• Cheyenne

    Nous sommes au restos du coeur.

    Nous préparons la distribution qui aura lieu l'après-midi et le lendemain.

    Nous sommes donc un petit groupe de bénévoles qui rangeons les produits dûment répertoriés sur les étagères.

    Quand le travail est fini, nous buvons un café ensemble.

    Soudain la porte s'ouvre et un homme rentre,

    il a , autour du cou, un superbe collier de cuillères au manche coupé et il en est très fier.

    Je viens seulement vous dire bonjour, nous dit-il. Je reviendrai cet après-midi pour la distribution.

    Tu as senti l'odeur du café, lui dit l'un de nous, allez, viens t'asseoir, je t'en sers un...

    Ici, tout le monde le connaît et apprécie son humour, ses jeux de mots perpétuels...Il ne peut pas faire une phrase sans

    en glisser au moins un...

    Comment fait-il pour garder une telle vivacité d'esprit et sa bonne humeur alors que tout semble lui manquer?

    Mystère de l'être humain !

    Outre des repas un peu plus substantiels, il a trouvé ici un peu de chaleur et d'amitié et il n'en demande pas plus à la vie


  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Mars 2014 à 09:05

    Sans doute a-t-il l'essentiel ??? que nous ne savons plus voir nous les nantis...

    Bonne journée Gazou

    2
    Vendredi 21 Mars 2014 à 09:22

    "il n'en demande pas plus à la vie" ... C'est peut-être vite dit; les jeux de mots perpétuels sont aussi une façon de cacher sa souffrance. Ceci dit chaleur et amitié sont bien essentiels.

    3
    Vendredi 21 Mars 2014 à 10:54

    Heureusement pour lui, il vous a, et se contente de peu... mais le pauvre homme a peut-être des rêves enfouis, et rit pour ne pas pleurer...

    4
    Vendredi 21 Mars 2014 à 11:38

    Ce sont les liens que ns créons qui sont importants, c'est certain. Et un plus pour la faim et la soif...

    5
    Vendredi 21 Mars 2014 à 12:14

    C'est le plus important je crois.

    Merci pour ce partage Gazou.

    6
    Vendredi 21 Mars 2014 à 13:40
    je partage tout à fait l'avis de Lily, on ne peut pas pense à la place des autres
    7
    Vendredi 21 Mars 2014 à 16:25
    durgalola

    donner et laisser l'autre recevoir ce qu'il veut ou peut .... vous apportez beaucoup.

    bises

    8
    Vendredi 21 Mars 2014 à 18:41

    Il a peut-être trouvé ce qui lui convenait.

    9
    Vendredi 21 Mars 2014 à 22:06
    erato:

    Il a surtout trouvé l'amitié , le plus important quand on est en souffrance.

    Bonne soirée Gazou

    10
    Samedi 22 Mars 2014 à 17:26

    peut-être que vous pouvez demander à ce qu'il vous aide et c'est peut-être ce qu'il attend aussi

    11
    Dimanche 23 Mars 2014 à 18:47
    cathycat

    Un original qui a su garder sa joie de vivre malgré les écueils et qui vous remercie à sa façon. Ainsi la relation est équilibrée et il règne une belle harmonie. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :