• brûler ou durer

    Il se prêtait à tous les renoncements

    avec une grande facilité.

     

    Elle, elle voulait toujours élargir

    le champ des possibles.

     

    Lui, il voulait durer.

    Elle, elle voulait brûler.

     

    Et pour durer, pensait-il

    il ne fallait pas se montrer gourmand,

    pas s 'exposer à tous  vents;

    Il fallait être prudent

    Il fallait se protéger.

     

    Elle, elle disait:

    A quoi bon vivre

    s'il faut se contenter de si peu

    s'il faut se réduire à quelques cendres.

     

    Elle rêvait d'un grand feu

    qui, les délivrant de leurs oripeaux,

    découvrirait leur vrai visage.


  • Commentaires

    1
    ABC
    Lundi 2 Juillet 2012 à 16:34

    Un grand feu, ou un grand vent de dépoussièrage, pour redonner corps et cœur à une vie devenue un tant soit peu maussade ???

    2
    Lundi 2 Juillet 2012 à 19:18

    voilà un poème enflammé

    mais durer en élargissant le champ des possibles ce serait pas mal aussi

    3
    Lundi 2 Juillet 2012 à 21:37

    Si l'on veut la durée, il ne faut pas brûler les étapes... :-)

    4
    Lundi 2 Juillet 2012 à 22:18

    Pour durer il faut savoir se ménager.

    5
    Mardi 3 Juillet 2012 à 06:43

    Bonjour

    Désolé du retard pour te répondre, mais hier, rencontre avec des amis de blog de longue date

    Je te souhaite un très bon mardi

    Amitiés  bises

    Qing et René

    6
    Mardi 3 Juillet 2012 à 07:56

    Un mélange des deux me parait plus sage.

    Belle journée Gazou.

    7
    Mardi 3 Juillet 2012 à 13:50

    et un juste mileu ??

    possible ????

    8
    Mardi 3 Juillet 2012 à 15:14

    Et pourtant, ils pouvaient trouver ensemble un juste milieu je pense...

    Douce journée, Gazou. Merci pour ce très beau moment partagé.

    9
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 08:42

    oui Catherine ! à bientôt!

    10
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 15:59

    un juste milieu!!

    fait moins de degat...

    bisousss

    11
    Samedi 7 Juillet 2012 à 06:03

    Leur union doit faire un couple solide, avec quelques divergences pour choisir un lieu de vacances, certes, mais il faut dans la vie une once de folie et de rêve et plusieurs kilo de réalisme et de bon sens.

    Pourvu que leurs désaccords ne se termine pas en pugilat ou en paroles coupantes et acerbes....

     

    Bises du grillon

    12
    Maryse
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:22

    Plus l'impression de vouloir durer que brûler!

    Tout en brûlant de plaisir pour ce que je fais (lecture. écriture et être mamie !!!)

    Ca va mieux?

     

    13
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:22

    la rencontre pour élargir le champ des possibles ...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :