• Ghislain Blaise

    Atteint de la maladie de Crohn, il se lance dans son premier marathon

     

     

     

     

    " Un habitant de Rosières-aux-Salines (Meurthe-et-Moselle) se lance dans le premier marathon de sa vie ce dimanche 17 octobre à Amsterdam. Lui qui est atteint de la maladie de Crohn veut ainsi montrer que le sport fait du bien et que "son ventre lui dit merci".

     

    Ghislain Blaise se lance dans son premier marathonGhislain Blaise se lance dans son premier marathon © Radio France -Isabelle Baudriller

     

    Il va disputer le premier marathon de sa vie. Ghislain Blaise, 29 ans, un habitant de Rosières-aux-Salines, participe dimanche 17 octobre au marathon d'Amsterdam. Il part ce samedi pour les Pays-Bas. Un défi d'autant plus important pour lui qu'il souffre de la maladie de Crohn depuis 10 ans, une inflammation chronique du tube digestif qui affecte près d'une personne sur 1 000 en France.  

    Ghislain Blaise a ressenti les premiers symptômes il y a 10 ans après un "gros stress". "C'est compliqué de vivre correctement quand on a cette maladie", confie-t-il, "on doit souvent aller aux toilettes, on a des ballonnements, des saignements. On est souvent fatigué et en général, les solutions sont des traitements à vie pour essayer de se soulager sans guérir la maladie." 

    Le jeune homme s'est fait opérer en 2017 et porte désormais à vie une poche qui lui évite d'aller très fréquemment aux toilettes. Il fait du vélo, "un peu de football", a repris la course à pied il y a deux ans, a couru les semi-marathons de Nancy cette année et l'an passé.

    Ghislain Blaise, lors du semi-marathon de Nancy en 2020Ghislain Blaise, lors du semi-marathon de Nancy en 2020 © Radio France -DR

    Son credo ? Sport et maladie ne sont pas incompatibles, bien au contraire. "C'est ce qui fait du bien, même si on a des difficultés physiques. Mentalement, on se sent apaisé et le ventre nous remercie ! Il faut aller de l'avant, ne pas se laisser abattre même quand c'est dur. Aller à son rythme dans le sport. Quand le corps est fatigué, on le laisse se reposer."

    Ghislain Blaise a parcouru un semi-marathon en 1h36. Ce premier marathon à Amsterdam, il espère l'avaler en 3h30."

     

    Quel courage ! J'admire...

    Je ne sais pas comment s'est déroulé ce marathon mais peu  importe, il a osé essayer et c'est déjà merveilleux

     


  • Commentaires

    1
    Lenez o vent
    Mardi 26 Octobre à 08:42

    Courageux, il a bouclé le marathon en 3 h 28,

    Belle performance ,  Bravo pour ce défi et son optimisme

    Bisous Gazou

    2
    Mardi 26 Octobre à 08:42

    Il est très courageux ce Monsieur, et ce genre de challenge, pour des gens malades ou handicapés sont de vraies victoires pour la vie. J'ai une admiration sans borne pour ces gens-là, j'en ai dans ma famille, notamment ma petite sœur qui se bat depuis 1986, contre une sclérose en plaques qui la tient depuis des années dans un fauteuil roulant et qui connaît en ce moment une recrudescence d'escarres.

    Bises et bon mardi - Zaza

    3
    Mardi 26 Octobre à 08:51
    erato:

    J'admire ces gens courageux qui dépassent leur maladie pour vivre comme tout le monde .Une belle leçon d'humilité ! 

    Belle journée Gazou

    4
    liedich
    Mardi 26 Octobre à 11:05

    Je n'ai que de l'admiration pour un tel homme. Bravo Monsieur. Et bonjour à Vous Miss Gazou...

    5
    Mardi 26 Octobre à 11:55

    En effet, il mérite notre admiration, car quand on a mal à l'estomac en général on est grincheux et on se replie sur soi-même. Bravo !

    6
    Mardi 26 Octobre à 12:34

    C'est souvent la maladie ou la souffrance qui poussent à se dépasser. Comme quoi un mal peut engendrer un bien. Bravo à lui en effet !! Il faut tout de même un grand courage.

    7
    Mardi 26 Octobre à 14:22
    Merci de nous relayer cette histoire. Grâce à ce sport, il pense à autre chose et rencontre des personnes. Bonsoir ses
    8
    Mardi 26 Octobre à 15:23

    des gens comme ça sont des héros du quotidien!

    9
    Mardi 26 Octobre à 20:39

    bravo à lui !

    amitié .

    10
    Mardi 26 Octobre à 21:07

    Quel courage ce garçon.

    Cette maladie n'est pas évidente et vivre avec une poche encore moins.

    Pourtant, il fait du sport.

    Un grand bravo à ce garçon-courage.

    Bisous Gazou

    11
    Mercredi 27 Octobre à 17:00
    daniel

    Comme quoi tout est possible ! Il est MOTIVE !!

    Un jeune homme vient de courir le marathon de Paris avec des poumons greffés . Ils sont formidables!

    12
    Vendredi 29 Octobre à 06:31

    Beaucoup de respect et d'admiration pour ce monsieur. J'ai lu il y a quelques jours un article sur un autre monsieur qui a été greffé des poumons et a fait le marathon de Paris avec son chirurgien... Admirable.

    13
    Jeudi 25 Novembre à 20:22

    Rien n'est donc impossible. Un très bel exemple. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :