• Fin de vie

    Elle a 102 ans et vit chez elle.

    Sa fille, depuis qu'elle est à la retraite, passe le plus clair de son temps à  s'inquiéter d'elle,

    elle lui apporte chaque jour son repas en prenant soin de choisir les mets qui lui conviennent, elle fait ses achats chez les fournisseurs qui lui conviennent à elle, la mère...Qu'importe si cela oblige sa fille à faire un détour important....Elle devrait être ravie, la mère, d'avoir une fille si attentive...

    Mais non ! Jamais un merci ne sort de sa bouche !

    Sa fille a dû être hospitalisée...Elle n'a jamais demandé de ses nouvelles...Sa seule inquiètude était de savoir qui lui apporterait à manger.

    Un jour, sa fille décide de ne plus cacher ses cheveux blancs et de ne plus se faire de teinture et sa mère lui dit :" qu'est-ce que tu es laide comme ça, on dirait une vieille."

    Une autre fois, sa fille, épuisée, lui dit : "tu sais, maman, je pourrai mourir avant toi"

    Et la mère de répondre :"ça n'a pas d'importance"

     

    Et sa fille , chaque jour, continue à venir la servir.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Juin à 09:45
    Edmée De Xhavée

    Quelle horreur! Qu'est-ce qui peut donc bien les lier? La fille espère-t-elle un geste ou un mot d'amour à la dernière minute, qui donnerait à son sacrifice la patine du devoir récompensé? Qu'est-ce que la mère a donc dans le "coeur" (ou ventre...) pour ne pas aimer sa fille? Que s'est il passé qui non pas justifie mais explique? Maintenant, c'est plus difficile d'abandonner un parent qu'un conjoint, je pense. Je ne crois pas que j'aurais su. Mais j'espère au moins que la fille se sentira lui pousser des ailes quand ce poids d'indifférence et même de subtile méchanceté sera ... passed away!

    2
    Jeudi 28 Juin à 09:49
    eMmA MessanA

    ... et elle a bien raison de continuer ainsi (sa fille)...

    3
    liedich
    Jeudi 28 Juin à 10:05

    Bonjour Gazou. L'on pourrait dire beaucoup de choses. Mais que sait on au juste du pourquoi ? L'âge rend très souvent égoïste voire méchant, rejetant tout. Que serons-nous nous mêmes ? Alors, je dis Gentille petite fille, continuez. Vous seule avez la  clé du coeur de votre Maman. Douce journée Gazou. 

    4
    Jeudi 28 Juin à 10:08

    Nous n'avons plus qu'à admirer cette fille exemplaire, je ne sais si j'aurai continuer à servir de punching ball, quelle méchante vieille.

    5
    Jeudi 28 Juin à 11:39

    Le début d'un récit que j'ai bien connu, et pourtant j'ai continué à œuvrer pour soutenir ma maman en lui fermant les yeux dans sa maison, il y aura 3 ans en août prochain.

    Bises et bon jeudi

    6
    nicole 86
    Jeudi 28 Juin à 11:47

    Histoire vécue en double  : père et mère. Les ailes rognées dès le départ repousseront--elles ?

    7
    Jeudi 28 Juin à 12:16

    Ce récit me touche beaucoup... et, vois-tu, j'espère ne jamais atteindre ce moment où l'on n'a plus envie de dire merci et de rendre à ceux qui nous aiment l'amour dont ils font preuve au quotidien.

     

    On me dit que tous les "vieux" ne sont pas ainsi... je l'espère.

    Continuer, pourtant, parce que c'est aussi pour nous que nous le faisons.

     

    Douce et belle journée Gazou. Prends bien soin de toi.

    8
    Jeudi 28 Juin à 17:51

    Il y a, malheureusement, beaucoup de gens qui deviennent aigris et méchants en vieillissant mais il y en a aussi qui se bonifient.

    L'important, pour moi, est de toujours accomplir son devoir et de pouvoir se regarder dans la glace.

    L'on est alors en paix avec soi même.

    Amitié

    Renaud

    9
    Jeudi 28 Juin à 21:19

    elle devait régenter de main de maître son monde. Tant de personnes âgées ne sont pas bien entourées. Ma belle mère avec l'âge (bientôt 92 ans) devient beaucoup plus souple qu'avant. 

    JE pense que même à 102 ans, cette femme peut apprendre à respecter sa fille. Bises 

    10
    Jeudi 28 Juin à 22:46

    maman a 101 ans, elle nous a tout donné de sa vie, il est vrai qu'à ce jour elle n'est plus l'ombre de l'ombre de ce qu'elle fut ....comme un oiselet encore au nid qui attend la becquée, elle demande tendresse et caresses  ... et ne sait plus donner ... l'âge est là qui attend la mort qui ne vient pas ... faut-il vivre si vieux ? j'en doute vraiment mais tant qu'elle est par amour je serai à ses côtés autant que je le peux 

    serions-nous une génération "sacrifiée" entre vieux parents et enfants à aider ? 

    c'est parfois prenant d'aimer ...

    amitié .

    11
    Vendredi 29 Juin à 16:54

    Cette personne a probablement été désagréable toute sa vie.

    12
    Evy
    Vendredi 29 Juin à 22:18

    Quelle horreur bonne soirée à toi bisous

    13
    Samedi 30 Juin à 07:29

    Une histoire qui fait froid dans le dos. Mais je pense que cette fille doit être habituée car si sa mère est ainsi, c'est qu'elle l'a toujours été même si dans le grand âge les traits de caractère, et surtout les pires, s'accentuent. J'ai beaucoup d'estime pour cette fille dont vous parlez. Si par hasard vous la croisez, pouvez-vous l'en informer et lui dire que j'ai fait cela pendant 10 ans.

    Très bon week end.

    14
    Samedi 30 Juin à 21:40

    c'est hélas le sort de beaucoup d'enfants qui s'occupent de leurs parents, en vieillissant on devient égoïste, aigri, revendicatif, ronchon, peu amène mais nous les enfants nous redevenons comme des tout petits en quête d'un geste, d'un sourire, d'un regard, d'une parole. C'est très mystérieux mais c'est comme ça. Depuis deux mois la santé de ma mère s'est encore aggravée. Elle a passé près de deux mois au lit à dormir. Elle se lève depuis peu mais elle est devenue aphasique, me regarde comme si elle ne me connaissais pas, passe son temps à geindre, a besoin d'aide pour manger. Que puis-je faire d'autre que d'aller la voir régulièrement? je sais très bien que le pire m’attends encore mais abandonne-t-on un être qui a besoin de vous?

      • Lundi 2 Juillet à 21:36

        Bonsoir Azalaîs,

        On ne peut pas abandonner quelqu'un qui a tant besoin de vous, dis-tu et je suis bien d'accord...

        Mais si ta maman est devenue difficile à vivre, tu sais que c'est la maladie qui en est la cause...

        Quant à cette vieille dame dont je parle, elle a toute sa tête et elle continue  à se conduire avec sa fille comme elle l'a toujours fait, sans le moindre amour. La situation est très différente, il me semble...Je pense beaucoup à toi...

        Ma mère à moi est morte 2 ans après mon père, elle était perdue, elle ne me reconnaissait pas , elle me prenait pour une  de ses soeurs plus âgée qu'elle...Aurai-je tenu le coup si la situation avait duré pendant des années?  Je ne sais

    15
    Dimanche 1er Juillet à 14:27

    C'est très triste !!!

    Cette vieille dame de 102 ans a -t-elle été une personne aimante et agréable avant son âge avancé ???

    Bizzz

     

    16
    Dimanche 1er Juillet à 16:45

    Aimer

    sans attendre de retour

    n'est ce pas cela Aimer ...

    17
    Lundi 2 Juillet à 19:09
    daniel

    Une mère odieuse !! Ma mère ne faisait jamais de compliments. Je n'en garde pas un très bon souvenir !

    18
    Mardi 3 Juillet à 17:47
    covix

    Bonsoir, 

    C'est dur à encaisser, mais nous n'avons qu'une seule mère, rappelons nous ce qu'elle a du endurer de notre enfance.

    Bises

    19
    lenez o vent
    Dimanche 22 Juillet à 15:06

    la fin de vie, difficile parfois pour tous

    Merci Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :