• Guernica de Picasso ( Le tableau du samedi )

    LE TABLEAU DU SAMEDI ET VOS LIENS-

    "Picasso livra l'acte artistique le plus significatif du siècle. Au beau milieu de la bataille de propagandeentre nazis, fascistes et communistes, l'artiste exposa, dans le pur style moderne, la réalité de la souffrance humaine, causée par des hommes asservis. d'un coup de maître et pour toujours, Picasso souligna que la quête pour la liberté de l'art était une recherche hautement symbolique de la liberté sociale, de la liberté psychologique et physique de la civilisation."

                                    J.L. Siesling (L'art autrement)

     

    La lampe Le taureau Le cheval La colombe Le fantome La fleur La mere Le soldat La femme qui boite Le prisonnier

     

            GUERNICA a été réalisé par Picasso en 1937. Celui-ci s'est inspiré du bombardement de la petite ville basque de GUERNICA, le 26 avril 1937, par l'aviation allemande au service de Franco. Guernica était une commande du gouvernement républicain espagnol pour le pavillon à l'Exposition Universelle de Paris de juillet 1937.

     

            Picasso, à travers ce tableau, symbolise l'horreur des conflits humains. Il représente cette horreur grâce à l'emploi de formes très crues montrant la cruauté humaine. Le bombardement de GUERNICA fit 2000 victimes essentiellement des femmes et des enfants.

            "La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements; c’est une arme offensive et défensive contre l’ennemi", c'est ce que déclara Picasso à propos de Guernica. Ce tableau fut composé en quelques jours juste après le bombardement du village espagnol de Guernica par la Légion Condor. Ce tableau fut longtemps conservait au Museum of Modern Art de New York mais en 1981, il retourna en Espagne au musée du Prado. Il se trouve aujourd'hui au Musée National Reine Sophie à Madrid.

    L'oeuvre, encore aujourd'hui, peut s'avérer dérangeante puisqu'elle rappelle les horreurs de la guerre.

    EElle est présentée aujourd'hui au Musée de la Reine Sofia à Madrid depuis 1981 seulement.
    En effet, elle se trouvait aux Etats-Unis depuis 1937, Picasso ayant refusé que l'oeuvre rejoigne l'Espagne tant que celle-ci serait sous le joug de la dictature franquiste (Franco meurt en 1975

     Guernica est une huile sur toile mesurant 7 m 52 de long sur 3 m 51 de largeur. Le tableau est composé de couleurs monochromes symboliques. En effet, cela accentue l'impression de mort. Les formes géométriques, quant à elles, rappellent l'art primitif africain. La toile est découpée en plans triangulaires et se présente comme un montage de l'actualité de l'époque en noir et blanc. Ce découpage du tableau intensifie toute l'horreur de la guerre.

     

            Tout d'abord, au centre du tableau, la lampe. Cette lampe domine la scène. Elle a la forme d'un oeil ce qui peut représenter l'oeil du peintre qui souhaite montrer sa perception de l'événement. Elle peut signifier la lueur d'espoir malgré la tragédie de ce bombardement.





    Le taureau à gauche est l'incarnation de la brutalité, de l'obscurité dans la corrida. Dans ce tableau, il représente les Nationalistes dans cette guerre.


    Le cheval, quant à lui, incarne la victime innocente de cette corrida. Les différentes figures de l'animal traduisent la terreur, la douleur. Ce cheval représente le peuple opprimé et les Républicains.


    La colombe symbolise la paix. Or ici, elle se situe entre le taureau et le cheval et on peut remarquer qu'elle s'efface dans l'obscurité ce qui signifie que la paix est impossible entre les deux parties, qui s'opposent dans cette guerre, les Républicains et les Nationalistes

            Le fantôme tient dans sa main une bougie. Il montre l'indignation de la communauté internationale qui veut faire la lumière sur ce qui vient de se passer.








            La fleur, en bas au centre, symbolise la fragilité, la vie et l'espérance.





    Le tableau voit aussi différents personnages :  La mère à gauche, celle-ci a le sein dénudé et tient un enfant mort dans ses bras. Nous pouvons constater que ses yeux ont la forme de larmes ce qui accentue le désespoir. Ce symbole montre que la maternité est impossible, ainsi que le désespoir des paysans opprimés dans cette guerre.

    Le soldat, on le voit l'épée brisée. Il montre la détermination, la valeur, la lutte jusqu'à la mort. Il symbolise l'impossibilité de continuer la lutte, l'inégalité des armes, il est les Républicains. En effet, les républicains n'avaient pas les moyens militaires que possédaient les nationalistes.


    La femme qui boîte se situe en bas à droite. Sa blessure à la jambe l'empêche de marcher, elle est fascinée par la lumière de l'ampoule. Elle crie la liberté, l'idéal inaccessible. Malgré son handicap, elle continue de marcher vers la liberté.

    Le prisonnier est brûlé vif.  Ses yeux sont en forme de larmes ce qui signifie la souffrance et la douleur.


     





     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Mai à 21:05
    erato:

    J'aime beaucoup tes explications qui permettent de mieux comprendre cette et son symbole.

    J'aime beaucoup la citation de Picasso sur cette oeuvre.

    Un tableau de grande actualité.

    Bon week end Gazou

     

    2
    Vendredi 5 Mai à 21:09

    C'est important de connaître les raisons de l'apparition de certains tableaux, et particulièrement lorsqu'il s'agit de personnalités aussi puissantes que celle de Picasso. Autrefois je n'y comprenais rien ; mais en pénétrant le personnage et les circonstances de sa création on découvre une profondeur inouïe et un message poignant. Merci de nous le rappeler, à un moment où il est plus que jamais d'actualité.

    3
    Vendredi 5 Mai à 21:50
    Pourquoi les hommes oublient ils les horreurs dont ils sont capables ?
    Amitié
    4
    Vendredi 5 Mai à 23:14

    Je t'avoue que je ne trouve rien de sublime dans les tableaux cubiques de Picasso, j'aime mieux quand il peignait normalement...mais c'est  un goût perso!

    5
    Samedi 6 Mai à 10:53
    LADY MARIANNE

    un tableau très très célèbre !!
    moi aussi je préfère ses tableaux moins cubistes-
    mais là c’est pour la bonne cause-
    merci pour ta bonne participation ! à méditer-
    bisous-

    6
    Samedi 6 Mai à 15:24

    Picasso n'a autorisé le retour du tableau en Espagne qu'après la chute de la dictature de Franco

    C'est un tableau immense dont la génèse a été photographiée par la compagne de Picasso Dora Mar et cela a fait l'objet d'une expo au musée Picasso que j'ai vue

    C'est vraiment une oeuvre qui parle de nous

    https://www.youtube.com/watch?v=6RgMJimeIoQ

    On peut penser à Alep

     

      • Dimanche 7 Mai à 21:23

        bonsoir Andrée

        Merci pour la référence que tu nous apportes, c'est très intéressant !

    7
    Samedi 6 Mai à 15:43
    covix

    Bonjour, 

    une toile hautement symbolique qui annonçait bien des horreurs à venir et qui, hélas, continuent de nos jours.

    J'aime beaucoup et une piqure de rappel pour ce qu'elle véhicule de sens.

    Bonne journée

    Bises

    8
    Samedi 6 Mai à 20:46
    Pour une fois je connais, c'est bien.
    9
    Mardi 9 Mai à 17:17
    josy

    Bon choix !!! 

    10
    Mercredi 10 Mai à 16:54

    C'est un tableau qu'on mettait toujours dans les anthologies scolaires ou les livres d'histoire... je me demande s'il y est encore.

    Vu pour de vrai...

    Incroyable ce qu'on peut y voir.

    Merci pour ce partage, Gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :