• Il marche

     

    Il marche

    Il va je ne sais où

    Inlassablement il marche.

     

    Il cherche

    Il ne sait pas ce qu'il cherche

    Inlassablement il cherche.

     

    Va où ton désir te mène

    lui dit une petite voix ineffable

    Va, ne t'inquiète pas

    Va ton chemin.

     

    Il a soif de beauté

    Il a faim d'une merveille

    Mais saura-t-il la reconnaître?

     

    La beauté,

    on a toujours voulu la voir,

    l'entendre,

    la toucher,

    mais pas comme on s'y attendait.

    Alors comment la reconnaître?

     

    Intranquille et paisible,

    respirer à pleins poumons.

     

    Il marche

    Il trébuche et d'un même mouvement,

    ilse relève.

    Le chemin est plein d'embûches

    qui mène à la beauté et à la paix,

    une paix où les contraires

    ne nous brisent plus

    mais sont là pour nous élargir,

    nous agrandir.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Juin à 10:54

    Il faut suivre son chemin malgré les embûches Gazou !

    Bises et bon vendredi

    2
    Vendredi 15 Juin à 11:11
    Merci pour ce beau poème plein de confiance en la vie , d'ouverture et d'acceptation .
    Belle journée !
    3
    Vendredi 15 Juin à 12:00
    daniel

    On marche sur le chemin, un chemin sinueux et parfois caillouteux…...Mais on marche…...On n'a pas le choix !.....Alors on marche avec confiance !

    4
    Vendredi 15 Juin à 12:05
    Magnifique poème Gazou.
    Merci pour tout.
    Bises et douce journée.
    5
    lenez o vent
    Vendredi 15 Juin à 12:08

    J'aime ce randonneur sur le chemin de  sa vie, malgré les aléas,

    il cherche, le plus beau : son Soi  enfoui, c'est courageux et si bénéfique

    Bisous Gazou

    6
    Vendredi 15 Juin à 12:45

    Comment reconnaître la beauté? C'est tellement subjectif. Et si mystérieux. 

    7
    Vendredi 15 Juin à 12:49
    Edmée De Xhavée

    Oui, il ne faut pas s'arrêter en chemin ni... avoir des objectifs trop présicésment imaginés. Sinon comme tu le dis, on ne reconnaît pas le bonheur...

    8
    Vendredi 15 Juin à 12:59
    eMmA MessanA

    On avance, on avance, on avance

    C'est une évidence :

    On a pas assez d'essence

    Pour faire la route dans l'autre sens.

    Alors, on avance....

    Alain Souchon

    9
    Vendredi 15 Juin à 17:29

    Il en est qui reculent, qui restent sur place mais ton bonhomme "avance" comme "l'Homme qui marche" de Alberto Giacometti 

    Ton poème rejoint la sculpture en finesse, en profondeur et en beauté 

    amitié .

    10
    Vendredi 15 Juin à 20:22

    Bonsoir ma chère Gazou

     Un grand coucou, me voilà a nouveau parmi vous.

    Une bonne nouvelle : Depuis aujourd'hui, je suis arrière grand maman
    pour la 4 ème fois, d'un petit Gabriel.
    Il a attendu notre retour ....Hi ! hi !
     
    Bon week-end, bisous et a lundi.
    11
    Vendredi 15 Juin à 20:30

    un très beau poème, on a envie de le suivre, cet être.

    Bises 

    12
    Vendredi 15 Juin à 22:51
    covix

    Bonsoir, 

    Avançons, citons, relevons-nous et continuons la route et retenir les accidents qui nous ont fait tomber pour les éviter.

    Bonne fin de semaine

    Bises

    13
    Samedi 16 Juin à 14:38
    LADY MARIANNE

    un poème positif !! en avant les copines-
    big bisous-

    14
    Evy
    Samedi 16 Juin à 16:16

    Beau poème bonne fin de journée bisous

    15
    Lundi 18 Juin à 22:44

    Un bon conseil : ne pas stagner et continuer à avancer coûte que coûte ! En fait, vivre, tout simplement ! tout en sachant apprécier les bonnes opportunités... Merci GAzou !

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :