• "La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente. Je me méfie de ceux qui évitent le rire et  refusent son ouverture. Ils craignent de secouer l'arbre, avares qu'ils sont de fruits et d'oiseaux, craintifs qu'on s'aperçoive qu'ils ne s'en détachent pas de leurs branches.

    Comme le coeur et comme le sexe, le rire procède par érection. Rien ne l'enfle qui ne l'excite. Il ne se dresse pas à volonté...

    Cette excitation est soumise aux mêmes règles que celle des sens, car ce qui fait rire l'un ne  fait pas rire  l'autre...

    La bêtise consterne et ne donne guère l'envie de rire. Plutôt elle attriste et nous rend bêtes par contagion...

    Nous ne nous dénouons et n'allons jusqu'aux extrémités de nous-mêmes qu'en face des personnes qui rattrapent la balle. J'aime parler, j'aime écouter. J'aime qu'on me parle et qu'on m'écoute. J'aime le rire qui étincelle au choc...                     

                                Jean Cocteau (La difficulté d'être)


    9 commentaires
  •  

    Dans cent ans qu'aimeriez-vous que l'on dise de vous?

    -J'aimerais que l'on dise : "il se porte bien pour son âge !"

                                         WOODY ALLEN

     

    Une admiratrice de barbey d' Aurevilly s'employait vraiment à le séduire

    - Enfin,Maître, finit-elle par lui dire, je ne vous inspire donc rien?

    - Si,madame, répondit-il , et un sentiment fort noble : l'horreur du péché .

     

    Monsieur Guitry, comment voyez-vous la vie amoureuse?

    - C'est très simple : on se veut et on s'enlace ;

    puis on s'en lasse et on s'en veut.


    9 commentaires
  • Louis XV apostrophe le marquis de Bièvre

    -  On dit que vous faites des calembours sur n'importe quel sujet.
    Faites en un sur moi

    - Impossible, sire, votre Majesté n'est pas un sujet .

     

     

    Un Père  jésuite demande son chemin à    Alphonse Allais.

    Réponse de l'humoriste :

    -Vous ne trouverez jamais, mon père, c'est tout droit!

     

     

    Son catholicisme fervent n'empêcha jamais Bernanos de pratiquer l'ironie vis-à-vis des piliers de son église.

    Voici comment il résumait la rhétorique jésuite:

     

    On demande à un père jésuite:

    - Pourquoi répondez-vous toujours à une question par une autre question?

    -Pourquoi pas?


    8 commentaires
  • " L'une des premières fonctions de l'humour est, à mon avis, de créer un lien d'humanité entre des individus qui, parfois, ne se connaissent même pas....          

    La deuxième vertu de l'humour...est sa capacité à dédramatiser une situation en créant une distance ô combien nécessaire...La vie est tragique avec son lot de maladies, de déconvenues, de désillusions et elle culmine avec cette tragédie ultime qui est la mort; comme le dit Woody Allen :"La vie est insupportable, mais le pire c' est qu'elle s'arrête. Par une pirouete de l'esprit, nous pouvons souligner le caractère absurde ou dramatique d'une situation et le retourner. Et par là même, ce qui nous oppressait va nous faire rire.Parfois jusqu'aux larmes. En riant d'une réalité tragique, nous ne modifions certes pas la réalité, mais nous transformons la perception que nous  en avons. Par ce regard décalé, nous nous libérons du caractère insupportable de cette situation"

    Je ne sais plus d'où j'ai extrait cette réflexion...et donc, je ne peux vous mettre le nom de l'auteur

     

    Churchill qui n'est plus premier ministre, participe à une soirée mondaine.

    L'un de ses adversaires feint de ne pas le reconnaître et de le prendre pour le maîtred' hôtel

    - Pardon, mon brave, où se trouvent les toilettes?

    Impassible devant l'outrage, Churchill le renseigne

    - C'est enfantin.Première à droite, deuxième à gauche. Là, vous trouvez une porte, au-dessus est marqué "gentlemen"...

    vous entrez quand même.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    c


    13 commentaires
  • > "Ta copie vaut 13, mais je t'ai mis 12, pour ne pas te porter malheur


      "Élève surtout utile l'hiver, pour chauffer la pièce de sa présence."

      "Non, non, ce n'est pas une classe de rameurs. La preuve ? On fait du sur- place."

      "Élève violemment amnésique : oublie ses leçons, son matériel et surtout la raison de sa présence au lycée

     
     "Il y a des jours où on est heureux sans savoir pourquoi. Pour Mathilde, c'est pareil : on est heureux qu'elle soit en 1ère, mais sans savoir pourquoi. 
      "Même à l'oral, il fait des fautes d'orthographe


      "Conclusion d'un conseil de classe : "On dit souvent que l'Éducation Nationale manque de moyens. Ce n'est pas le cas dans cette classe, il n'y a que ça !"

      "Rendons-lui justice : il arrive fréquemment en retard à mes cours, mais, du coup il est très en avance pour le cours suivant."
     

    "Soyons positifs : il rend peut-être ses copies blanches, mais jamais en retard."
     
      "Bien parti pour réussir à rater son année."
     
    "N'a jamais ses crayons, n'a jamais ses cahiers, n'a jamais ses livres, mais a des circonstances atténuantes : n'a jamais son cartable."
     
      "Au conseil de classe, j'ai dit qu'il y avait beaucoup d'élèves en difficulté. Maintenant qu'on est entre nous, je traduis : vous êtes une bande de grosses feignasses !"

      "Lundi, photo de classe. Surtout ne vous entraînez pas à sourire pendant le week-end, il faut qu'on vous reconnaisse  
    >

    "C'est pour éviter d'être ébloui par mon cours que tu gardes tes lunettes de soleil ?"





     

       

     

     
     
     

     

     

     

     

     

     

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique