•  

    Un philosophe chinois raconte cette histoire à donner le vertige...

    "Dans son sommeil, un homme rêve qu'il est un papillon. Il voltige de fleur en fleur, il butine, il ouvre et ferme ses ailes. Il a la légèreté du papillon, sa grâce et sa fragilité.soudain il se réveille, et il s'aperçoit avec étonnement qu'il est un homme.

      Mais est-il un homme qui vient de rêver qu'il était un papillon?

      Ou bien est-ce un papillon qui rêve qu'il est un homme?"

                        

                         D'après Tchouang-Tseu, sage taoïste chinois

                         petite histoire trouvée dans les philofables (Albin Michel)"

     

     

     

    2475529957_5ac728d25e.jpg


    19 commentaires
  • Nous avons chanté toute l'après-midi

    Puis nous avons partagé un repas

    Des chants ont fusé spontanément au dessert

    Peu à peu les langues se sont déliées,

    Les avis différaient mais chacun écoutait...

    Moi, je ne pouvais qu'écouter

    et avec mes deux oreilles encore...

    J'aurais bien aimé parler pourtant,

    dire mon opinion, mes réflexions

    mais si je parle, je n'écoute plus

    et je passe à côté...

    Comment fait-on dans un groupe pour, à la fois,  

    parler et écouter?

    Moi, je ne peux vraiment parler, du fond du coeur,

    que lorsque je suis face à un seul interlocuteur....

    Sinon je me perds...

    où est l'autre

    et où suis-je moi?

    Car comment comprendre l'autre

    si l'on ne devient pas lui

    au moins le temps de l'écoute

    et comment se retrouver soi

    pour pouvoir lui répondre?

     

    Avec l'âge, j'ai fait quelques progrès,

    je me perds un peu moins;

    je parle un peu plus,

    j'espère savoir aussi

    écouter un peu plus...


    11 commentaires
  • Comme une ritournelle

         Bien rôdée

                 Dans ma tête

                                Elle s'entête

                                Et se répète

                                Et m'assombrit

                                Et me réduit .

     

    Comme une mécanique stupide

    qui déroule insipide

    toujours ces mêmes mots

    sans tenir compte du réel

    si divers et si chatoyant

     

    Elle dit des mots

              que je ne reconnais pas

                     comme étant les miens.

     

    Et pourtant c'est de moi qu'ils viennent...

    Pourquoi résonnent-ils si étrangement?

     

    Suis-je aliénée,

    assiégée

    par un autre qui ne me ressemble pas

    et dévide en moi

    cette si entêtante ritournelle?

     

     

    La ritournelle n'est pas achevée, elle doit se transformer, elle est en cours de transformation.....elle s'entête mais moi aussi je m'entête....


    19 commentaires

  •    A l'intérieur de moi
       deux petites voix

    L'une dit: à quoi bon?
    A quoi ça sert tout ça?
    Faut que ça s'arrête!
         
    Et l'autre dit.:ah ! que c'est bon
                   la vie
    Quelle merveille,quelle joie
    Chaque jour est nouveau
    chaque jour nous étonne.

    L'une dit:ne bougeons plus,
    Attendons la fin.
    Et l'autre,légère et papillonnante
    ne cesse de voltiger,
    de danser,de s'émouvoir;de s'attendrir,de s'épanouir,
              d'inventer.

     Quand la première prend le dessus,
                     je m'enlise.
    Quand la seconde triomphe,
    tout devient simple et facile.

    Si je fais taire la première,
    si je lui déclare la guerre,quand je crois l'avoir vaincue
    la voilà qui se venge et m'assaille.

    Alors peut-être vaut-il mieux l'écouter
    lui dire qu'on l'a entendue
    la consoler avec des mots très doux
    lui dire aussi qu'elle se trompe
    qu'elle n'a pas besoin d'être aussi méchante
    et qu'elle ferait mieux de chanter en harmonie avec son double.


    34 commentaires
  • Un  fou se prend pour un grain de blé .

    Il vit son délire avec quiètude jusqu'à ce qu'il rencontre une poule.

    Il est alors pris de panique

    Il en parle à son psychiâtre qui le rassure en lui disant: "tu sais bien, toi, que tu n'es pas un grain de blé ?"

    -"Bien sûr, répond le fou, mais est-ce que la poule, elle, elle le sait ?"


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique