• Historiette

    Ce matin , je reçois  un mail avec cette petite histoire...Elle me fait sourire et je vous l'envoie...Merci à celui qui me l'a envoyée

     

     

    La femme d'un pasteur attendait un bébé.

     Le pasteur, se tenant devant l'assemblée de ses fidèles, leur demanda une augmentation.

     

     Après de longues discussions, ils adoptèrent la règle selon laquelle chaque fois
     que la famille du pasteur s'agrandirait, ils augmenteraient sa paie.

     

     Après la naissance du 6ème enfant, il commençait à coûter vraiment cher,

    et l'assemblée décida de tenir une autre réunion pour discuter la nécessité d'une augmentation de salaire.
     

    Beaucoup de discussions animées s'ensuivirent : combien d'autres enfants le pasteur pourrait-il encore avoir et combien ça finirait par coûter ?

     Après les avoir écoutés pendant environ une heure, le pasteur se leva de sa chaise et dit de manière solennelle, d'une voix grave :
     
     
     "LES ENFANTS SONT UN DON DE DIEU, ET NOUS EN PRENDRONS AUTANT QU'IL NOUS EN DONNERA".

     
     
    Un lourd silence tomba alors sur l'assemblée.
     
     Au fond du temple, sur le dernier banc, une vieille dame, ayant du mal à
     se tenir debout, parvint à se lever et dit de sa voix frêle :
     LA PLUIE AUSSI EST UN DON DE DIEU, MAIS QUAND NOUS EN RECEVONS TROP ...
     NOUS PORTONS DES "IMPERMÉABLES".


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Septembre à 11:37

    Excellent !!!

    Bises et douce journée Gazou.

    2
    Mercredi 6 Septembre à 11:49

    c'est génial!

    Je connais une autre histoire mais catholique cette fois qui raconte l'histoire d'un couple qui ne pouvait pas avoir d'enfants. Ils vont trouver le prêtre qui leur conseille de prier et peut-être d'aller implorer la Vierge à Lourdes et d'investir dans un gros cierge, ce qu'ils font. Ils sont exhaussés au delà de leurs espérances puisqu'ils se trouvent parents d'une très nombreuse famille. Quelques années plus tard, le prêtre qui les avait perdus de vue décide de leur rendre visite. Quand il sonne à la porte, il est accueilli par une nuée d'enfants. Il demande alors si leurs parents sont là et les enfants répondent en chœur: "Non, ils sont allés à Lourdes car ils voulaient éteindre un cierge"!!

    Bonne journée entre ciel et nuages mais avec le sourire

    3
    Mercredi 6 Septembre à 11:54
    eMmA MessanA

    J'adore !!! tant ton histoire que celle d'Azalaïs.

    Ah ça fait du bien de rigoler. Merci mesdames !

    4
    Mercredi 6 Septembre à 15:33

    A retenir! 

    5
    Mercredi 6 Septembre à 16:14

    Voilà un pasteur qui avait en effet besoin d'une leçon ! sarcastic

    A propos de l'histoire d'Azalaïs j'en ai une VRAIE qui est arrivée dans ma famille.

    Après la naissance de mon petit frère Maman rêvait d'un 3e enfant; mais rien ne venait. Au bout de 7 ans, désespérée, elle est allée prier sa sainte préférée, dans une petite chapelle de Bretagne, et celle-ci - qui lui avait déjà offert son mari, puis la réussite de celui-ci à  son concours de recrutement, donc une très gentille petite sainte - , lui a en effet offert une nouvelle grossesse. Seulement, à peine la chère petite soeur éclose, boum ! voici Maman de nouveau enceinte !! Alors qu'avant rien n'y faisait ! Et 18 mois après la petite soeur, une autre petite soeur faisait son apparition. Mon frère, charmé, déclara : "elle est gentille Sainte Eugénie, au lieu d'avoir envoyé une petite soeur elle en a envoyé deux" ; et Cécile, l'aînée des loupiotes, de rétorquer peu après : "bien sûr, c'était pour jouer, tiens !"  money

    6
    Mercredi 6 Septembre à 21:44
    erato:

    Excellente ! J'aime aussi celle d'Azalaïs!

    Bonne soirée Gazou

    7
    Mercredi 6 Septembre à 21:54

    Elle est bien bonne!

    8
    Jeudi 7 Septembre à 08:00
    Edmée De Xhavée

    Elle est  excellente! Ha ha ha... Bien raisonné. 

     

    Je me souviens d'un prêtre catholique en Angleterre alors que j'étais encore jeune fille, il avait une liaison avec un de ses ouailles, et quand elle est "tombée" enceinte, il l'a quittée, lui interdisant d'avorter car... c'était un don de Dieu. 

    9
    Jeudi 7 Septembre à 22:36

    Bravo, pour cette histoire.

    Coucou, d'abord, merci pour tes gentils commentaires sur mon blog, après mon absence de presque 2 mois et demi.

    Je reviens doucement sur Les blogs.

    J'espère que tu as passé un bon été.

    Je te souhaite une bonne nuit.

    Aimée

    10
    Vendredi 8 Septembre à 09:08

    il faut toujours savoir se "préserver" des outrances de la "nature" !

    amitié .

    11
    Vendredi 8 Septembre à 10:47
    Daniel

    Une bonne chute !

    12
    Samedi 9 Septembre à 19:19

    C'est excellent !

    Bises Gazou

    13
    Dimanche 10 Septembre à 19:28
    Yvette/

    Extra, je ne m'attendais pas à ça. Je vais faire suivre, elle est trop bonne!

    Bonne semaine Gazou

    14
    Lundi 11 Septembre à 21:10

    La Nature est prodigue, c'est bien connu ! Aussi c'est mieux de la contrôler un peu.... happy surtout que la Planète n'en peut plus ! Combien seront nous d'ici peu... ??? 

    Sans blague, les espèces non humaines disparaissent peu à peu ... sauf les humains qui se reproduisent à vitesse exponentielle et prennent toute la place ! Déjà nos petits enfants ne connaîtront certaines espèces que dans les zoos, car ils auront disparu de la terre.....

    Voici une floraison d'histoires drôles très sympathiques ! J'aime bcp l'histoire vraie d'Aloysia ! 

    Un grand merci et bisous à tous et toutes

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :