• Dans la rue

    Elle vient vers moi en tendant la main;

    J'ai une pièce de deux euros dans la poche, je la lui donne avec plaisir.

    Elle me réclame un euro de plus.

    Je détourne la tête,  je  trouve qu'elle exagère, elle me prend pour une bonne cruche, me dis-je...

    Elle insiste...je rentre à la FNAC, ouf, elle reste au dehors....

    Mais, un moment plus tard, évidemment je me retrouve dans la rue et ma brave dame est là qui aussitôt vient vers moi.

    Je m'attends à entendre la même demande mais non, elle me dit merci....

    Elle m'a donc reconnue..et moi je suis tellement ahurie que je n'ai pas un regard pour elle, pas un sourire...

    La peur d'être harcelée m'a fait me refermer comme une huître....quel dommage !

    Une prochaine fois, j'espère, je saurai sortir des a-priori  et mieux m'adapter à la situation...Je pense que

    ces personnes ont besoin de notre regard tout autant que de notre aumône.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Février 2014 à 13:38
    durgalola

    merci pour ton témoignage .... nous ne savons pas toujours comment réagir ; aussi, ceux qui mendient ne sont pas LE MENDIANT mais à chaque fois une personne différente avec un caractère différent.

    Et avec certains nous sympathisons et d'autres ... un peu moins. 

    bises 

    2
    Jeudi 20 Février 2014 à 18:53

    dire bonjour, faire un sourire doit leur apporter un peu de bonheur et de chaleur dans leur coeur

    3
    Jeudi 20 Février 2014 à 19:50

    Donner à tous est impossible mais comme le dit Flipperine, un sourire...

    4
    Jeudi 20 Février 2014 à 21:55

    Et si tu lui en avais donner encore jusqu'à quand en aurait-elle demandé? Il ne faut pas toujours se sentir coupable.

    5
    Jeudi 20 Février 2014 à 22:01
    erato:

    Un sourire est un beau partage mais parfois il est mal interprêté .Pour certains, ce n'est que l'argent qui compte et ils en deviennent agressifs. Comment faire? Bonne soirée Gazou

    6
    Jeudi 20 Février 2014 à 22:08
    cathycat33

    Tu avais donné, elle n'avait pas à te demander plus, c'était maladroit et elle t'a mise mal à l'aise.

    Donner est un choix, un cadeau, et chacun a la liberté d'offrir comme celle de dire non. Bien sûr les temps sont vraiment durs pour certains mais je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec les personnes qui bossent dur pour un salaire horaire ridiculement bas. Cette femme a dû se rendre compte après coup que tu lui avais fait une belle obole et t'en a remerciée. C'est un juste retour des choses. Dommage que cette rencontre ne se soit pas terminée sur un sourire... Bisous Gazou.

    7
    Vendredi 21 Février 2014 à 07:35

    C'est vrai et souvent on regrette après coup un mauvais réflexe !

    8
    Vendredi 21 Février 2014 à 08:02

    Ton billet est très juste ! Pas facile d'être ouvert, surtout lorsque l'on a peur d'être harcelé. Mais le merci que tu as reçu restera longtemps en toi.

    9
    Vendredi 21 Février 2014 à 08:58

    Je suis d'accord sur ta conclusion... et je crois aussi que j'aurais eu la même réaction.

    Pas toujours simple...

    10
    Vendredi 21 Février 2014 à 11:04

    Oui, l'ennui avec "ces tendeurs de main" C'est que c'est un vrai métier...

    Et certain font vraiment fortunes...  A Troyes une femme fait la manche près des caisses du parking auprès du marché, et bien elle est plein aux as !!!

    Bonne journée

    Jean

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :