• Elle me téléphone.

    C'est une fidèle lectrice du blog.

    Elle me demande comment je fais pour me" découvrir autant", comment j'ose le faire, si c'est naturel ou si cela me demande un effort...

    Un effort, certainement pas.

    Il me semble avoir découvert, avec le blog, un espace où l'on peut être tout simplement soi-même...transparent...

    Dans la vie quotidienne, on se trouve malgré soi, revêtu d'oripeaux qui ne nous correspondent pas toujours et qui masquent notre réalité profonde et cela génère un mal être. C'est du moins ce que je ressens.  D'un naturel peu hardi, je n'ose pas toujours dire ce que je pense, j'ai peur de déranger, de m'imposer, d'être mal jugée et je me tais et je m'en veux ensuite...

    Sur le blog, c'est plus facile...Ne viennent et ne reviennent que ceux qui s'y trouvent bien...Les autres vont voir ailleurs...Je me sens beaucoup plus libre...Transparente ? Peut-être pas quand même, chacun a besoin de son jardin secret...Mais je ne dis que ce que je pense vraiment...S'il y a un effort à faire, c'est pour aller vers plus de clarté, plus de justesse

    Je me découvre...et alors...Qu'il serait beau d'avancer ainsi dans la vie , sans crainte et à découvert...

     

    Une déception cependant...Je me suis aperçue plusieurs fois, au cours des mois, des années, cela fait plus de quatre ans que j'ai commencé ce blog, je me suis aperçue que ceux qui ne me connaissaient qu'à travers lui, avaient de moi une image peut-être trompeuse, plus belle que la réalité...Et cela me gêne...Et pourtant j'essaie d'être le plus sincère possible...

     

    C'est qu'en en écrivant ici, j'essaie de faire naître ce que je porte en moi et qui est parfois si caché à l'intérieur que cela ne paraît pas au dehors...

     

    Et puis, peut-être, après tout qu'importe, que chacun aille son chemin, j'essaie de suivre le mien, cahin, caha, et de tenir debout

     

     "Connais-moi, si tu peux, ô passant, connais -moi!

    Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire:

    La poussière sans nom que ton pied foule à terre.

    Et l'étoile sans nom  qui peut guider ta foi.   Marie Noël


    36 commentaires
  • C'est à n'y rien comprendre

    Tout allait bien

    Etonnamment bien

    Et pourtant hier

    En pleine après-midi

    Surprise

    Elle est arrivée

    elle s'est imposée

    n'a plus voulu déloger...

     

    Je l'ai rassurée

    Je lui ai dit

    que je ne l'oubliais pas

    que je la savais tout près de moi

    qu'elle pouvait desserrer ses griffes

    Je l'ai finalement endormie

    en me plongeant dans un livre

    que j'ai lu jusqu'à la fin

     

    Un livre qui s'appelle "l'enfant rieur"

    et qui parle de guerre et de frayeur.

     

    Elle m'a réveillée en pleine nuit

     

    Alors je lui ai promis d'écrire

    d'écrire une chanson sur elle

     

    Alors elle s'est déridée

    a cessé de me happer

     

    Elle m'a dit : 

    je veux une chanson gaie

    et elle s'est mise à rire

    d'un rire un peu grinçant...

    Elle m'a dit :

    Je suis ton double

    je ne te lâcherai pas

    Je lui ai souri

    et son rire est devenu harmonie.

     


    22 commentaires
  • img058.jpg

     

     

    J'ai offert le livre de "La Boîte à rêves" à mon petit fils

    Je lui ai lu quelques histoires

    Ensuite, il a eu envie de colorier lui aussi la  petite Mijoty

    Et d'écrire un texte, comme les grands

    Je l'ai évidemment écrit pour lui,  sous sa dictée, il n'a que 4 ans et demi...

    Le voici

     

    "comme le soleil...

    je vois des bateaux...

    J'ai un peu chaud et un peu froid, Mijoty...

    Le soleil laisse apparaître les nuages,

    ça pleut quand même,

    ça fait un arc en ciel...

    Je vois des pissenits,des coquelicots...

    Comme je t'aime bien Soleil

    Je t'offre tout mon bouquet

    Je mets la boîte à rêves sous mon coussin

    et je rêve au soleil."

     

     

    Et moi, je vous souhaite, à vous tous qui nous lisez , de réaliser tous vous rêves, autant que faire se peut, d'avoir l'énergie et la lucidité nécessaires, pour les réaliser


    21 commentaires
  • Deux de nos petits enfants sont à la maison depuis hier.

    En arrivant, comme il y a un peu de neige  dans le jardin, la première neige de l'année, ils vont jouer mais il y en a trop peu pour que le jeu dure  longtemps...

    Le petit veut dessiner et représente toute une série de personnages à longues oreilles...

    Puis il décide de nous faire un spectacle, il dispose les chaises, appelle son papi et se met  à chanter...une chanson qu'il improvise au fur et à mesure...Par moments, on reconnaît quelques réminiscences ..."Vive le vent.".."il s'est cassé le bout du nez"...Lui fait ça avec beaucoup de sérieux, son grand frère rigole sous cape....mais le petit, très sagement, a décidé de l'ignorer....

    Un peu plus tard, son grand frère  est plongé dans un roman...Moi je consulte ma messagerie..Son papi fait des mots croisés...

    Et j'entends la voix de mon petit qui dit:

    "Mon frère lit, papi regarde son journal, toi, tu es devant ton ordinateur, et moi qu'est-ce que je fais?"

    Alors, je le prends sur mes genoux, je lui montre une vidéo que l'on vient de m'envoyer et il rit aux éclats et nous rions ensemble..Oubliée la tristesse du matin !

    Ensuite, de lui-même, il va chercher une pile de livres dans le placard et s'installe à côté de son frère et il lit, enfin il fait semblant...Quand j'aurai 5 ans ,je saurai lire , me dit-il...

    Aussi, ce matin, je m'empresse de venir vous retrouver avant qu'ils ne soient  réveillés...Quand leurs cousins seront là, ils ne quémanderont plus rien de nous, tout à la joie de leurs retrouvailles...aussi, il me faut profiter  de ces jours qui passeront trop vite ...


    27 commentaires
  • Il fait beau à n'y pas croire.

    La chanson de Jacques Douai me revient en mémoire

    tant elle correspond idéalement au jour d'aujourd'hui.

    C'est un dimanche après-midi et je suis dans mon jardin

    et j'admire la lumière exceptionnelle  qui illumine les champs.

     

    Bientôt la mi décembre et il y a encore des feuilles jaunes accrochées au peuplier

    Les abeilles bourdonnent  dans l'arbousier.

    Et le vent charmé par cette paix en oublie de souffler.

     

     

    2011decembre-047-copie-1.jpg

     

    Il y a encore des fleurs dans le jardin : des sauges, des roses, des soucis, du jasmin

     

    2011decembre-041.jpg

     

     

    ....2011decembre-042.jpg

     

     

    Ce matin, je disais qu'il fallait accueillir l'imprévu.

    Et voilà que je reçois un SMS

    Tiens, me dis-je , en voyant sa provenance, elle va mieux puisqu'elle m'envoie un petit mot...

    Hélas non, c'est son mari qui écrit...Elle, elle vient de nous quitter paisiblement, me dit-il,

    entourée de ses enfants...Je suis abasourdie, j'ai tant espéré sa guérison...

     

    Nous n'avons pas eu le temps de bien nous connaître, elle n'habitait le village que depuis quelques mois...

    Je pense à elle en admirant le coucher de soleil.

     

    2011decembre-004.jpg 


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique