• "Celui qui peut dire de quel feu il brûle

    ne brûle que d'un petit feu."

                               Jean Bazaine


    7 commentaires
  •  

    (A l' article sur le vent musicien publié le 6 octobre, donc avant hier, j'ai ajouté l'illustration  , que j'aime beaucoup ,de Solyzaan et, si vous ne l'avez  pas déjà vue, je vous invite à le faire.)..

      

     

     

     

     

    " Tout communique avec quelque chose.

     

     

     Mais avec quoi communiquent les fleurs qui s'ouvrent avec la nuit."

     

                                 Roberto Juarroz


    16 commentaires
  •  

    Jamais ne sècheront les larmes

    que nous n'avons pas su pleurer

    sur le désastre de ces jours que nous voulions beaux

    mais pourquoi désespérer?

    Il suffirait d'avoir la patience

    et la paix blonde des grands champs de blé

    leur consentement aux grâces mouvantes

    du vent et de la lumière.            

                                                         Christian Bobin

     

     

    5845469966_d9c69dafda.jpg

                                flickr


    21 commentaires
  •  

     

    "Mais le hasard n'est jamais neutre pour les photographes ; ils sont trop attentifs, ont le regard  trop vif et  juste, ont bien trop la passion de voir pour ne pas être immédiatement mis en arrêt devant tel ou tel imperceptible tremblement du visible qui échapperait à tout autre.

     Leurs notes  visuelles sont des saisies du visible en train d'apparaître, il n'y a jamais d'évidence pour celui qui photographie, aucune forme n'est close, rigide et muette, à tout instant "quelque chose" peut arriver, fût-ce sur un pan de mur, un rebord de trottoir, un bout de tissu, dans un sillon de terre, sur un ongle ou un fruit ou un tesson de verre.

     Et cela qui  arrive,  et qu'il faut savoir saisir à l 'arraché sur l'instant, ne saurait être défini ni décrit avec exactitude ; c'est en vérité un presque rien d'une extrême ténuité- mais qui, sitôt révélé par la photographie, ne cesse plus d'étonner, ne lasse pas de remettre l'attention en éveil et la perception aux aguets"

                                               

                                                      

     

                                                                                 Sylvie Germain ( Le monde sans vous) Albin Michel


    18 commentaires
  • NON

    7ao-t-2008-013.jpg

     

     

    "Contre l'ordre de la cité qui met les hommes au pas, leur barre l'accès au grand frémissement, tu peux crier non ! Contre tout ce qui taille, mutile, élague, déchiquette ton corps, ton âme, tu peux crier non ! Car ce non est encore la forme sauvage du grand OUI. " 

       Christiane Singer (La mort viennoise)

     

     

    Je ne sais pas ce qui se passe, j'avais écrit le texte de Christiane Singer en gros caractères et en laissant des espaces et je le retrouve tout serré dessous l'image, ce qui évidemment ne met pas ces mots en valeur..Je vous prie de m'excuser

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique