• Fait divers : un professeur roué de coups

     

     

     (Culturebox)

        Bérénice Kouamela est élève en Terminale littéraire au lycée Mounier, à Grenoble.
        Lorsqu'un professeur de lettres a été    roué de coups par plusieurs individus encagoulés 
        en sortant de l'établissement   vendredi 8 février, elle a été "très choquée".

        "Je ne le connais pas personnellement, mais on s'est tous sentis concernés par ce qui s'est passé.
         J'étais en colère."
         Le week  end passe mais la colère ne passe pas. Lundi, elle décide donc d'écrire un texte. Il commence avec ces mots :
     

    Face à la violence je veux sortir de mon silence
    Vendredi 8 février un homme sans défense est agressé
    Il voulait rentrer chez lui
    Mais à la sortie du lycée tout a basculé

          Bérénice enregistre alors une chanson, qui a été diffusée sur haut-parleurs mercredi lors d'un rassemblement de    
          soutien       au    professeur de lettres devant l'établissement.
          Dans la foulée, elle tourne un clip vidéo, qu'elle publie sur sa chaîne YouTube.
     


         Un moyen d'exprimer sa colère et son soutien au professeur. "C'est aussi un message de paix", dit elle,

          "parce que ça pourrait être facile de tomber dans la haine".

    Dans les ténèbres de ma colère
    La pénombre de mon atmosphère
    J'aperçois l'ombre d'une lumière
    Peut-être puis-je contribuer
    A mettre fin à ce tonnerre


        Dans cette affaire, trois mineurs âgés de 15 à 17 ans ont été mis en examen vendredi.
        L'instigateur aurait voulu se venger d'avoir été exclu de l'établissement.
     
    Je lis cette information et je me sens réconfortée par cet appel à la paix lancé par une jeune lycéenne...
    Ne désespérons pas de ce monde  où nous vivons et agissons selon notre coeur;

  • Commentaires

    1
    Marcel
    Lundi 18 Février à 09:55

    Dans ce monde où, malheureusement de mauvaises conditions de vie suscitent la violence,

    il est heureux d'entendre aussi des voix de paix.

    2
    Lundi 18 Février à 10:07

    je ne veux entendre que ce message là qui insuffle la paix, l'honneur, la valeur d'aimer ! puisse t-il se répandre et gagner les coeurs !

    amitié .

    3
    Lundi 18 Février à 10:17
    Edmée De Xhavée

    La violence est soi-disant découragée, mais en réalité elle est nourrie par les réseaux sociaux : on peut insulter lourdement qui on veut, ironiser sur le physique des politiciens, (mais pas dire à une élève qu'elle est boulotte, ça c'est immonde et insoutenable), faire appel à des pétitions sur tous ceux qui n'agissent pas comme nous en les traitant de monstres, bref, la démesure est telle qu'on cultive la violence, l'impression d'être des victimes, de devoir se soulever...

    4
    Lundi 18 Février à 10:40
    eMmA MessanA

    Jour après jour, nous entendons et voyons des faits de violence gratuite. C'est à désespérer du genre humain.
    Cette petite lumière est réconfortante, mais la violence est là, ancrée dans notre quotidien... malheureusement.

    5
    Lundi 18 Février à 10:41
    LADY MARIANNE

    ça arrive de plus en plus souvent-- même si une petite jeune lance un appel à la paix--  peine perdue-
    le mal est en certains êtres---  ils sont irrécupérables--
    pauvre société ! tout n'est qu'insécurité--
    bisous du lundi-

    6
    Lundi 18 Février à 10:43

    J'espère de tout coeur que la violence ne va pas continuer à se développer partout...

    C'est terrible.

    7
    Lundi 18 Février à 11:14

    moi je ne me sens pas du tout réconfortée, la haine et la violence sont de plus en plus présentes dans notre pays et le mouvement des gilets jaunes a été un vecteur essentiel pour mettre le feu aux poudres! "Nous sommes le peuple" clament-ils en boucle, moi, je ne suis pas de ce peuple là qui détruit, incendie les voitures, caillasse les policiers, tient des discours homophobes ou racistes  en disant "rentre chez toi, on est chez nous!" Que cette jeune fille s'insurge contre la violence si cela la soulage mais la violence est là qui enfle sur les réseaux sociaux avec de plus en plus de harcèlements, d'appels à la haine, au renversement de nos valeurs et soutenir ou minimiser cela comme cela se fait  dans certains médias  est criminel !

    8
    Lundi 18 Février à 12:03

    Que de violence ! C'est fou ....

    Bises et bon début de semaine

    9
    Lundi 18 Février à 16:14
    daniel

    La violence à l"école, un véritable fléau !! En ce moment on ne peut pas dire qu'on vit dans la sérénité en France !! Elle est très bien cette jeune fille !

    10
    Lundi 18 Février à 20:24

    après avoir appris par nos parents et à l'école, le respect qui permet de mettre une distance entre notre colère et nos gestes violents, je vois que certains n'arrivent plus à se contrôler. Je comprends certains professeurs qui changent de métier. Bises et bravo à cette jeune fille

    11
    Mardi 19 Février à 11:53

    Je suis abasourdie par tant de violence.

    C'es terrible et gratuit.

    Plus aucun respect !!!

    Mais ou va-t-on.

    Belle initiative de cette petite jeune fille.

    Bisous Gazou Aimée

    12
    lenez o vent
    Jeudi 21 Février à 17:08

    tristesse des faits

    joie de lire et entendre cette jeune

    Merci, bisou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :