable sur la poésie et l'art de la Chine, il a reçu en 1998 le prix Fémina pour son premier roman Le dit de Tianyi publié par Albin Michel et le prix André Malraux du livre d'art pour Shitao : la saveur du monde (Phébus).
     
     
     
    L'éternité n'est pas de trop - Cover image

     

     François Cheng arrête la course du temps et nous fait toucher l'éternité.
    En Chine, au XVIIème siècle, Dao-sheng a d'abord été vendu enfant à une troupe de comédiens itinérants, et il est devenu joueur de violon;  et lors d'un concert, pour avoir osé sourire à la jeune Lang-ying, promise au seigneur Zhao, il a été envoyé au bagne. Ayant réussi à s'échapper , il trouve refuge dans un monastère taoïste où il apprend l'art de la médecine et de la divination. Parvenu à l'âge mûr, il part à la rencontre de celle qui n'a jamais cessé d'habiter son coeur....
     L'histoire d'amour interdite entre Dao-sheng et Dame Ying  montre la puissance de l'esprit, qu'il soit appelé Souffle par les taoïstes ou âme par les chrétiens.  Du simple contact de leurs deux mains naît une communion des âmes qui irradie de sensualité comme l'acte d'amour ultime.
     François Cheng fait un délicat éloge de la patience et de la spiritualité. Il  dissèque les comportements humains dans ce qu'ils ont de plus vil comme de plus noble. J'ai savouré son style imagé

    C'est une véritable quête de sens qui nous élève.

      Dans" L'éternité n'est pas de trop" l'amour est vécu comme absolu. Il est le seul porteur du dépassement de soi, il permet de pénétrer le mystère de l'univers et d'accéder au sentiment d'éternité. dans une Chine en pleine mutation qui s'ouvre aux autres civilisations il est aussi le lien qui permet le dialogue et l'ouverture à l'autre. Une vision hautement exigeante et spirituelle des rapports amoureux où l'intensité, la ferveur, le dépouillement et l'engagement sont les clefs de toute métamorphose. Un roman d'une rare puissance, intense et envoûtant qui peut toucher tous les publics.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Novembre à 12:46
    LADY MARIANNE

    merci pour ta présentation !
    une sacrée biographie cet auteur- je suis épatée -

    un mail hier pour le thème du tableau du samedi- merci-
    bises-

    2
    Dimanche 18 Novembre à 12:49

    J'adore François Cheng, mais je connais plutôt ses poèmes, je vais essayer de lire ce livre.

    3
    liedich
    Dimanche 18 Novembre à 13:03

    Belle découverte. Je vais creuser. Merci Dame Gazou et douceur du jour. l.

    4
    Dimanche 18 Novembre à 14:02

    J'apprécie énormément les écrits de François Chang, poésie et essais. Je ne connais pas cet ouvrage que je vais m'empresser d'acquérir.

    Merci Gaz ou à bon dimanche.

    5
    Dimanche 18 Novembre à 15:08

    tu nous le rends tentant ! force de l'Amour, don de la patience, quête d'absolu ... 

    amitié 

    6
    Dimanche 18 Novembre à 15:23
    Yvette/

    C'est un auteur que je ne connais pas, je vais me documenter, merci pour la présentation de ce livre et de cet auteur.

    Bonne soirée Gazou

    7
    Evy
    Dimanche 18 Novembre à 16:21

    Belle découverte je note je connais pas je partage sur mon défi écrivain bonne fin de journée bisous

    http://plume-de-poete.over-blog.com/2018/11/defi-n-26-les-ecrivains-d-antan-et-d-aujourd-hui.ou-parler-d-un-livre.html

    8
    Dimanche 18 Novembre à 16:23
    daniel
    Une vie hors norme et un grand talent !!
    9
    Dimanche 18 Novembre à 21:12
    erato:

    Je ne connais pas cette oeuvre.J'aime beaucoup cet auteur, j'ai lu plusieurs livres de lui , ils ont en commun beaucoup de sagesse , de beauté et d'espérance.

    Bonne soirée Gazou

    10
    Lundi 19 Novembre à 08:12
    Edmée De Xhavée

    Je ne connais ni l'auteur ni l'oeuvre mais ça me semble vraiment excellent. Une autre réflexion sur l'amour aussi... une dimension plus large...

    11
    Lundi 19 Novembre à 13:27

    Coucou Gazou

    Ce livre me tente ! je vais le commander... J'ai l'impression que je vais me régaler, grâce à toi !

    Merci donc et à bientôt

    Bisous

    12
    Lundi 19 Novembre à 14:14
    covix

    Bonjour, 

    Merci de ce partage, un auteur à découvrir.

    Bonne journée

    Bises

    13
    Mardi 20 Novembre à 18:38

    j'aime tous ces livres ; un grand auteur . Bises

    14
    Mercredi 21 Novembre à 13:07

    Je l'ai découvert grâce aux blogs... j'aime bien sa philosophie.

    Merci pour ce partage.

    Bises et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :