• " Un jour, un de mes enfants (il en a 4) m'a demandé quel avait été le plus beau jour de ma vie. Je lui ai dit qu'il y en avait plusieurs : mon mariage avec leur maman, leur naissance et cet accident où j'ai perdu une jambe mais où j'ai tant appris"

     

    Qui parle ainsi? C'est Stéphane Houdet.

    A 26 ans , un accident de moto lui broie la jambe et l'envoie dans le coma...

    Il est maintenant le numéro un français du tennis fauteuil qu'il pratique depuis 2005. Et il dit que cet accident est vraiment une chance

    "Si ce n'était pas arrivé, je serai encore en train de faire des césariennes de vaches au milieu de la nuit, alors qu'aujourd'hui, je fais le tour du monde en m'amusant comme un fou."

    Ainsi donc, quand nous n'avons pas la possibilité de changer la réalité, nous pouvons encore changer le regard que nous portons sur elle et en voir les côtés positifs...


    14 commentaires
  • Ce matin, tout en préparant le repas, j'écoutais la radio.

    Il y avait une émission sur Einstein.

    Une émission très intéressante et qui me fait me poser plein de questions

    sur la nature humaine, sur nos différences de sensibilité, d'intelligence...

    J'ai retenu une anecdote :

    Quand sa petite soeur est née, Einstein avait deux ans et demi.

    Et quand il la vit, il demanda : "Mais où sont passées les roulettes?"

    Il s'attendait peut-être à voir apparaître un jouet...

    Certains commentent cette réflexion en disant que, de nos jours, on aurait

    classé cet enfant parmi les autistes géniaux dits atteints du syndrôme

    d'Asperger.

    Mais d'autres pensent simplement que Einstein a témoigné très jeune

    de son sens de l'humour.

    Moi, cette réflexion m'a simplement amusée.


    7 commentaires
  • "J'ai eu une vie heureuse, celle que je voulais.

    Je ne suis jamais seule, je n'ai jamais vécu seule,

    Puisque j'étais avec Dieu.

    Je suis en paix, j'attends paisiblement la mort, sans m'ennuyer;

    Je suis une amoureuse satisfaite d'avoir aimé et d'être aimée.

    Avec un regret, une souffrance bien sûr :

    Tous les drames du monde.

    Je ne peux que répéter qu'il faut donner aux autres optimisme, volonté et amour.

    Pas seulement donner, les faire vivre en eux;

    Partager. Sans partage, sans solidarité,

    On ne peut faire progresser l'humanité.

    Il faut donc s'acharner.

    Parce que Dieu nous a créés pour être heureux,

    Il n'aime ni ni la souffrance, ni le sacrifice."

     

    C'est la déclaration de Soeur Emmanuelle que l'on trouve , à la fin du livre: "Jai 100 ans et je voudrais vous dire" aux éditions Plon

    Et cette déclaration de celle qui dit avoir passé les meilleures années de sa vie dans les bidonvilles du Caire  ne peut que nous inviter à la réflexionj, même si l'on ne partage pas ses croyances, ce qui est finalement assez secondaire


    17 commentaires
  •  

     

     

    C'est avec émotion que j'ai appris, avant- hier,  la mort de Stéphane Hessel...

    En voilà un qui a su rester vivant et bien présent jusqu'à la fin .

    Et pourtant il avait 95 ans ...

     

     

    Toute sa vie, il a oeuvré pour les droits de l'homme.

    Intrépide,lucide, infatigable, pétillant et enthousiaste

     

     

    Résistant,  déporté à Buchenwald,

    Puis diplomate,il participe à la Déclaration des droits de l'homme en 1948

     

     

    En 1993, son manifeste "Indignez-vous" est vendu à plus de 4 millions d'exemplaires dans le monde

     

    L'une des dernières images publiques que l'on garde de lui, c'est  celle du médiateur des sans-papiers de l'Eglise Saint Bernard à Paris, en 1996

     

    Veuf et remarié, il était père de trois enfants et  il avait 8 petits enfants

     

    Voilà un être humain qui nous donne envie d'aller vers le meilleur de nous-même


    8 commentaires
  •  c'est à la fin de ce petit livre que j'ai découvert ces pépites

     

    "Toute la vie nous est donnée avant que nous la vivions. Mais il faut toute une vie - il faut peut-être plus - pour devenir conscient de ce don. Toute la vie nous est donnée chaque seconde.

    Le monde commence aujourd'hui.

    Il y a sans doute un passé. Il y en a un pour moi : vous avez vu que j'avais des souvenirs. Mais on ne me surprendrait guère si l'on m'apprenait que ces êtres que j'ai aimés et que je crois morts, que je traite comme s'ils étaient morts, étaient bel et bien vivants, aussi vivants ou plus que moi. Pourrais-je même les penser, s'ils avaient disparu?

    Les yeux ne font pas le regard...Nos croyances ne font pas la réalité.

    Il y a une réalité : c'est que nous pouvons accueillir la vie. Ce droit nous l'avons. Nous avons la lumière, si nous ne la refusons pas et nous pouvons, avec elle, éclairer toutes choses....

    Je suis content de savoir... que tout peut recommencer si je laisse faire la vie. Je voudrais me faire très souple,  très petit. Je n'y parviens pas toujours.

     

    Je ne voudrais pas sortir de ma place; Je voudrais apprendre à n'en plus sortir; Or, je sais que ma place d'homme est dans la joie.

    Oh ! s'éveiller chaque matin - et pourquoi pas chaque minute - et regarder le monde qui commence.  "   

                              Jacques Lusseyran (Virginie 1958-59)

     

    Homme étonnant, ce Jacques Lusseyran 

    II a huit ans quand il perd la vue

    Et pourtant il ne se considère jamais comme un handicapé

    Car la lumière vient à nous de l'intérieur et que, même aveugle, il  garde en lui la couleur et les rayonnements de la lumière...Il explique que tous les objets émettent des sortes de sons...

    Dans un paysage familier, il percevait un arbre "au seul bruit de son ombre".

    C'est un voyant

    Déporté politique à Buchenwald, professeur de littérature en Virginie, il meurt dans un accident à 47 ans....

    Son témoignage de vie est remarquable

    Ce livre est un acte de confiance, un acte de grâce, un témoignage sur la richesse de la vie.

     

     

     


     

     

     




    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique