• Je me souviens

        Des pleurs de ma mère

        et de ses peurs amères

        qui l'envahissaient et

        anesthésiaient sa sensibilité

        et l'autorisaient

        à me dresser

        des buissons d'interdits

        pour empêcher la vie,

        je me souviens

        

        Des colères de mon père,  

         de sa fatigue continuelle   

         dûes à trop de travail,

         de sa toux persistante,

         qui le faisaient s'étouffer...

         De sa bonté énorme

         qui ne pouvait s'exprimer

         que par à coups

         et dont il avait honte 

         car elle le rendait fragile    

         et beaucoup trop docile

         De tout cela

         je me souviens toujours   

         car j'en ai hérité...

     

         Et cet héritage

         je ne peux le renier,

         il est mien .

         A moi

         d'en faire jaillir

         des pépites d'or.

        


  • Commentaires

    1
    liedich
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 10:31

    Oh Passé qui ne serait jamais que le présent !

    Douceur du jour.

    2
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 11:49

    Ne vient-on pas de son enfance comme d'un pays ? Alors les parents on les porte en soi aussi...

     

    3
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 12:10

    Un très beau poème, qui nous fait tous remonter à notre enfance, à la famille, St Exupéry disait : "Je suis de mon enfance, comme d'un pays", j'ai fait mienne cette phrase. En reniant ses ancêtres on se renie aussi.

    Bon dimanche.

    Livia

    4
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 13:53
    Edmée De Xhavée

    C'est très très fort... les comprendre, voir leur lien, leur fonctionnement-dysfonctionnement, ce pouvoir qui devient devoir et les cheminements de leurs émotions vers leur enfant... qui, loin de l'enfance, se souvient, comprend, et commence à apprivoiser son histoire...

    5
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 14:15
    cathycat

    Regarder son passé en face et ne rien renier aide à avancer et à faire jaillir les pépites. Après tout nos parents ont hérité eux-aussi d'un passé... Bisous

    6
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 16:50

    excellente prise de conscience

    point de départ  indispensable pour que puisse s'opérer ce travail sur soi même

    qui dégagera.... les pépites d'or !

    7
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 17:22

    Merci Gazou pour ce super témoignage.. Très bonne soirée

    8
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 17:37

    on ne peut oublier ses parents et on garde en nous des points communs

    9
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 21:22

    C'est notre héritage, lourd ou léger, nous devons ns en accommoder. Merci à toi de ns le rappeler...

    10
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 22:32
    erato:

    Des souvenirs qu'on ne peut oublier et qui nous permettent d'avancer .Bonne soirée Gazou

    11
    Lundi 27 Janvier 2014 à 08:13
    eMmA MessanA

    C'est beau, Gazou et comme le dit le poète "Ce n'est pas ta faute, c'est ton héritage" : http://www.emmacollages.com/article-tsf-jazz-ella-la-tunisie-et-le-chocolat-122249122.html

     

    Belle semaine à être toi-même quelle que soit ta filiation.

    eMmA

     

    12
    Lundi 27 Janvier 2014 à 08:48

    Oui, à chacun de nous de valoriser l'héritage reçu de nos parents...

    13
    Lundi 27 Janvier 2014 à 08:52
    14
    Lundi 27 Janvier 2014 à 10:17

    Notre histoire, avec toutes ses tonalités, ses nuances, ses blessures et ses joies,

    est le terreau où nous avons à faire grandir notre bonheur.

    Merci pour ce partage sensible et vrai.

    15
    Dimanche 2 Février 2014 à 14:57

    C'est important de se souvenir des bonnes choses comme des moins bonnes, elles nous construisent elles nous nourrissent avec le recul on met de la distance et les mauvais souvenirs en les acceptant on trouve l'apaisement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :