• Etty Hillesum

     

    " Si toute cette souffrance n'amène pas un élargissement de l'horizon,

     

     une plus grande humanité,

     

    par la chute de toutes les mesquineries et petitesses de cette vie

     

    - alors tout aura été vain."

     

     

    Etty Hillesum est encore libre quand elle écrit ces mots

    mais elle sait qu'elle aussi va être déportée dans un de ces camps de la mort,

    Et pourtant il n'y a pas de révolte en elle,

    Elle est tout entière préoccupée à donner un sens à sa vie et à la savourer pleinement

     

    Elle dit encore :

     

    "Cette époque est trop dure...après elle, viendra une autre époque trop humaine. J'aimerais tant survivre pour

     

    transmettre à cette  nouvelle époque toute l'humanité que j'ai préservée en moi malgré les faits dont je suis témoin

     

     chaque jour. C'est aussi notre seul moyen de préparer les temps nouveaux : les préparer déjà en nous."


  • Commentaires

    1
    Yog
    Vendredi 17 Août 2012 à 15:27

    Oh, je suis en train de lire la préface de "Une vie bouleversée"

    2
    Vendredi 17 Août 2012 à 16:51

    Quelle grandeur d'âme que de réussir à garder foi en l'avenir pour les autres.

    3
    Vendredi 17 Août 2012 à 17:17

    Cette époque st trop dure...Oh oui...

     

    4
    Vendredi 17 Août 2012 à 18:03

    quelle force pour écrire de tels mots

    5
    Vendredi 17 Août 2012 à 22:20

    Ceux qui ont connu la douleur, la violence, rêvent d'un autre monde, de la paix.

    Quand pourrons-nous enfin le vivre ?

    Ils sont heureux ceux qui ont réussi à donner un sens à leur vie.

    6
    Vendredi 17 Août 2012 à 23:00

    Les époques dures se succèdent , l'humanité décline .... Ceux qui ont souffert espèrent la paix .Quelle foi pour espérer encore .Bonne soirée Gazou

    7
    kas
    Vendredi 17 Août 2012 à 23:12

    dur dur comme lecture

    dur dur, la vie

    8
    Vendredi 17 Août 2012 à 23:13

    ce récit que tu évoques est une leçon d'humilité pour l'humanité et pourtant, malgré le passé, les témoignages, les pétitions contre les injustices, les guerres, les tortures, les inégalités sociales, l'homme n'a toujours pas compris qu'en détruisant l'autre; il se détruisait lui même. Le Calif qui voulait prendre la place du Calif...

    Le passé n'apprend rien tout comme la vie, si l'on reste sourd et aveugle à ceux qui ont encore le courage d'élever la voix et surtout de se tenir debout malgré la souffrance que cela leur procure.... Le poingt levé non pour la colère mais pour dire : Je ne m'avouerai jamais vaincu.  Je serai cette voix qui restera gravée dans votre tête et votre coeur....

    Bisous

    régine

    9
    Samedi 18 Août 2012 à 07:48

    Quelle grandeur et noblesse d'âme dans ces mots !

    Bon samedi !

    Alain

     

    10
    Samedi 18 Août 2012 à 09:13

     

    Ces mots sont magnifiques et me font penser aux écrits de Primo Levi, qui hélas, à son retour des camps n'a jamais pu vraiment, profondément, retrouver sa foi en l'être humain...

     

    11
    Samedi 18 Août 2012 à 11:09

    Trouver un sens à sa vie... et rester utile... jusqu'au bout...

    12
    Samedi 18 Août 2012 à 11:09
    Bonjour La nuit prochaine je suis dans l’avion pour le retour en Chine Je te souhaite une très bon WE Amitiés bises Qing et René
    13
    Samedi 18 Août 2012 à 13:59

    c'est très beau ce qu'elle écrit..mais malheureusement l'humanité n'a pas tiré les leçons de cette époque abominable

    besos

    tilk

    14
    Lundi 20 Août 2012 à 11:50

    j'adhère bien à ce qui est dit

    15
    Lundi 27 Août 2012 à 09:39

    merci pour ton passage et merci pour tes envois !

    16
    lenez au vent
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:20

    des mots justes, espèrons

    bisous gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :