• Célébrer

     

     

    "Célébrer ce qui, jailli d'entre nous,

    tend encore vers la vie ouverte

    Ce qui, d'entre les chairs meurtries,

    crie mémoire

    Ce qui, d'entre les sangs versés, crie justice

    Seule voie en vérité où nous pourrions encore

    honorer les souffrants et les morts....

     

    Célébrer l'au-delà du désir, l'au-delà de soi

    Célébrer l'aube des noms réinventés

    Célébrer le soir des regads croisés

    Célébrer la nuit au visage émacié

    Des mourants qui n'espèrent plus rien

    mais qui attendent tout de nous."

                                  François Cheng

     

    "Célébrer, ce n'est pas fuir la vie ordinaire, c'est s'en emparer et la soulever pour lui offrir plus de légèreté.Et lorsqu'il s'agit de souffrance et de fin  de vie en particulier, je me refuse à séparer trois mots qui se donnent la main : soigner, accompagner et célébrer....

    Qu'il me soit encore permis d'ajouter qu'on ne célèbre pas que la réussite dans la vie. On est aussi appelé à honorer la limite et à trouver souffle au coeur de l'impasse. N'est-ce pas face au mur , quand la fragilité touche à son comble, qu'on a le plus besoin d'une parole à hauteur d'impossible?"  

                                  Gabriel Ringlet  ( Vous me coucherez nu sur la terre nue) Albin Michel


  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Mai à 10:37

    Ce poème est magnifique, c'est le grand souffle de François Cheng.

    2
    Samedi 16 Mai à 10:38

    Deux très beaux textes, dont le dénominateur commun : "célébrer", est si important... En effet, quand on parle de l'émerveillement devant la vie, on a souvent du mal à comprendre qu'il soit possible encore de le faire dans la souffrance et dans l'angoisse... Le mot "célébration" prend alors tout son sens : on découvre ce qui est caché sous la souffrance, derrière l'angoisse ; cette puissance invincible de l'amour, qui nous revient des autres et nous relie à tous.

    3
    Samedi 16 Mai à 10:49
    Merci Gazou pour ce beau poème du grand François Cheng .
    Merci aussi pour ce texte de Gabriel Ringlet que je découvre. Oui, il faut célébrer , même dans les moments sombres, ce qui est beaucoup plus difficile...
    Il faut aussi remercier comme le dit ailleurs François Cheng.
    4
    Samedi 16 Mai à 10:51
    eMmA MessanA

    Je suis très touchée par ces deux textes, et peut-être encore plus par celui de Gabriel Ringlet (que je ne connais pas du tout), car jamais je n'aurais pensé à associer la célébration à la fin de vie. Ceci va être matière à réflexion pour moi. Cela donne une tout autre dimension à la fin de vie.

    Merci Gazou.
    Beau week-end.

    5
    Samedi 16 Mai à 12:55

    deux textes vraiment magnifiques que je vais recopier  pour être sûre de ne pas les perdre! bises

    6
    Samedi 16 Mai à 14:04

    J'ai aimé les deux strophe de François Cheng. Il ne faut surtout pas oublier le passé et célébrer les actes de victoire ! 

    Bises et bon weekend

    7
    Samedi 16 Mai à 15:38

    oui, célébrons, pour partager la joie de vivre !

    8
    Samedi 16 Mai à 16:10
    Renée

    merci pour ces deux magnifique texte, te souhaite doux weekend Gazou....

    9
    Samedi 16 Mai à 16:17
    Edmée De Xhavée

    Savoir célébrer est une force. La célébration est une sorte d'éternité, c'est cette vibration qui parle de continuité...

    10
    Samedi 16 Mai à 16:42

    je comprends le mot"célébrer" dans le contexte qui est d'honorer la vie de celui (ou celle) qui vient de partir  ... remettre en évidence les moments chauds où la vie leur faisait hommage ... 

    quand mes parents sont morts, j'ai guéri ma peine en les voyant debout et plein d'entrain ... me consolant des petites peines qu'enfant je rencontrais ...

    amitié 

    11
    Samedi 16 Mai à 17:08

    Célébrer ce qui n'est pas célébré.

    Célébrer ce que l'on ne veut pas voir

    célébrer la vie qui s'enfuit

    célébrer la douleur qui s'incruste

    ne pas attendre que tout soit terminé pour célébrer.

    12
    liedich
    Samedi 16 Mai à 20:23

    Bonsoir. CHENG, un maître que j'apprécie hautement. Je dois avoir lui de suite 7 ou 8 des ses oeuvres. Un être humain, tout simplement. Merci Gazou.

    13
    Samedi 16 Mai à 21:01

    deux beaux textes ; j'admire François Cheng ; durant les messes sur France2, chaque semaine un verbe est mis à l'honneur, comme ici. 

    Célébrer pourrait être celui de demain.

    Peut être as tu pû voir des proches ces jours-ci. Pour nous, aujourd'hui ce fut la petite famille de notre fille. Grande joie et en même temps,un peu prudent..

    Bises et bon dimanche.

    14
    Samedi 16 Mai à 21:02

    Bonsoir Gazou

    De très beaux textes, pleins de profondeur.

    Merci de nous les avoir présenté.

    Bisous Gazou Aimée

     

    15
    Samedi 16 Mai à 21:20
    erato:

    Deux textes magnifiques, j'aime beaucoup le poète François Cheng .Le théologien  Gabriel Ringlet est très profond dans ses pensées, j'aime beaucoup.

    Douce soirée Gazou

    16
    Dimanche 17 Mai à 09:12

    Merci pour ces deux textes magnifiques !

    Je découvre grâce à toi.

    Bisous et douce journée.

    17
    Dimanche 17 Mai à 10:56
    daniel

    Célébrer, c'est souvenir, c'est continuer à créer du  lien…….

    18
    Lundi 18 Mai à 16:20

    J'aime célébrer l'aube des noms réinventés et les paroles à hauteur d'impossible

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :