• Ionesco (Le tableau du samedi de Lady M.)

     

    Cet article  est pris intégralement sur Artips qui offre généralement des articles  de qualité

    Je ne savais pas du tout que Ionesco s'était aussi intéressé à la peinture et y avait trouvé un grand bonheur et un grand apaisement...Je ne connaissais de lui que ses pièces de théâtre dont la célèbre Cantatrice Chauve qui est le premier spectacle théâtral que j'ai vu...Et je comprends, en lisant cet article, que  peindre peut être une excellente thérapie...

     

     

     "La peinture donne tout d'un seul coup, sans avoir besoin d'explications"  Ionesco

     

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Eugène Ionesco
    Voir en grand

    Le célèbre dramaturge Ionesco est en plein désarroi. À partir des années 1970, très déprimé, il éprouve des difficultés à s’exprimer dans son outil de travail, la langue française.

    Les mots se font traîtres, incapables de transcrire sa pensée.
    Ionesco l’affirme lui-même : "Marre des mots" !
    C’est pourquoi il se tourne progressivement vers une autre discipline…

     

     

    "L

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Eugène Ionesco, Crucifixion, du portfolio «Des ronds et des carrés», 1982, lithographie, 64 x 49 cm © Marie-France Ionesco
    Voir en grand

    Célébré pour ses pièces de théâtre absurdes, Ionesco possède un talent bien moins connu : la peinture.

    Le dramaturge y voit une manière alternative de s’exprimer. Il n’écrit plus avec des mots, mais avec des couleurs. La peinture est un tout nouveau langage, qui lui plaît beaucoup : "J’aime la peinture parce que c’est l’art du silence."
    Pour lui, c’est aussi une forme de thérapie, qui l’aide à apaiser ses angoisses.

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Eugène Ionesco, Vivants entourant un squelette, 1988, lithographie, 56 x 38 cm © Marie-France Ionesco
    Voir en grand

    Cet amour de la peinture ne vient pas de nulle part. Ionesco s’intéresse à l’art dès son plus jeune âge et devient l’ami de plusieurs artistes, comme Miró par exemple.
    Arrivé à la soixantaine, il se lâche dans ce nouveau médium, bien plus spontané !

    Ionesco, complètement autodidacte,s’inspire de ses cauchemars et des arts premiers pour réaliser ses dessins stylisés et parfois abstraits.

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Eugène Ionesco, Les Chaises, 1984, lithographie, 61 x 44.5 cm. Détail de l'œuvre © Marie-France Ionesco
    Voir en grand

    Le dramaturge retrouve ainsi un moyen de s’exprimer avec facilité : "C’est la main qui peint, pas la tête".

    Peu connues, ses œuvres plastiques apportent à Ionesco une grande satisfaction.
    Au point de déclarer : "J’aime mieux mes gouaches que mes pièces de théâtre" !


  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Juin 2016 à 11:18
    Daniel

    Voilà ! j'ai appris quelque chose! Je ne savais que Ionesco peignait. Ton article est intéressant mais son style ne me fait pas trop vibrer !

    2
    Samedi 25 Juin 2016 à 12:34

    merci de me faire découvrir ce côté de Ionesco

    on dirait même de l'art brut....

    besos

    tilk

    3
    Samedi 25 Juin 2016 à 12:45
    Edmée De Xhavée

    On peut comprendre son raisonnement. Moi mes parents m'ont inscrite en arts décoratifs car j'aimais dessiner. Mais en réalité j'étais plus attirée vers l'écriture, et ne dessine plus jamais ou presque. Je regrette un peu la disparition de mes dessins qui prouvent que j'étais douée aussi. Mais mon plaisir était et est resté lire et écrire...

     

    Je ne suis pas folle de sa peinture, mais c'est donc que ça ne "me"  parle pas... 

    4
    Samedi 25 Juin 2016 à 13:02
    LADY MARIANNE

    vive le tableau du samedi qui nous instruit !!
    je suis étonnée aussi !! ha les artistes ont souvent plusieurs cordes à leur arc !!
    une chouette participation !! merci ! bisous du samedi-

    5
    Samedi 25 Juin 2016 à 15:30

    s'il est content de ses gouaches, la foi, c'est déjà quelque chose,

    elles me laissent...  bof bof  !

    6
    Samedi 25 Juin 2016 à 19:27

    je partage l'avis de khaz et je suis de l'avis de Ionesco quand il dit que c'est une thérapie

    en ce moment je peins tous les après midi sous ma véranda face au jardin et j'y trouve une paix infinie qui gomme tous mes tourments alors que l'écriture est beaucoup plus exigeante

    7
    Samedi 25 Juin 2016 à 22:57
    erato:

    Je ne savais pas que Ionesco peignait .C'est vrai que la peinture ou le dessin apporte une paix, un réconfort.

    Je ne suis pas fan de ses oeuvres.

    Bonne soirée Gazou

    8
    Dimanche 26 Juin 2016 à 11:08
    eMmA MessanA

    J'aime les artistes qui ont plusieurs cordes à leur arc.

    En fait, la création part profondément des mêmes impulsions, il me semble. Ce besoin s'il est sincère et impérieux, génère de bonnes ondes. Quand la personne écrit, dessine, peint ou s'exprime par tout autre moyen, la joie ressentie rejaillit autour d'elle et fait naître un sentiment de bien-être apaisant.

    Merci pour cette découverte.

    Passe un bon dimanche Gazou, ainsi que tous tes lecteurs.

    eMmA

    9
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:56

    Eh bien moi aussi j'apprends quelque chose ! J'ignorais que Ionesco s'était livré aux arts picturaux ! Merci beaucoup pour cette découverte insolite !

    10
    Lundi 27 Juin 2016 à 13:03

    Je ne le savais pas non plus... merci pour la découverte, Gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :