• Félix et Fanny Mendelssohn

     Vidéo pour "fanny mendelssohn"      Vous connaissez le nom de Félix Mendelssohn, le grand musicien...

    Mais peut-être n'avez-vous jamais entendu parler de Fanny, tout aussi grande musicienne et compositrice que son frère?

    Certes, elle reçut la même éducation que lui et le père était fier de ses deux enfants prodiges

    Mais il fit très vite comprendre à sa fille qu'une femme se doit à son futur mari et à ses enfants et qu'il lui est impossible de faire carrière..Elle a 15 ans quand son père lui envoie cette lettre

    ".La musique deviendra peut-être un métier pour Félix, alors que pour toi elle doit rester seulement un agrément mais en aucun cas la base de ta vie et de tes actes. (...) Ta joie sincère devant les louanges dont bénéficie Félix démontre qu’à sa place tu en aurais mérité autant. Reste fidèle à ces sentiments et à cette conduite car ils sont féminins, et seul ce qui est féminin peut être un attrait pour ton sexe. »

    Elle composa  400 oeuvres qui ne furent jouées que dans le cercle familial....Ce n'est qu'à l'âge de 40 ans que, soutenue par son mari, elle put enfin les faire éditer....  Son frère qui, pourtant, l'aimait beaucoup,  a été incapable de l'aider...Les préjugés familiaux  étaient trop prégnants...

    Elle est morte brusquement à 42 ans d'un AVC alors qu'elle faisait répéter une oeuvre de son frère et lui l'a suivi de la même façon , six mois plus tard ....

      C'est  au cours d'une conférence  à laquelle nous avons assisté récemment  et que je vous résume brièvement que j'ai appris l'existence de Fanny.

    Certes, elle a sans doute connu beaucoup de bonheur auprès de son mari l'aquarelliste  William Hensel et de ses enfants...Mais quand on a un tel talent, un tel désir de composer de la musique, on a besoin de les faire connaître...

    Et comment comprendre que ce frère qui était si proche de sa soeur n'ait pas  su la comprendre et l'aider?

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:35
    Daniel

    Un texte particulièrement bienvenu après le 8 mars, la journée de la femme. Que de préjugés...Et encore aujourd'hui !

    2
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:45

    Le prénom de Félix, je ne le connaissais pas

    mais encore moins celui de Fanny !

    Comme dit Daniel le poids des préjugés est celui d'une vraie montagne, et bouger une montagne, pas facile.

    Elle commence à bouger !

    Courage les femmes !

    3
    Mercredi 9 Mars 2016 à 10:00

    Hélas, que de femmes ont été dans le même cas !

    Je ne connaissais pas Fanny...

    Merci pour cette découverte, Gazou.

    4
    Mercredi 9 Mars 2016 à 10:54
    LADY MARIANNE

    un bon texte pour la journée des droit des femmes !
    que de femmes spoliées ou mises à l'écart !!
    big bisous-

    5
    Mercredi 9 Mars 2016 à 14:34

    Merci Gazou, de cet article qui arrive vraiment à point pour la journée de la Femme ! Oui, Fanny était aussi douée que son frère et je crois que celui-ci ne cachait pas son admiration et son estime pour sa soeur d'ailleurs. Quant au problème de vivre de la musique, de toutes façons il est si difficile d'en vivre que même Franz Schubert se vit interdire cette voie par son père ! Mais on peut y opposer l'acharnement du père Wieck à faire de sa fille Clara une virtuose renommée tandis qu'il dénigrait Robert Schumann qu'il considérait comme un amateur... sarcastic   Bisous.

    6
    Jeudi 10 Mars 2016 à 14:35

    Difficile à comprendre en effet. Peut-être voyait-il la situation au travers des préjugés de l'époque...

    Amitiés

    Alain

    7
    Jeudi 10 Mars 2016 à 20:57

    Oui Gazou il y a encore beaucoup de travail et de nécessité d'évolution des mentalités pour l'égalité hommes-femmes.

    Aragon affirmait: "la femme est l'avenir de l'homme", formule d'ailleurs assez ambiguë dont Jean Ferrat a fait une très belle

    chanson dont j'extrais les vers suivants:

    Si nous sortons du moyen âge
    Vos siècles d'infini servage
    Pèsent encor lourd sur la terre

    Chaque chose enfin partagée
    Tout dans le couple va changer
    D'une manière irréversible

    Face aux autres générations
    Je déclare avec Aragon
    La femme est l'avenir de l'homme

    https://www.youtube.com/watch?v=K3QFgzJ5xvg

    Amitiés

    Renaud

    8
    Jeudi 10 Mars 2016 à 21:59

    Merci  Gazou pour la découverte

    le monde change

    et les valeurs d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui

    il évolue lentement

     

    9
    Vendredi 11 Mars 2016 à 08:39
    Edmée De Xhavée

    Je suppose que le frère était tout simplement habitué au comportement qu'elle a eu : la soeur qui mettait son oeuvre à lui en avant et ne gardait la sienne que dans le secret familial. Une fois qu'elle a osé s'affirmer, il ne l'a plus "reconnue". Peut-être y serait-il arrivé s'ils avaient eu plus de temps. Mais de loyale admiratrice du numéro un et unique qu'il était, elle est passée en... rivale. 

    Merci pour cette histoire tellement intéressante...

     

    10
    Vendredi 11 Mars 2016 à 15:05

    Merci Gazou pour cette interrogation sur la vie de la femme d'hier et encore d'aujourd'hui bien souvent ! Ton article me fait penser également à Camille Claudel avec Rodin...

    Quant à l'avenir de la femme actuellement ??? Je ne suis pas certaine que la femme y trouvera son bonheur ! La France dégringole tellement...

    Bisous Gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :