• img058.jpg

     

     

    J'ai offert le livre de "La Boîte à rêves" à mon petit fils

    Je lui ai lu quelques histoires

    Ensuite, il a eu envie de colorier lui aussi la  petite Mijoty

    Et d'écrire un texte, comme les grands

    Je l'ai évidemment écrit pour lui,  sous sa dictée, il n'a que 4 ans et demi...

    Le voici

     

    "comme le soleil...

    je vois des bateaux...

    J'ai un peu chaud et un peu froid, Mijoty...

    Le soleil laisse apparaître les nuages,

    ça pleut quand même,

    ça fait un arc en ciel...

    Je vois des pissenits,des coquelicots...

    Comme je t'aime bien Soleil

    Je t'offre tout mon bouquet

    Je mets la boîte à rêves sous mon coussin

    et je rêve au soleil."

     

     

    Et moi, je vous souhaite, à vous tous qui nous lisez , de réaliser tous vous rêves, autant que faire se peut, d'avoir l'énergie et la lucidité nécessaires, pour les réaliser


    21 commentaires
  • Deux de nos petits enfants sont à la maison depuis hier.

    En arrivant, comme il y a un peu de neige  dans le jardin, la première neige de l'année, ils vont jouer mais il y en a trop peu pour que le jeu dure  longtemps...

    Le petit veut dessiner et représente toute une série de personnages à longues oreilles...

    Puis il décide de nous faire un spectacle, il dispose les chaises, appelle son papi et se met  à chanter...une chanson qu'il improvise au fur et à mesure...Par moments, on reconnaît quelques réminiscences ..."Vive le vent.".."il s'est cassé le bout du nez"...Lui fait ça avec beaucoup de sérieux, son grand frère rigole sous cape....mais le petit, très sagement, a décidé de l'ignorer....

    Un peu plus tard, son grand frère  est plongé dans un roman...Moi je consulte ma messagerie..Son papi fait des mots croisés...

    Et j'entends la voix de mon petit qui dit:

    "Mon frère lit, papi regarde son journal, toi, tu es devant ton ordinateur, et moi qu'est-ce que je fais?"

    Alors, je le prends sur mes genoux, je lui montre une vidéo que l'on vient de m'envoyer et il rit aux éclats et nous rions ensemble..Oubliée la tristesse du matin !

    Ensuite, de lui-même, il va chercher une pile de livres dans le placard et s'installe à côté de son frère et il lit, enfin il fait semblant...Quand j'aurai 5 ans ,je saurai lire , me dit-il...

    Aussi, ce matin, je m'empresse de venir vous retrouver avant qu'ils ne soient  réveillés...Quand leurs cousins seront là, ils ne quémanderont plus rien de nous, tout à la joie de leurs retrouvailles...aussi, il me faut profiter  de ces jours qui passeront trop vite ...


    27 commentaires
  • Il fait beau à n'y pas croire.

    La chanson de Jacques Douai me revient en mémoire

    tant elle correspond idéalement au jour d'aujourd'hui.

    C'est un dimanche après-midi et je suis dans mon jardin

    et j'admire la lumière exceptionnelle  qui illumine les champs.

     

    Bientôt la mi décembre et il y a encore des feuilles jaunes accrochées au peuplier

    Les abeilles bourdonnent  dans l'arbousier.

    Et le vent charmé par cette paix en oublie de souffler.

     

     

    2011decembre-047-copie-1.jpg

     

    Il y a encore des fleurs dans le jardin : des sauges, des roses, des soucis, du jasmin

     

    2011decembre-041.jpg

     

     

    ....2011decembre-042.jpg

     

     

    Ce matin, je disais qu'il fallait accueillir l'imprévu.

    Et voilà que je reçois un SMS

    Tiens, me dis-je , en voyant sa provenance, elle va mieux puisqu'elle m'envoie un petit mot...

    Hélas non, c'est son mari qui écrit...Elle, elle vient de nous quitter paisiblement, me dit-il,

    entourée de ses enfants...Je suis abasourdie, j'ai tant espéré sa guérison...

     

    Nous n'avons pas eu le temps de bien nous connaître, elle n'habitait le village que depuis quelques mois...

    Je pense à elle en admirant le coucher de soleil.

     

    2011decembre-004.jpg 


    15 commentaires
  • 20Juillet2007Avignon-Giono-et-J.Baker-Tournier-G.Cout---Ren---Char-001.jpg      
    Je me réveille, il est déjà 7heures  et demie, j'ai dormi plus de 8 heures...Il fait un peu plus frais ,

          la journée s'annonce  très belle et il y a tant à faire..

    .

    Elle sera trop courte,encore une fois,mais qu'importe,je ferai ce que je pourrai,de mon mieux et dans la joie...

    Et surtout, que ce que j'ai prévu de faire ne m'empêche pas d'accueillir l'imprévu,de saluer celui qui passe,de trouver les mots dont il a besoin...

    Là,jai beaucoup de progrès à faire,il me faudrait être plus spontanée,je réfléchis trop peut-être,je n'écoute pas assez cette voix en moi qui  devine l'autre dans le silence, j'ai trop peur de ne pas trouver les mots et la peur inhibe,raidit...

    Mais confiance,la journée sera bonne et tout viendra en son temps.                                              ...  
                                         
               
     
                                                                                                                                                                    


    19 commentaires
  • Je suis seule  dans ma maison,

    enveloppée de silence.

    Libre de mon temps.

    Libre de choisir  de qui je veux être à l'écoute.

    Je prépare la soupe pour ce soir;

    Je prépare le pain.

    Et j'écoute "Etonnez-moi Benoît" à la radio.

    Et, aujourd'hui, c'est le dessinateur Sempé

    qui est l'invité

    et qui partage avec nous

    ses goûts en musique et qui évoque

    les grands et petits bonheurs de sa vie,

    comme sa rencontre avec Count Basie

    à qui  il a dédicacé un de ses livres.

    Hier, sur le journal, je lisais qu'il avait eu une enfance malheureuse

    à cause des disputes incessantes entre sa mère et son beau-père

    et des dettes qui s'accumulaient et les obligeaient à fuir

    pour échapper aux créanciers.

    Mais nulle trace dans ses dires de ce passé difficile.

    Il préfère égrener les  petites joies qui viennent à lui

    et nous faire part de ses émerveillements.

    C'est une grande paix qui m'envahit.

    Les paroles de Sempé se déposent dans le silence de la maison.

     

    Précieux  sont ces moments de solitude habitée...

    Ce soir, quand il rentrera, peut-être pourrons-nous les partager.

     

     

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique