• Journal étrange

    Le  25 mai, souvenez-vous, je vous avais parlé de Marcel Conche...ce philosophe de 86 ans qui se décide  à quitter son village de l'Ain définitivement, à partir pour  la Corse pour y rejoindre la jeune Emilie qui lui a demandé, il y a quelques années d'apprendre le grec...J'ai eu envie de connaître un peu mieux cette homme peu ordinaire et j'ai acheté un de ses livres, au hasard...Il se trouve que c'est le tome 2  de son Journal étrange..Je crois qu'il vient de publier le tome 4 . Il doit en publier un cinquième qu'il consacrera à Emilie qui lui  a tant appris et  ce sera le dernier...
    J'ai l'heureuse surprise de découvrir un homme qui s'exprime simplement..Il y a 81 chapitres qui commencent tous par "si"
    Si j'ai un peu honte
    si ma tristesse est grande
    si je dis noisiller
    si le rêve est permanent
    si l'orgueil peut abolir la fierté....

    Je vous donne un extrait
    "Car si les humains vieillissent,l'amour, lui, ne vieillit pas.
    Et il suffit qu'il soit là,lui en nous , nous en lui,pour que soient abolis les âges. Alors que j'ai regagné ma solitude, dans la nuit froide, je songe à mon amie et à ceux qui sont avec elle ce soir. Je sais que je suis pour quelque chose dans ce bonheur qu'elle leur apporte. Cela est bien ainsi. Notre bonheur n'est pas fait pour rester en nous comme dans une cage mais pour rayonner. Et je ne suis pas jaloux que mon amie rayonne pour d'autres. La planète obscure ne jalouse pas l'étoile...
      La présence muette de chacun à l'autre, en l'autre, en son for intérieur , est quelque chose qui demeure et qui dure quoi qu'il en soit de la vie ordinaire que chacun mène de son côté. Car l'on peut faire semblant de n'avoir rien à cacher, alors que l'on sait très bien que l'on a en soi un brasier ardent . Pour vivre vraiment,il faut,tout en vivant comme tout le monde et sous les regards,vivre en secret, et cela ne se peut qu'en union avec l'amie avec qui je partage la même émotion d'amour...."

    "S'il est quelque chose que je déteste, c'est d'avoir quelque chose "à faire"...Si je sais à l'avance ce que doit être ma journée, cela m'ôte le bonheur permanent d'être une surprise pour moi-même.."

  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Juin 2009 à 08:17
    Comme on s'enrichit de la pensée des autres !
    Merci
    2
    Jeudi 18 Juin 2009 à 09:23
    J'aime cette complémentarité des époques de la vie. Vouloir à 30 ans vibrer comme cet homme mûr, ne serait-ce pas un contre-sens ? Mais nous vivons la plupart du temps dans l'ignorance de ces différentes époques...
    3
    Jeudi 18 Juin 2009 à 13:20
    Cet homme a une belle âme, par ses mots simples il exprime l'amour, qu'il a et qu'il donne. A ce niveau là, l'amour est revisité. Et il est heureux. C'est bien super !
    4
    Jeudi 18 Juin 2009 à 15:54
    Quelle belle figure d'homme!
    5
    Jeudi 18 Juin 2009 à 17:29
    On ne peut qu'être d'accord avec lui. il faut avoir muri pour en arriver à une telle simplicité.
    6
    seb
    Jeudi 18 Juin 2009 à 18:04
    J'espère que je vieillirai de cette manière...
    7
    Jeudi 18 Juin 2009 à 19:17
    C'est un beau message et surtout très optimiste sur les personnes qui atteignent un certain nombre d'années.. j'aimerais bien écrire encore à cet âge là, mais je sais que j'écrirai encore.
    bisous
    clem
    8
    Vendredi 19 Juin 2009 à 09:40
    Moi, j'aime avoir quelque chose à faire... mais je ne le fais pas toujours.

    Un sourire pour toi ce matin, Gazou. Passe une belle journée.
    9
    Dimanche 21 Juin 2009 à 16:23
    C'est vraiment un homme de cœur.
    J'adhère à ce qu'il dit: cet amour doit rayonner partout.
    10
    Dimanche 21 Juin 2009 à 20:54
    La lecture est agréable parce que simple. L'idée émise, même avec un SI, tient la route si je puis dire. Je prends le moment de plaisir offert.
    Merci Gazou.
    11
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:57
    l'amour, cette envie de déplacer les montagnes ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :