• Alphonse Allais, au restaurant, étudiait la carte. Il dit au garçon :- pour commencer, je prendrai une faute d'orthographe;

    - Pardonnez-moi, Monsieur, mais nous n'en avons pas, répndit le garçon.

    Et Alphonse Allais de lui répondre:

    - Alors pourquoi les mettez-vous sur le menu?

     

    Rivarol, à un de ses amis qui le quittait en lui disant :

    - Je vous écrirai demain sans faute.

    Il répondit :

    - Ne prenez pas cette peine, écrivez-moi, comme à votre ordinaire !

     

    A un correspondant qui l'insultait, Léon-Paul Fargue répondit :

    - J'ai le choix des armes; Je choisis l'orthographe, donc vous êtes mort.


    17 commentaires
  • Un auteur médiocre s'adresse avec emphase à Saint-Evremond :

    -Je voudrais travailler à un ouvrage auquel personne n'aurait travaillé et ne travaillera jamais.

    Saint-Evremond, du tac au tac :

    -Eh bien, travaillez à votre éloge, monsieur !

     

     

    Ce garçon est si timide qu'il est toujours dans les jupes de sa mère, confia l'un de ses amis à Georges Feydeau.

    - Tant mieux, répliqua Georges Feydeau, il s'y fera des relations!

     

     

    a une invitation rédigée en ces termes...

    " Mon salon sera pavé de jolies femmes."

    ...Marcel Achard s'empressa de répondre :

    "J'arrive ventre à terre."


    16 commentaires
    1.  Le grand père a enfin acheté une  tablette informatique
       et se débrouille pas mal avec les mails.
       

      Alors il reçoit un mail de Ethan, son petit-fils de 12 ans :  

     " Bonjour Pépé, tu vas bien ?
     C'est trop Top qu’on puisse échanger par mail maintenant!
     Je n’aurai plus besoin de venir chez toi
     pour avoir de tes nouvelles !
     Pour mon argent de poche,
     tu sais, tu peux me virer à mon compte  jeune : 
     BE77 1002791 38 . Facile non ? "
      Ethan qui t’aime.
     ===============================================
     


       Pépé répond:
     

      Cher Ethan, tout va bien.
     Je ne sais pas utiliser le  transfert de la banque
      mais je connais la fonction "scanner"
     Alors je scannerai  un billet de 50 EUR  que je t’enverrai
     Quand tu auras un peu de temps
     tu pourras venir chercher l'original "chez moi"...!

     
    signé : "le Pépé virtuel"  

     


    21 commentaires
  • Bravo à ceux ou celles qui ont trouvé les bonnes réponses

     1 - En relevant l'athée et l'abbé, on découvre deux provinces grecques : La Thessalie et la Béotie

    C'est amusant parfois de jouer ainsi sur les mots !!!

     

    2 - Le comble de la bonté, c'est de consoler un saule pleureur

    Le comble de la poltronnerie , c'est de reculer devant une pendule qui avance

    Et le comble dun zèle pour un gendarme , c'est d'arrêter son ombre.


    9 commentaires
  • Je vous propose ce dimanche  quelques devinettes.

    Je vous donnerai la réponse demain , à moins que quelqu'un  ne la trouve...

     

    - 1 - Un athée  et un abbé tombent ensemble dans un fossé plein de boue. Que retire-t-on en les relevant?

    - 2- Quel est le comble de la bonté ?

                                          de la poltronnerie ?

                                          du zèle pour un gendarme ? 

     

    Et bon dimanche !


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique