• Couchée dans l'herbe

    "Je me suis couchée dans l'herbe

    pour écouter le vent,

    écouter chanter l'herbe des champs."

    Couchée dans l'herbe

     

    Ces paroles et cette mélodie me reviennent

    alors que je suis dans le champ qui borde cette belle église romane située en pleine campagne.

    C'est un lieu que j'aime particulièrement et lorsque nous passons par là, nous ne manquons pas d'y faire un petit arrêt.

    Et cet après midi, il y avait un beau soleil ni trop chaud ni trop froid

    et un vent assez allègre

    et l'envie m'a pris de m'allonger dans l'herbe

    pour mieux écouter le vent,

    pour mieux sentir la caresse du soleil

    et je me suis sentie merveilleusement bien,

    et je me suis revue sur les bancs de l'école,

    j'étais en CP je crois,

    quand la maîtresse nous a appris cette chanson...

     

     

    Comment se fait-il que je n'ai jamais eu

    le désir de la chanter,

    allongée dans l'herbe

    quand j'étais enfant?

    Il est vrai que, dans la cour de l'école, il n'y avait pas le moindre brin d'herbe

    et même s'il y en avait eu,

    quelle semonce aurions-nous reçu si l'envie de nous allonger dans la cour nous était venue à l'idée,

    c'est certain , l'envie ne nous serait pas revenue de sitôt..

    .Ils croyaient bien faire nos éducateurs et nos parents en dressant devant nous une forêt d'interdits...

     

    Néanmoins, la petite mélodie est restée dans ma tête

    et ce moment de douceur bien agréable.

    Il m'a lavé de toute la fatigue du matin.

     


  • Commentaires

    1
    Marcel MAGNON
    Mardi 20 Août 2013 à 17:08

    Comme dit une parole de bon sens : ne passons pas à côté des choses simples.

    Amitiés,

    Marcel

    2
    Mardi 20 Août 2013 à 17:21

    Merci pour ce moment partagé.

    Très bonne soirée

    3
    Mardi 20 Août 2013 à 21:53
    erato:

    Un moment de paix qui a permis de te retrouver avec des souvenirs d'enfance. Cela fait du bien.Bonne soirée Gazou

    4
    Mardi 20 Août 2013 à 21:53

    un moment sympa à te lire

    besos

    tilk

    5
    flipperine Profil de flipperine
    Mardi 20 Août 2013 à 23:39

    cela fait du bien de revoir ce qu'on a appris dans le passé et on éprouve beaucoup de plaisir à réciter ou à chanter

    6
    Mercredi 21 Août 2013 à 07:43

    Couchée dans le foin avec le soleil pour témoin...

    Je me demande si ces interdits n'étaient pas là pour nous éviter de nous perdre en chemin comme beaucoup d'enfants aujourd'hui qui ne respectent rien ni personne :) Grand débat :)

    7
    Mercredi 21 Août 2013 à 07:58

    obligée de rajouter un 013 à mon pseu !!!

    parfois une chanson un refrain se glisse dans notre mémoire

    et les souvenirs s'égrainent

    belle journée gazou

    8
    Mercredi 21 Août 2013 à 09:00

    Bonjour

    Oui, les joies simples sont les meilleurs...

    Aujourd'hui nous aiodns la fille a faire ses cartons toute sa famille déménage en Alsace.... dur dur pour nous...

    Bonne journée

    Jean

    9
    Mercredi 21 Août 2013 à 09:36

    Les interdits s'effacent, les paroles et la mélodie du chant reste.... Chantons, chantons beaucoup et souvent, c'est ce qui reste de graver au cœur de nos enfants et petits enfants. c'est ce que je garde de meilleur de mon enfance...

    10
    Mercredi 21 Août 2013 à 12:26

    Ciel bleu et herbe fraîche.

    C'est joli par ici.

    11
    Mercredi 21 Août 2013 à 15:02

    Ces mélodies qui nous parlent et nous rappellent des souvenirs presque oubliés.

    C'est étrange, je viens juste de publier une photo de quelqu'un couché dans l'herbe d'un petit square citadin, comme quoi, cette envie d'herbe est quelque part inscrite dans les gènes :-)

    12
    Mercredi 21 Août 2013 à 17:20

    Je me souviens de cette chanson, nous adorions chanter, en famille , en voiture,  dans les camps, au Collège, et dans des chorales, ...
    Un bel endroit pour se coucher dans l'herbe et rêvasser...

    Bises Gazou

    13
    Mercredi 21 Août 2013 à 21:11

    Je ne sais pas, tu vois... C'est quelque chose qui m'a beaucoup frappée un jour où je discutais avec mon généraliste...

    Il m'a dit "mais dans quel carcan avez-vous été élevée ?"... Cela m'a troublée, beaucoup.

    Jusqu'à ce moment-là je ne m'étais jamais interrogée sur la façon dont mes parents m'avaient éduquée. Ils étaient eux, c'est tout... mais c'est vrai que je me suis posé bien des questions lorsque j'ai dû poser des limites à mes enfants.

    Je crois que nous avons besoin d'interdits pour pouvoir un jour grandir en les franchissant... Je crois que nous avons besoin de limites, elles ne m'ont jamais empêchées de rêver.

     

    Passe une douce soirée. Merci pour ces mots en partage.

    14
    Mercredi 21 Août 2013 à 23:13
    eMmA MessanA

    Très jolie évocation dont je te remercie.

    J'ai toujours adoré marcher pieds nus, m'allonger par terre, ou bien me promener sous la pluie.

    Je me souviens m'être fait gronder très fort par mon institutrice un jour de pluie où j'avais bravé l'interdit en n'étant pas restée sous le préau durant la récréation. Mais à chaque fois, je recommançais (il pleuvait pas mal en Normandie durant mon enfance...)

     

    Douce soirée, Gazou.

    eMmA

    15
    Jeudi 22 Août 2013 à 22:07

    je dois être comme Quichottine car c'est quelque chose que je faisais petite sans problème mais je n'oserais jamais faire maintenant à moins de me trouver avec quelqu'un qui ait la même envie que moi

    bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :