• L'amoureuse déçue

    Quand elle aimait quelqu'un

    elle le malaxait

    elle le modelait pour qu'il soit à sa convenance

     

    Quand elle aimait quelqu'un

    elle le torturait

    elle ne savait pas qu'on pouvait aimer autrement

     

    Quand elle aimait quelqu'un

    elle n'avait de cesse qu'elle ne le rende dépendant.

    Il ne fallait pas qu'il lui échappe.

    Elle avait trop peur de le perdre.

     

    Elle se demandait bien pourquoi

    après s'être approchés d'elle...

    tant éprouvaient le besoin de prendre de la distance

    ou même de s'enfuir.

     

    Elle se demandait bien pourquoi

     elle ne trouvait pas son amoureux;

     

    Les hommes étaient bien inconstants , se disait-elle


  • Commentaires

    1
    ABC
    Mardi 3 Juillet 2012 à 17:18

    Dominant - dominé !!! L'amour serait-il captif ou libération ?

    2
    Mardi 3 Juillet 2012 à 18:28

    elle n'avait pasencore compris que aimer ce n'est pas vuloir posséder l'autre!

    3
    Mardi 3 Juillet 2012 à 18:29

    Elle n'avait pas compris qu'il faut être libre pour que l'amour naisse et survive.

     

    Nul ne peut vivre emprisonné dans un corps qui n'est pas le sien.

    Douce soirée, Gazou.

    4
    Mardi 3 Juillet 2012 à 18:58

    L'amour n'est pas possession...

    Belle soirée Gazou

    5
    Mardi 3 Juillet 2012 à 22:36

    Trouver la bonne distance pour ne pas faire fuir l'autre, ce n'est pas toujours facile, car il y a toujours la crainte de voir l'autre partir... mais trop retenir peut faire fuir, oui.

    6
    Mardi 3 Juillet 2012 à 23:14

    L'amour c'est le respect de la liberté de l'autre .Bonne soirée Gazou

    7
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 01:18

    une prison dorée reste un prison...

    besos

    tilk

    8
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 02:08

    Ho, oui, les hommes sont inconstants...

    Mais, bon, on fait ce qu'on peut, pas ce qu'on veut !

    Belle nuit de Pleine Lune !

    9
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 06:51

    A petites doses ne sommes nous pas tous ainsi ? L'amour est une source au fond de chacun, mais parfois les mauvaises expériences l'ont ensablée ...

    10
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 09:55

    Oiu, comment un amour pourrait-il survivre?

    Je ne retrouve pas les coordonnées de ton blog, peux-tu me les redonner?

    11
    Samedi 7 Juillet 2012 à 06:07

    Je n'ai vraiment rien de bien nouveau à écrire après tous ces commentaires. 

    Mais si j'étais épris d'une telle femme, je lui demanderai de retourner en enfance et de bien chercher si elle a été aimé de ses parents quand elle était petite. 

    Il doit falloir la guérir de cette "maladie"  en lui apprenant la liberté de l'autre. 

     

    Bises du grillon

    12
    Robert Ezdra
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:22

    Tu décris fort bien la soif de possession exclusive qui fait fuir le (ou la) partenaire. Comment un amour pourrait-il survivre à un tel traitement ?

     

    UN MESSAGE :

    Après une très longue absence bien involontaire, me revoilà ! Oui, c'est vrai, j'ai déjà réactivé mon blog avec un nouveau texte, tu peux vérifier.

    J'espère, cette fois, demeurer longtemps parmi vous

     

    Robert

    13
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:22

    ah l'amour est tellement partout, qu' on ne devrait pas se torturer ...mais

    14
    lenez au vent
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:22

    le partage et le respect

    bisous gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :