• Expulsée cartable au dos

      Hier, je reçois cette information qui m'attriste profondément..
    Depuis quelque temps, on devrait être habituée à ce genre de nouvelles...Il faut faire du chiffre, c'est la consigne...nous n'habitons plus au pays des droits de l'homme

    "Arrêtée mercredi matin, Nanette Alanhi Bangofa, lycéenne parisienne de 19 ans, a été expulsée le jour même vers le Congo Brazzaville.
    Elle se rendait tranquillement en cours (première année de BTS compta-gestion au lycée Jules Siegfried à Paris.
    Elle est arrivée en France en 2007 avec sa mère qui bénéficie d'une carte de séjour resident de 10 ans, son père est décédé.
    Arrêtée à la gare du Nord, elle est directement emmenée à la gare d'Orly où elle est mise à bord d'un avion pour Casablanca, puis de Casablanca à Brazzaville. Malgré ses demandes réitérées, les policiers ne la laissent pas prévenir sa mère; Ce n'est qu'une fois arrivée sur place, jeudi matin qu'elle a pu lui téléphoner...Elle n'avait sur elle que 2 euros et son sac de cours..Elle est logée, pour quelques jours, chez une cousine.
    200élèves du lycée Siegfried se sont rendus à la préfecture de Paris pour demander son retour.
    La préfecture n'a pas répondu mais a signalé au Réseau Education sans frontière qu'elle n'avait aucune trace de cette expulsion.La mère de Nanette a dû montrer son billet électronique pour prouver que sa fille était bien à Brazzaville...RESF s'inquiète du durcissement préfectoral vis-à-vis des jeunes sans-papiers."

  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Octobre 2009 à 08:51
    hier soir sur la trois une émission sur la souffrance au travail, montrant bien la recherche de la soumission et de la délation chez les chômeurs pour les embaucher
    montrant aussi comment chacun peut devenir le bourreau de l'autre, pour garder sa propre place, jusqu'à être soi même viré
    tout cela n'est que la partie émergée (et encore à peine émergée, on en parle depuis peu, sur le site de télérama en ce moment aussi le film " ils n'en mourraient pas tous mais tous étaient frappés", à voir !) la partie émergée donc du système qui protège, enrichit une minorité au détriment de la vie, au détriment du peuple dont nous sommes
    j'avoue que j'ai de plus en plus de mal à contenir aussi mes émotions, même si j'agis pour les canaliser
    car il faut faire attention la provocation cherche aussi à déclencher la violence (quand le pouvoir ne la déclenche pas lui même comme à Strasbourg pour accuer l'ultra gauche !!!) pour pouvoir renforcer l'autoritarisme et le système policier

    je te souhaite une belle journée pleine de courage

    chaleureusement

    frédéric
    2
    Mardi 27 Octobre 2009 à 12:07
    On est pas loin des méthodes nazi d'embarquement , il faut expulser ce Sarko d'urgence
    3
    Mardi 27 Octobre 2009 à 12:36
    il devrait bien y avoir d'autres personnes de coeur...de raison...et de parole...
    à qui confier les affaires de la cité...autres que ces pantins consentant à la déliquescence des relations ...
    quelle tristesse que cette histoire...
    oui soyons nombreux à en parler...
    4
    Mardi 27 Octobre 2009 à 18:25
    C'est odieux!
    5
    Mardi 27 Octobre 2009 à 19:35

    Malheureusement, le besoin de spectacle de la pièce de théâtre qui nous est jouée, demande ce type de décision qui n’a plus ni bon sens, ni fondement, ni humanité. Trop difficile, trop compliqué, pas assez tape à l’œil.

    Il faudrait éteindre les lampes de la scène, pour que la politique reprenne un peu de l’ombre dont elle a besoin. Amitiés. Loic

    6
    Mardi 27 Octobre 2009 à 19:44
    L'insupportable , l'intolérable, le mensonge au quotidien  !
    Jusqu'à quand,   jusqu'où, avoir honte  à la France  ? Je ne comprends  plus rien au monde  d'aujourd'hui !

    Bises GAZOU  et merci de dénoncer  de  telles abominations !
    chrystelyne
    7
    Mardi 27 Octobre 2009 à 19:56
    avec toi et contre ces horreurs...
    8
    Mardi 27 Octobre 2009 à 23:04
    c'est injuste..
    bonne soirée
    clem 
    9
    Mardi 27 Octobre 2009 à 23:18
    C'est monstrueux.
    10
    Mercredi 28 Octobre 2009 à 05:00

    Je n'ai pas assez de mots pour exprimer man dégoût, mon aversion pour ces façons de procéder.C'est tellement inhumain et en mêm temps d'une grande bêtise que je me demande , comme beaucoup d'entre nous où va la France.
     La menace d'un régime totalitaire plane sur nos tête,j'ia vu l'émission sur le travail , il nous faut vraiment prendre conscience du pouvoir et  lutter avec les contre-pouvoir pour que tout celà change! 
    Je refuse de faire partie  de ceux qui excerce pression et chantâge sur son semblable.Il faut se battre ,et je remercie les associations qui fort heureusement sont là!
    Merci gazou pour ce cri de  révolte ,nous avons besoin de nous réveiller!

    A bientôt.nadine

    11
    Mercredi 28 Octobre 2009 à 09:44
    Je partage ta révolte devant ce comportement digne des pires moments de notre histoire. Je n'ose imaginer comment nos descendants jugeront la sombre époque que nous vivons ! J'ai honte. Voltaire ett Hugo doivent se retourner dans leur
    tombe !
    Merci Gazou de nous informer de cet acte odieux (que certains trouveront toujours moyen de justifier !)
    Amitiés et bon mercredi
    Alain
    12
    Jeudi 29 Octobre 2009 à 08:46
    Que faut il  vraiment faire, je ne le sais pas ! Désolé, même si tout cela est affligeant. 
    13
    Samedi 31 Octobre 2009 à 07:52
    Merci, Gazou, pour cette information. Ce qu'il faut faire? Les hommes politiques sont sensibles à l'opinion publique. Quand l'inacceptable se produit, il fait le dire, et dire pourquoi c'est inacceptable et en quoi la dignité de la personne est atteinte. Pour cela, il faut aussi sortir de nos blogs et trouver les moyens adéquats. Il y a par exemple les cercles de silence, les courriers de lecteur envoyés à nos journaux, aux hommes politiques, à son député, au préfet....
    Si un seul réagit, il ne se passera rien, mais si nous sommes nombreux, cela peut faire bouger les choses.
    Mais il est vrai aussi que ce n'est pas très excitant de se transformer en pourfendeur d'injustice et qu'on a bien d'autres choses importantes à faire. Et puis, ces situations sont tellement complexes. Alors, je suis comme tout le monde et je me contente parfois de maugréer en me sentant impuissant.
    Cela dit, c'est un scandale de séparer une famille de cette manière, merci de nous l'avoir dit, Gazou.         
    14
    Samedi 31 Octobre 2009 à 09:20

    oui c'est très malheureux
    mais je vais tout de meme dire une petite chose
    le congo brazzaville agit de la meme façon avec nos enfants
    meme s'ils sont honnetes et travailleurs
    cela me peine de dévoiler des choses dont on ne parle pas
    dont on fait silence absolu
    cela me dérange aussi d'en parler sur ton blog
    si quelqu"un a une question à me poser je répondrai du mieux que je pourrai

    nous non plus nous ne savions pas ou était notre fils
    je crois que depuis ce jour je suis devenue méchante

    je t'embrasse Gazou

    15
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 01:28
    Je comprends  qu'elle a dû être ton angoisse (je l'ai connue aussi)
    mais même si d'autres pays agissent de la même façon, cela ne justifie pas la conduite de la France et  j'ai vraiment honte de mon pays...
    Si tu veux me par ler de ton fils, je t'écouterai volontiers et avec attention..Je t'embrasse Agathe !
    16
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 18:43
    c'est révoltant et l'on se sent si impuissant c'est réellement impensable que sa mère n'ait même pas été au courant!
    big bisous
    17
    Vendredi 6 Novembre 2009 à 07:57
    Hélàs, non, nous vivons au pays des imbéciles qui ont voté Sarkozy et nous font déguster depuis deux ans et demi les charmes de l' "identité nationale" et autres leurres cache-Injustices... et pendant ce temps, les riches et autres cyniques alliés et protégés du sarkozysme se goinfrent toujours plus... les pauvres  connaissent le chômage et  les plus démunis de tous nos concitoyens se font expulser...

    "Les cardinaux en costume" de Francis Cabrel devraient se réveiller un peu...

    Donner espoir à Nanette : dans deux ans et demi, nous "expulserons" cette mafia de ce sinistre palais minable (à dorures en toc) du faubourg St-Honoré ! Et elle pourra enfin revenir dans SON pays, n'en déplaise au triste Besson, brave petit soldat du lepénisme des vieux c...s !

    Bises à toi, chère Gazou !
    18
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:53
    faire du chiffre sans aucune intelligence, cela me fait penser à cette emission sur france 3 hier soir, la mise à mort au travail, je ne l'ai pas vu, on me la racontée ce midi, l'homme au service de l'économie, les méthodes de management qui poussent les salariés jusqu'au bout de leurs limites ...RESPECT, CONFIANCE ou êtes vous donc ? , pas si loin quand même je le perçois bien, car pour beaucoup d'entre nous ces mots ont bien un sens ...
    19
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:53
    je n'avais pas lu le commentaire de fréderic avant de rédiger le mien ...
    interessant cette diversité des approches
    bon après midi à tous
    20
    Maria-D
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:53
    c'est malheureusement si fréquent... si fréquent... et nous ne sommes pas toujours informés de tous les cas... certaines associations travaillent dur et ferme et d'arache pied pour sauver certains cas... mais si peu si peu maleureusement...

    solidarité ... solidarité

    Pensée vers vous Gazou
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :