• " L'instant pour l'instant ne m'intéresse pas. L'instant ne me touche et ne devient mon sujet que quand il est fragile, menacè, enrichi de tous les instants plus forts qui l'ont précédé. J'ai écrit quelque part : "Le bonheur, c'est d'avoir quelqu'un à perdre.". Sans trop me parodier, je pourrai dire aussi : l'écriture est une enfance à regagner."

                       Philippe Delerm (L'écriture est une enfance page 86)

     


    12 commentaires
  • " ...Quand nous écrivons, nous cherchons à recevoir ce qui jusque là restait énigmatique et insaisissable, devant nos yeux et derrière notre regard.

    Quelque chose de lumineux s'arrache à nos ténèbres pour rayonner sur la page où je contemple les mots dont j'ai été imprégné.

    donner naissance à ce qui se révèle ainsi est le chemin de l'écriture.

    Christiane Singer a connu ces moments de grâce où ; elle se dit : J'écris, j'écris, j'écris.

    Chaque fois je tremble et chaque fois la manne pleut.

    Qui me dicte ce livre et jusqu'à quand?

    Je m'émerveille et je m'angoisse. C'est.

    elle avait l'extrême gentillesse de me pousser à l'écriture, moi qui avait occulté cette vocation au profit d'une vie d'organisateur....Comment faire ressortir ce que je porte sans encore savoir ce que c'est. elle devinait que j'aspirais à cet engendrement.

    De Christiane Singer, j'apprenais que cette écriture-là est comme une danse intime, un balancement subtil qui peut se chorégraphier jusqu'à l'imperceptible, et se vivre comme une douce ivresse."

                                             Léonard Appel (Montre-toi vivant)

     

    Dans ce livre qui vient de paraître, L. Appel continue son dialogue avec  Christiane Singer , un dialogue qui nous ouvre à une vie plus grande que nous.

     

     

     


    8 commentaires
  • "Ecrire est un acte d'hospitalité...

    C'est accueillir quelque chose qui vient du dehors...

    et c'est le nourrir avec l'eau de vos songes...

    La vie m'a amené à exercer cette étrange activité qu'est l'écriture:

    vous avez besoin de vous éloigner des autres pour leur donner

    de leurs propres nouvelles."

     

    "Chacun de nous a un château de sable à élever pour la joie des yeux

    de quelqu'un d'autre (quelque chose à désemblayer, à creuser) ou 

    de plusieus autres, juste pour cette joie-là." 

                                Christian Bobin


    9 commentaires
  • " Quand j'écris, je participe. C'est ma façon.

    S'il suffit qu'un homme soit libre pour que tous le soient, alors je m'efforce, puisque je veux le partage,

    à la liberté avec moi-même. D'abord, je m'y dois.

    Ecrire requiert ma liberté d'être humain et la fonde."

     

    "Ecrire c'est être présent de tout son être dans l'opaque. Et tant pis pour le reste."

     

    Celui qui écrit accepte de refaire alliance avec son silence intime. Il va.

    Jusqu'où?  Pour revenir avec ce qu'il a puisé, arraché parfois."

     

    "Ecrire c'est renoncer et désirer dans le même acte."

     

    "Mes mots disent que nous sommes semblables.

    Ils disent aussi que nous sommes uniques. Chacun. Chacune. Mortels. Précieux. Uniques.

    Nous ferons notre histoire. Un à un. Et même si c'est une poignée de sable jetée

    au-dessus de nos têtes, c'est nous qui collectons chaque grain."

                                Jeanne Benameur (Comme on respire)

     


    6 commentaires
  • Quelle chose étrange

    Etre devant sa toile

    ou sa feuille blanche

    Et attendre

    Tous les sens en alerte

    que coule la source

    Que s'élève une voix

    Que s'anime la main

    Que s'élance et s'élève le danseur

     

    Attendre

    Ce n'est pas passif

    Ce n'est pas laisser aller

    Ou mollesse

    C'est présence extrême

    Dans l'absence de soi

    C'est concentration

    Tension dans la détente.

     

    Attendre

    Et être

    Attention limpide.


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique