• L'adolescence

    Ce jour-là, je vais manger avec mes petits enfants.

     

    L'un d'eux aura 18 ans le lendemain.

    Son plus jeune frère le plaisante : "est-ce que tu profites bien de ta dernière journée avant ta majorité?"

    Et j'ai bien l'impression que lui envie ce grand frère qui demain sera majeur, cela lui semble une promotion souhaitable.

     

    Mais le plus grand  manifeste moins d'enthousiasme

    -"Oh oui, je la savoure cette dernière journée" répond-il...

     

    Je m'étonne !

    -"Eh oui, me dit-il, j'ai l'impression que c'est la fin de l'insouciance, la fin de l'adolescence...Si je fais une faute très grave, je peux me retrouver en prison

    - "Dès l'âge de 13 ans, rétorque le plus jeune , on peut t' y mettre si c'est une faute très grave..."

    Et le grand me demande :"est-ce que tu as éprouvé cela quand tu as eu 18 ans?"

     

    En fait je crois n'avoir jamais ressenti ce que cela pouvait être d'être une adolescente...On était enfant, puis on était adulte...A notre époque, il n'y avait pas de période intermédiaire, il me semble...

     

    Comme les mentalités changent vite!

    Ou peut-être avons-nous oublié quelles étaient nos préoccupations quand nous avions 18 ans ?


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Mai 2013 à 12:48

    L'adolescence, des années qui me manquent. 

    2
    Mercredi 29 Mai 2013 à 13:31

    Je crois que nous avons oublié... pourtant, je ne me souviens pas avoir pensé au fait que je pouvais me retrouver en prison.

    Je ne crois pas qu'être mineure m'incitait à faire des bêtises... en étant certaine de rester impunie.

     

    Les mentalités changent, c'est vrai. Et nos jeunes sont mieux informés de leurs droits.

     

    Passe une douce journée.

    3
    Mercredi 29 Mai 2013 à 16:15

    Pour ma part je n'ai jamais craint la prison , mais par contre j'aurais voulu ne pas devenir adulte passé mes 15 ans là j'en suis certaine, car je trouvais que c'était un âge super, d'insouciance et de bonheur !

    Bonne soirée Gazou

    4
    Mercredi 29 Mai 2013 à 16:42

    Je pense que nous avons oublié...

    5
    Mercredi 29 Mai 2013 à 17:28

    Je suis devenue adulte bien trop jeune, je n'ai pas eu le temps de me poser ces questions.

    6
    Mercredi 29 Mai 2013 à 18:30

    on ne se rend pas compte et rares sont ceux qui se posent la question et on croit qu'en étant majeur on a tout gagné

    7
    Jeudi 30 Mai 2013 à 08:50

    à moi aussi je crois

    8
    Jeudi 30 Mai 2013 à 09:02

    Je partage l'analyse de Marcel, témoin ci-dessus du temps qui est passé pour nous.

    Je ne le paraphraserai donc pas

     

    Belle journée

    9
    Jeudi 30 Mai 2013 à 13:20

    pareil pour moi

    de l'adolescence ?

    à maman !!!!

    10
    kas
    Jeudi 30 Mai 2013 à 15:37

    quoi ?

    tu vas manger tes petits enfnts ? 

    11
    Vendredi 31 Mai 2013 à 08:49

     c'est vrai, trouver du travail aisément et n'être majeur qu'à 21 ans, cela change tout...

    Merci pour ton passage

    12
    Mardi 4 Juin 2013 à 22:16

    C'est bien loin déjà mais je me rappelle bien mon adolescence, une époque et un état que je ne regrette pas... Bisous

    13
    Marcel MAGNON
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:12

    La différence, c'est que nous n'étions majeurs qu'à 21 ans et qu'à cet âge, la plupart d'entre nous étaient déjà intégrés dans la vie active. Le passage se faisait donc sans beaucoup de bruit. Et nous n'avions, en général, aucun mal à trouver du travail et notre place dans la société. Je pense qu'à l'heure actuelle l'avenir doit se présentyer avec beaucoup plus d'incertitude pour la plus grande partie des jeunes.

    Amicalement,

    Marcel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :