• Il dit : oh, je téléphone 

    mais c'est pour tuer le temps...

    mais ça n'enlève pas l'ennui...

    et puis, en réalité, c'est plutôt le temps qui me tue..

    .

    Inutile de lui dire que vous n'êtes pas d'accord avec sa vision de la vie...Il le sait bien et aucun argument ne trouve grâce à ses yeux..Il n'est qu'un simple ouvrier et la culture, les bonnes choses, tout ce qui donne du suc à la vie, ce n'est pas pour lui..Il se fâche même si vous lui dites le contraire, il croit que l'on se moque de lui, il croit qu'on veut lui faire prendre des vessies pour des lanternes...

     

    Puis il me parle d'une femme qu'il a entendue à la radio, qui a été comédienne...puis femme de ménage... et qui raconte son expérience dans un livre...

    Cherche sur Internet, me dit-il ,je crois que ça t'intéressera...mais il a oublié le nom de la personne et le nom de son livre...

    Et nous parlons de choses et d'autres...

     

    Des idées, il n'en manque pas , il en a à la pelle...

    Mais à quoi bon puisqu'il est persuadé qu'avec lui, rien ne peut réussir...

     

    Avons-nous tué le temps ensemble?

    Pour ma part, je ne l'ai pas ressenti ainsi...

    D'ailleurs , je n'ai jamais l'impression de tuer le temps...Et vous?


    28 commentaires
  • 2012octobre-205.jpg

     

     

    Surprise ce matin en se levant.

     

    Devant chez nous, dans l'allée de la maison d'en face, allée qui est en contrebas du chemin qui dessert le village, il y a une voiture qui git tristement sur le capot...

     

    Le conducteur  a pu s'extirper du véhicule  en cassant la vitre arrière....

    Il a laissé un mot sur la porte de la voisine : "excusez-moi pour l'encombrement"

    Il est quand même parti au travail...

    Il n'est donc pas trop choqué par sa mésaventure.

     

    Ce soir, on est venu l'enlever;

    Depuis plus de trente ans  que notre voisine habite ici, c'est bien la première fois qu'une voiture atterrit dans son jardin.


    14 commentaires
  • Elle lui téléphona.

    Elle lui répondit d'une voix éteinte.

    Elle ne s'en émut pas, elle avait l'habitude et continua la conversation;

    Peu à peu, elle entendit son interlocutrice lui répondre sur un ton plus animé...

    A la fin de leur petit entretien, elle l'entendit rire...

    Elle avait retrouvé un peu le goût de vivre et sa voix s'était colorée...

     

    Je devrai lui téléphoner plus souvent, pensa-t-elle...Cela me rend tellement heureuse de la voir renaître


    14 commentaires
  • J'ai vu oui, j'ai vu,

    et je  n'ai pas la berlue,

    dans un champ

    j'ai vu des vaches noires et blanches qui paissaient tranquillement.

     

    Rien d'extraordinaire, non, vraiment,

    bien que, par chez nous, on n'en voit guère,

    ce sont des moutons que l'on rencontre

    le plus souvent.

     

    Mais, dans le champ où paissaient  benoîtement

    ces vaches paisibles,

    sur le bord, il y avait un panneau

    (comme je regrette de n'avoir pu prendre de photo)

    et sur ce panneau était écrit, en grosses lettres,

     

        CENTRE DE MEDITATION

     

    Vrai de vrai, je n'invente rien.

     

    Ah ! me dis-je, si les vaches s'y mettent,

    suivons leur exemple !


    17 commentaires
  • Deux chauffeurs de car se rencontrent.

    L'un explique à l'autre : le chef m'a convoqué l'autre jour, il avait reçu une lettre d'une dame qui se plaignait d'avoir été klaxonnée...et le coup de klaxon l'a surprise et même choquée puisque cela lui a déclenché  des contractions et elle a dû aussitôt se rendre à l'hôpital pour accoucher de son bébé...

     

    L'histoire est véridique.

     

    Ces chauffeurs de car sont vraiment des malappris!

     

    J'admire la présence d'esprit de cette dame qui, bien que choquée par le Klaxon et devant se précipiter à la clinique , a quand même bien enregistré quelle était la ligne de car en question, afin que sa plainte parvienne au chauffeur...Espérons que maintenant que le bébé est né, elle n'ait plus le temps  ni l'envie d'incriminer ceux qui l'approchent d'un peu trop près.  


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique