• Deux poëmes de Lagervist

    "Je voudrais être quelqu'un d'autre
    mais je ne sais qui.
    Un étranger se tient le dos tourné,le front
    levé vers la demeure embrasée des étoiles.
    Je ne verrai jamais ses yeux
    ni jamais les traits de son visage.
    Je voudrais être quelqu'un d'autre,
    un étranger,un autre que moi."

    "J'écoute le vent,il efface mes traces.
    Le vent  qui ne se souvient de rien
    et ne comprend ce qu'il fait ni ne s'en inquiète
    mais ce qui est beau à écouter
    le vent doux,
    doux comme l'oubli.
    Lorsque poindra l'aube nouvelle
    je poursuivrai ma route.
    dans l'aube sans vent,j'entamerai
    la marche à nouveau
    posant mon tout premier pas
    dans le sable merveilleusement intact.
    Pär Lagervist"
    Pär Lagervist est né en  Suède en 1891 et il est mort en 1974.Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1951


  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Mars 2008 à 21:31
    Je ne connaissait pas Lagervist, c'est une très belle découverte! Les sentiments évoqués sont forts et magnifiques!
    2
    Samedi 1er Mars 2008 à 22:40
    Ces poèmes sont très beaux... merci.
    3
    Dimanche 2 Mars 2008 à 19:37
    c'est beau merci pour la découverte :)
    4
    Lundi 3 Mars 2008 à 09:11
    merci pour ton passage,je suis ravie que tu apprécies ce poëte
    5
    Lundi 3 Mars 2008 à 11:34
    C'est un très très beau poème qui me touche énormément car il me répond tout à fait !J'aimerais tant parfois , souvent même être quelqu'un d'autre !
    6
    Lundi 3 Mars 2008 à 16:18
    Je suis très heureuse que ce poëme te touche..Moi,à chaque fois que je le relis,je m'y retrouve et je vibre..et,au fond, je ne comprends pas pourquoi,c'est un peu bizarre de vouloir être quelqu'un d'autre,si on y réflechit,ça ne résoudrait aucun problème et on n'en serait pas mieux pour autant...autrefois,oui, je croyais que les autres étaient obligatoirement mieux que moi,mais c'est une illusion qui m'a quitté...quand même,on progresse un peu en vieillissant ,alors pourquoi ce désir d'être un autre perdure...Je suis sûre que siça se réalisait,nous serions très déçues...Je t'embrasse,Azalaîs
    7
    nicole 86
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:11
    Je connaissais ( et aimais ) le romancier , je découvre le poète ; Merci;
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :