• Karl Schmidt-Rottluff (1884-1976 )

    Blauer Mond - 1920

     

     Ce tableau, je l'ai reçu en carte postale cette semaine, ma fille et ses enfants se trouvant à Berlin, ont visité

    LeBrucke-Museum Berlin où se trouve ce tableau, ce qui m'a permis de découvrir un peu ce peintre

    dont j'ignorais même le nom .

     

     

    Peintre, graveur, illustrateur, sculpteur,

    il est l'un des représentants de l'expressionnisme allemand

     

    Deux paysans, par Schmidt-Rottluff

    Deux paysans

     

     

    " Karl Schmidt (qui adjoignit plus tard à son nom celui de Rottluff, faubourg de Chemnitz où il avait vu le jour) vint à Dresde en 1905 pour étudier l'architecture. Il y retrouve Heckel et se lie avec Ludwig Kirchner et Fritz Bleyl. Les quatre jeunes gens forment la même année la communauté à laquelle ils donnent le nom de Die Brücke (Le Pont), dont Schmidt-Rottluff restera membre jusqu'à sa dissolution en 1913. En 1911, il s'installe à Berlin, qu'il a peu quitté, si l'on excepte trois années sous l'uniforme (1915-1918) et un certain nombre de voyages, surtout vers 1930. Rangé par le IIIe Reich au nombre des artistes dégénérés, il voit ses œuvres exclues des collections publiques et est soumis, sous contrôle policier, à l'interdiction de peindre en 1941

    . En 1947, il a été nommé professeur à l'Académie des beaux-arts de Berlin. Les œuvres de Schmidt-Rottluff qui ont échappé aux destructions du IIIe Reich et de la guerre (son appartement brûla pendant le bombardement de Berlin) se trouvent surtout dans des collections allemandes, en particulier la collection Buchheim (à Bernried, en Bavière). Contrairement à nombre de ses contemporains, Schmidt-Rottluff a très peu écrit sur son art et peu parlé de lui. Son œuvre peint se limite presque exclusivement à des paysages. Comme beaucoup de jeunes artistes de sa génération, il a d'abord adopté la manière (mais non la vision) des impressionnistes, avant d'être touché par l'exemple des fauves. Si l'on excepte Nolde — le Nolde des aquarelles —, il est de tous les artistes de la Brücke le plus coloriste ; il est le seul parmi eux à posséder le sens des compositions décoratives et monumentales, ce qui l'entraîne parfois aux limites de l'abstraction.

    Après son retour à Berlin, en 1947, il continue à peindre, essentiellement des paysages. Dernier survivant du mouvement, il fonde à Berlin, en 1967, un musée consacré à Die Brücke. Schmidt-Rottluff a également pratiqué la gravure sur bois dont il tire des effets qui relèvent de la stylisation géométrique ou qui soulignent l'aspect brut ou inachevé du matériau, la lithographie, l'aquarelle, et enfin la sculpture où l'influence de l'art nègre est très sensible."

                                                                                                          Pierre VAISSE

     

                                                        


  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Mars à 09:19
    Edmée De Xhavée

    Eh bien... ça me plait! J'aime les couleurs et la vigueur, en tout cas sur ces deux tableaux. Et je ne le connaissais pas non plus mais ça n'a rien d'étonnant : j'ai souvent l'impression de ne rien connaître parce que j'oublie de toute façon les noms :) Mais je doute qu'on m'en ait jamais parlé... Merci de l'avoir fait!

    2
    Samedi 4 Mars à 09:32

    Ah oui, une amie prof d'Allemand, très férue de culture m'avait déjà parlé de ce courant et de ce musée.

    Quelle force dans cette peinture hyper colorée que j'aime beaucoup. Ces deux paysans me font penser à celle de Picasso.

    Merci pour cette mise en avant Gazou.

    Beau week-end,

    eMmA

    3
    Samedi 4 Mars à 09:34

    Le tableau des paysans est particulièrement expressif en effet. Je pense que tes enfants sont heureux à Berlin, il y a de quoi faire en musées !

    4
    Samedi 4 Mars à 10:27

    J'aime beaucoup le second tableau.

    Merci pour la découverte, Gazou.

    Passe une douce journée.

    5
    Samedi 4 Mars à 10:41

    J'aime beaucoup, très inspiré par les fauves

    en ce moment je travaille à une copie de Braque (olivier à l'Estaque) et je retrouve beaucoup de ces couleurs

    bonne journée

    6
    Samedi 4 Mars à 11:02
    LADY MARIANNE

    une belle découverte- le premier tableau le monde bleu est dynamique-
    la femme en avant-
    ensuite deux paysans sérieux, fatigués peut-être-
    bisous et bon samedi-

    7
    Samedi 4 Mars à 11:47

    je vois que plusieurs de tes visiteurs aiment. Moi pas du tout.

    Ces deux paysans m'ont l'air d'avoir absorbé une overdose de pesticide : passerons pas l'hiver ! 

    8
    Samedi 4 Mars à 12:11

    Tout à fait d'accord avec Khaz ! he ah c'est trop drôle ! J'avoue que ces 2 paysans me flanquent la frousse ! Je préfère et de loin le pointillisme ...

    Mais un grand merci Gazou de nous faire connaître ce Peintre... Passe une belle journée (nous alternance de giboulées de neige et de pluies gaçantes !)

    Bisous gelés

    9
    Samedi 4 Mars à 12:11
    lilousoleil

    déuverte ! très coloré un air de Gauguin... 

    avec le sourire

    10
    Samedi 4 Mars à 21:40
    erato:

    Je découvre ce peintre , merci Gazou.

    Bonne soirée, bon dimanche

    11
    Dimanche 5 Mars à 11:42

    Encore une belle découverte pour moi Merci Gazou

    12
    Dimanche 5 Mars à 17:24

    Je crois qu'il n'y aurait pas ces couleurs, je n'aimerais pas du tout. Mais ainsi, c'est tonique et vivant... Bisous

    13
    Mardi 7 Mars à 19:17

    Il représente très bien le climat social de l'avant-première guerre mondiale . L’atmosphère y est grave  et cela se voit très bien sur le visage des 2 paysans.  

    J'apprécie énormément l'Expressionnisme allemand  mais aussi autrichien 

    Merci pour cette belle participation 

     

      • Jeudi 9 Mars à 15:00

        Bonjour Josy,

        Merci pour ton passage

        j'ai essayé, à plusieurs reprises , de mettre un commentaire sur plusieurs de tes articles dont celui de spillaert mais, impossible, ils ne  passent pas...Je reessaierai

    14
    Mercredi 8 Mars à 21:06

    Je découvre avec plaisir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :