• Dans la salle d'attente

    Je vais chez mon docteur.

    La salle d'attente est pleine.

    J'attends près de deux heures.

    Il y a une mamie avec sa fille et deux tout petits.

    La fille s'occupe de son enfant; il y a un coin jeu et le petit, d'abord hésitant, devient vite très actif et joyeux...Il veut même donner des eux aux personnes qui attendent à côté de lui. La maman veille à ce qu'il range un jeu avant d'en sortir un autre.

    La mamie est très loquace et s'occupe d'une petite Kelly de deux mois qui est dans son landau.

    Son téléphone (celui de la mamie évidemment) sonne à plusieurs reprises et c'est chaque fois, une de ses filles qui l'appelle "Si seulement je n'avais pas eu cinq filles..."  Elles l'ont toutes appelée, sauf celle qui avec elle dans la salle d'attente...

    Et je sens comme une évidence qu'elle ne pense pas un mot de ce qu'elle vient de dire mais qu'elle se réjouit, au contraire, de les avoir, avec elles et d'être ainsi sollicitée à longueur de temps...

    Ce  qu'elle veut nous dire , c'est qu'une fille  a toujours besoin de sa maman et qu'un garçon, bien sûr, c'est plus indépendant...C'est ce qu'elle pense...La réalité est peut-être différente...Mais cela la rassure de penser ainsi.

     C'est pénible deux heures d'attente, surtout quand on est patraque...

    J'avais bien emporté un livre...mais trop de mouvement et de paroles.. J'ai besoin de silence pour lire...

    Et le grand livre de lavie était ouvert devant moi.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Juillet à 09:55

    Ces deux heures ont représenté une jolie scène de vie, même si tu n'aurais pas forcément eu envie d'en profiter dans une salle d'attente. Certaines familles sont débordantes (dans tous les sens du terme) de vie, mais le spectacle était joli et tu auras lu un peu plus tard. J'espère que le médecin t'aura prescrit un bon sirop typhon... repose toi bien... Bisous

    2
    Vendredi 28 Juillet à 09:55
    Edmée De Xhavée

    C'est un joli petit film de vie que tu  nous rapporte là... Oui la mamie se plaint avec délice, une manière de se vanter sans se vanter smile... Une vie qui a porté ses fruits, de beaux fruits...

     

    Et toi qui es un peu distraite et agressée aussi, mais voilà... les salles d'attente sont  aussi des salles de cinéma! J'espère que pour toi, l'entrevue qui a suivi ne fut pas désagréable... (Deux heures... c'est quand même long!!!! oops)

    3
    Vendredi 28 Juillet à 10:27
    eMmA MessanA

    Belle tranche de vie.

    J'espère que tu vas bien Gazou. Bisou.

    4
    Vendredi 28 Juillet à 10:50

    J'aime beaucoup ta conclusion... tu as lu la vie au lieu de lire ton livre, je pense que c'est important aussi. :)

    Bisous et douce journée. Prends bien soin de toi.

    5
    lenez o vent
    Vendredi 28 Juillet à 11:20

    c'est apprécié le présent, l'attente est récompensée par ce moment de vie

    Merci pour ton partage

    Bisous

    6
    Vendredi 28 Juillet à 12:47

    j'aime beaucoup regarder les mères et leurs enfants dans la vie quotidienne chez le docteur ou au restaurant et leur manie d''être toujours scotchée à leur téléphone m'agace profondément car trop souvent cet engin devient beaucoup plus important que leur enfant. L'autre jour je regardais une jeune femme au restaurant avec deux enfants dont un en bas âge avec les deux grands parents. A part la grand mère qui était attentive aux enfants les deux autres ne s'occupaient que du portable! Mon mari me reproche souvent cette manie que j'ai d'observer les autres mais je n'y peux rien et contrairement à toi , je suis souvent très critique!

    7
    Vendredi 28 Juillet à 15:08

    Oui, les salles d'attente sont souvent animées et nos bouquins du coup restent dans nos sacs... On y voit à l'évidence combien la vie a toujours deux faces, avec celle que l'on aime et celle que l'on rejette, ce qui peut changer suivant notre humeur. Avoir beaucoup d'enfants peut être un bien et peut être un mal... Être sollicité peut être gratifiant ou pénible... Entendre des rires d'enfants autour de soi peut donner le moral ou épuiser... Tout ici-bas est double. J'espère cependant que tu as pu être soulagée de ton malaise, chère Gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :